En bref

Municipales 2020
/ Ribay derrière Russier

A l’occasion du vote du budget 2020 en conseil municipal, jeudi 19 décembre, le maire adjoint au climat air-énergie Michel Ribay (maj.EELV non inscrit) a officialisé son soutien à liste Vivons Saint-Denis en grand. Proche de la Denise verte, Michel Ribay s’aligne donc sur la position officielle d’Europe écologie les verts, à l’inverse d’une autre adjointe, Sonia Pignot, qui a fait le choix de rallier Faire Saint-Denis en commun et Bally Bagayoko (LFI).

Michel Ribay justifie ainsi son choix : « Dans le contexte de division de la majorité qui affaiblit les habitants dans un période d’aggravation des inégalités, au nom du bilan et des perspectives qui commencent à nourrir le débat des municipales, je vais voter ce budget. Quant aux propositions sur lesquelles nous aurons l’occasion de revenir, en tant qu’écologiste, j’apporte mon soutien à la liste conduite par le maire Laurent Russier. »

Réactions

Bonjour. Oui c'était assez navrant. Michel Ribay use d'une argumentation politicienne sans remise en cause de l'action de la municipalité. Bilan écologique plus que pitoyable en la matière. Se déclarer écologiste, ou de gauche, quand la situation des habitants n'a cessé de dégrader de jour en jour, empêche de croire ce genre de personne. Faire payer les habitants pour le stationnement sous couvert d'écologie (alors que tous le monde sait que c'est pour des raisons financières) alors que les roms brûlent du bois à longueur de journée, se gare n'importe ou et n'importe comment... m’empêche de croire en la porté écologiste de la municipalité. Les immeubles n'ont jamais été aussi insalubres (passoire énergétique), densifier le territoire (bureaux et immeuble d'habitation), réduit les espaces de respirations, des rues.... ont fait qu'on étouffe dans cette ville. Mais Laurent Russier s'autosatisfait encore une fois en disant que le bilan écologique est bon. C'est une vue de l'esprit (un esprit réduit).
Pour plus de clarté sur le choix de M. Ribay, il m'aurait semblé plus juste de sortir cette citation de son intervention : "Faut-il à l’avenir laisser agir les règles naturelles du marché ou continuer à construire, et la tâche n’est pas facile, une ville pour tous, solidaire dans un grand territoire écologique et inclusif ? Ce sera, in fine, l’enjeu majeur du scrutin du mois de mars."
Pour faire toute la clarté sur mon engagement au côté de Laurent Russier et du sens de la campagne Vivons Saint-Denis en grand, l'extrait cité par Régis est tout à fait explicite. Quelques minutes (10) et quelques secondes de mon intervention au dernier conseil permettent d'éclairer les raisons de mon choix. https://new.synople.tv/vod/15539?s=7037&e=10697&odj=hide Je reviendrai plus précisément sur le bilan et les perspectives très prochainement. Bonne année à toutes et tous. Michel Ribay
La phrase la plus comique est " au nom du bilan ". Peut-être voulait il dire " au nom du billet " Tous ces élus qui bradent leurs convictions pour un poste.
On ne peut que saluer la fidélité aveugle de Monsieur Ribay, qui préfère la défaite programmée et le chômage qui s'en suivra, à l’alliance avec ceux qui lui tendent la main et dont la victoire aux municipales est plus que prévisible. Monsieur Ribay, passez prendre un café.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur