En ville

Métropole du grand Paris
/ Patrick Ollier (LR) reconduit à la présidence

(c) Yann Lalande
(c) Yann Lalande

Un magistral coup de billard à trois bandes. C’est ce qu’a réussi jeudi 9 juillet, Patrick Ollier, maire Les Républicains (LR) de Rueil-Malmaison (92) et président sortant de la Métropole du Grand Paris. Lâché le mardi par son propre parti au profit de Vincent Jeanbrun maire de l’Hay-les-Roses (94), l’ancien ministre de Sarkozy et ancien président de l’assemblée nationale, aidé par la gauche, a renversé la vapeur en deux temps jeudi matin à l’occasion du conseil métropolitain réuni au palais des congrès à Paris. La gauche francilienne, minoritaire à la Métropole, a profité des divisions internes à la droite pour se poser en faiseuse de roi. Vincent Jeanbrun, proche de la présidente de région Valérie Pécresse, aspirait à dynamiter la Métropole de l’intérieur au profit de cette dernière, en mettant notamment fin à la gouvernance partagée entre les différentes sensibilités politiques. Le jeune élu val de marnais a reçu une cruelle leçon de realpolitik. En tête du premier tour de scrutin avec 79 voix, Jeanbrun est talonné par le maire UDI de Sceaux Philippe Laurent, 73 voix. Patrice Leclerc maire PCF de Gennevilliers (26 voix) et Daniel Guiraud ancien maire PS des Lilas (16 voix) sont distancés. Patrick Ollier, pas candidat, récolte malgré tout neuf voix. Derrière la maire de Paris Anne Hidalgo, une partie du PS a voté pour Philippe Laurent, une façon de faire comprendre à LR que le choix du président ne se fera pas sans leur accord. Suspension de séance et ouverture des négociations. Patrick Ollier (75 ans), presque larmoyant pourtant dans sa prise de parole matinale, revient dans le jeu. Seul candidat au second tour de scrutin il est élu avec 133 voix sur 137 (Vincent Jeanbrun ulcéré et une partie de la droite ont quitté l’assemblée). La métropole risque d’être toujours aussi peu utile, mais les équilibres politiques sont préservés. Finalement les conseillers métropolitains auront mis cinq heures pour…reconduire le président sortant. Le reste de l’exécutif sera désigné lors du prochain conseil le 20 juillet.

YL

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur