En ville

Municipales
/ Aïdara veut annuler le vote

La tête de liste Changeons Saint-Denis arrivée en 4e position (9,88 %) au soir du premier tour des élections municipales le 15 mars a déposé un recours le 3 juillet afin d’annuler le scrutin. Pour Alexandre Aïdara (LREM) la liberté d’expression de sa liste a été bafouée pendant la campagne et les conditions sanitaires ont effrayé les électeurs dimanche 15 mars pour le premier tour. Pour le chef des marcheurs l’élection n’était donc pas équitable d’autant plus qu’il a été éliminé du second tour pour seulement 27 voix. Dans un communiqué en date du 13 juillet le comité local d’En Marche par la voix de son animateur Jean-Marc Saint-Picq a précisé que « La décision, de déposer un recours suite aux élections Municipale de 2020, est la responsabilité individuelle d’Alexandre Aïdara (…) Cette décision n’engage pas le Comité Local En Marche Saint-Denis qui était une composante de soutien à cette liste avec d’autres formations politiques ralliées.» Compte tenu de la jurisprudence la démarche semble avoir peu de chance d’aboutir.

Réactions

Nul doute que Monsieur Aïdara a entendu parler du tribunal administratif de Nantes qui a annulé une élection estimant les résultats faussés à cause du virus. Il n'a donc pas compris qu'on ne veut pas de marcheur à St Denis et il y a autre chose à faire maintenant qu'un nouveau vote ! Encore un pour qui l'intérêt personnel passe en premier ?
J'ai soutenu M Aidara pour les élections municipales. Nous avons perdu . Notre candidat porte une très grande responsabilité dans la défaite en n'ayant pas su rassembler son camps et en faisant une campagne sans aucune concertation avec ses colistiers. Ce recours est inutile et mesquin. Il faut savoir accepter la défaite. Oser affirmer que la liberté d'expression a été bafouée est un véritable mensonge. On a eu des dizaines d'articles dans la presse dont le jsd, le parisien. Nous sommes même passé sur France 3. J'espère que ce recours sera rejeté
Ce serait marrant que l'élection soit annulé, qu'une élection partielle ait lieu, cela obligerait Alexandre Aidara à revenir à Saint-Denis pour faire campagne. L'humiliation suprême pour lui.
Alexandre Aidara n'existe plus politiquement. Depuis la période du Covid-19, à la mi-mars, il n'était actif que sur Twitter et jamais présent sur le terrain. Et maintenant même son compte Twitter a fermé. https://twitter.com/alexaidara
À Aubervilliers, Karine Franclet, soutenue par En Marche, a réussi à faire campagne avec une liste largement soutenue par le centre et la droite, sans être ennuyée par les manifestants contre Macron et LREM, et elle a gagné, elle est élue Maire. À Saint-Denis, Alexandre Aidara et ses troupes ont fait campagne en jouant à fond sur la proximité avec le gouvernement, avec Macron, étiquette LREM. Résultats : permanence régulièrement saccagée, meetings perturbés par les manifestants. En terme de stratégie, clairement, ils ont été en dessous de tout.
Une question : pourquoi Alexandre Aidara ne répond pas à la presse, pour défendre son initiative de déposer un recours pour annuler l'élection ? Pourquoi c'est Jean-Marc Saint-Picq qui répond à la presse et pas Alexandre Aidara ? Alexandre Aidara a t-il disparu à ce point de la circulation à Saint-Denis ? Ca en dit long sur le sérieux de sa démarche.
il sera ridicule jusqu'au bout. De la 1ère force politique de la ville aux européennes, il a réussi à éliminer LREM de la vie politique locale.
Le pauvre. Il a tout perdu. Il aurait pu devenir maire...s'il était resté à Aubervilliers

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur