Portrait

Cathy Billard, 52 ans

Portrait de Cathy Billard, tête de liste NPA. © Yann Mambert
Portrait de Cathy Billard, tête de liste NPA. © Yann Mambert

Cathy Billard a au moins trois points communs avec Philippe Poutou, candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA) aux présidentielles de 2012 et 2017. Ils sont tous les deux nés en 1967 (lui le 14 mars, elle le 12 septembre), ils ont tous les deux passé leur adolescence à Bordeaux (« Nous n’étions pas dans le même bahut, mais nous avons commencé à militer au même moment », se souvient Cathy Billard) et ils mènent tous les deux une liste anticapitaliste aux prochaines municipales (elle à Saint-Denis, lui à Bordeaux).

LIRE AUSSI / Municipales 2020 : le NPA présentera bien une liste

Si voilà plus de vingt ans que la tête de liste Saint-Denis anticapitaliste a troqué les bords de la Gironde pour l’ombre de la basilique, en revanche elle est restée fidèle à ses engagements politiques de jeunesse. À gauche toute : d’abord à Lutte ouvrière puis à la Ligue communiste révolutionnaire (LCR) devenue NPA. Quand elle obtient son concours de l’Éducation nationale, après plusieurs années à enseigner dans des Centres de formation et d’apprentis (CFA), la professeure de français et histoire-géographie fait le choix de Saint-Denis, parce qu’en métro c’est direct à Montparnasse et parce qu’il s’agit à ses yeux d’une terre engagée, militante et combative.

Elle va découvrir une ville ouvrière et d’immigration qu’elle juge plus ouverte que Bordeaux, tant elle intègre facilement. Depuis, celle qui enseigne au lycée professionnel Bartholdi ne cesse de défendre sa ville, notamment contre la mixité sociale, cache-sexe de l’embourgeoisement, selon elle, et synonyme d’un relationnel humain différent de celui qui caractérise Saint-Denis.

Engagée syndicalement à la CGT, la résidente du centre-ville est de toutes les campagnes politiques depuis 2000 aux côtés de ses camarades anticapitalistes. Candidate aux législatives en 2007 (2,6 %) et aux régionales en 2010, elle a surtout déjà par deux fois mené une liste aux municipales. En 2008, pour le compte de la LCR, elle rassemble 6,5% des voix et en 2014, pour le NPA, elle réalise un score de 2,7%. Si elle réfute l’expression candidature de témoignage, il n’empêche, pour Cathy Billard, l’essentiel ne se joue pas dans les urnes.

Le projet politique du NPA ne s’incarne pas dans des élections. Ces dernières permettent tout au plus de faire entendre ses positions et de mesurer un rapport de force… pas très favorable à l’extrême gauche depuis une dizaine d’années.

Yann Lalande

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur