En bref

Union
/ Les Insoumis précisent

Conchita Diez-Soto Diez, Martine Rogeret, Vincent Huet, Étienne Penissat, tous élus Insoumis du conseil municipal, ont adressé lundi 28 octobre une lettre ouverte (1) à leurs amis qui ont choisi de «Faire Saint-Denis en commun» et à ceux qui hésitent encore. Dans ce long texte de quatre pages, les élus répondent surtout aux récents appels à l’union des forces de gauche :

« On nous assène avec la force incantatoire de l’évidence que “ce qui nous différencie est trop infime pour donner lieu à une division”. Pour ce qui nous concerne, l’évidence c’est que la démocratie, le respect dû aux citoyens, ne peut se passer d’un débat complet et transparent. Cela, non pas au regard de ce qui nous oppose, mais bien de ce qui fait nos divergences. Ces divergences ne sont pas absolument insurmontables mais elles sont bien réelles. »

Et de conclure : « Le débat est indispensable. […] nous continuerons à débattre avec toute la gauche, en toute transparence et fraternité. Cela vaut pour la campagne comme pour l’entre-deux tours. Mais nous préférons prévenir […] que, quoi qu’il arrive, nous refuserons les arrangements en coulisses et autre accords d’appareils sur le dos des Dionysiens. »

(1) à retrouver en intégralité ci-dessous en PDF

Réactions

Bonsoir. Je pense que le divorce est consommé. Juste une phrase censé et oublié par les partisans de Laurent Russier juste dans cette réponse à l'appel à l'union. " Une commune n’est pas une plume. Ce n’est pas une parure, ni un fief. Ce n’est la propriété de personne en particulier, mais au contraire un bien commun. Et même le bien communpar excellence. On ne peut pas plumer, voler quelque chose à quelqu’un qui ne le possède pas. Le PCF ne possède pas Saint-Denis. Et les communistes qui s’y trouvent encore seront d’ailleurs sans doute les premiers à l’admettre" Il faut laisser le choix aux habitants, le débat démocratique. Je sais que c'est quelques choses qui dépasse Laurent Russier et Patrick Braouezec mais il est toujours temps de s'y mettre.
Doit-on en conclure que Sonia Pignot, Madjid Messaoudene et Patrick Vassalo ne sont pas solidaires et sont donc ... fermés à cette lettre ouverte ?
Je viens de lire le PDF ! çà cogne sur Braouezec ... çà démolit le PCF... çà brutalise Russier ... mais cela reste qu'en même dans la majorité municipale pour toucher les indemnités qui vont avec ! Aucune moralité. Aucune pudeur. Taisez-vous.
Bonjour @Yann Lalande, il aurait plus claire et plus facilement accessible si ce refus à l'union était l'objet d'un article ou l'on pourrait le commenter plus longtemps. Je crois que la cassure dans la majorité municipale est assez grave. De même que les accusations, notamment sur le maire, le président de Plaine Commune et le député, doivent faire l'objet d'un droit de réponse. @Mourad, concernant Sonia Pignot, Madjid Messaoudene et Patrick Vassalo, ils espèrent toujours un poste dans la future majorité. C'est aussi simple que cela. Ils ne veulent pas s'associer à texte, qui est pour ma part, explosif. En gros, ils disent que Laurent Russier, Patrick Braouezec et Stéphane Peu ne sont pas vraiment de gauche.... @Vincent Huet, je ne partage pas entièrement vos idées mais j'apprécie cette explication de texte (beaucoup de arguments reprennent mes critiques dans le JSD). J'aurais voulu aussi que vous souteniez Philippe Caro lorsqu'il s'est opposé à l'augmentation des indemnités de certains élus.... Le prochain conseil municipal va être savoureux....
@Azzedine, un article est prévu sur le sujet depuis quelques temps. Nous aurons l'occasion de revenir sur le sujet. Cordialement Yann Lalande.
Bonjour, je trouve cette lettre intéressante. Ce que je pense toutefois encore nécessaire de clarifier, et le JSD pourrait le faire dans l'article en préparation, c'est le vote final des membres de ce groupe sur les différents points relevés dans la partie "empêcheur de brader en rond". Il me semble qu'ils ont quand même voté comme le PCF, mais ceci mériterait peut être confirmation.
Ennemis aujourd'hui, grands amis demain ! La soupe est trop bonne. Assez d'hypocrisie, il faut en finir et dès le premier tour éliminons PC, LFI, PSG, vrais faux-verts et affidés.
Monsieur Bagayoko ne voudra pas entendre les appels à l'union. Tout est dit dans son autobiographie dithyrambique ,autopromotion de 60 pages ou il se donne le rôle du chevalier solitaire luttant pour une démocratie éclairée dans une majorité dont il membre depuis 18 années. Dans cette dernière lettre ouverte les blessures de Mr Bagayoko d'amour propre il s'entend, sont décrites clairement. Monsieur Bagayoko dont l'ascension politique s'est réalisée durant ces 18 dernières années sous la houlette du PCF et de Mr Braouzec n'a toujours pas digéré ses échecs successifs. Battu aux élections départementales, non désigné comme candidat aux dernières législatives et comble de l'humiliation se voir préférer Laurent Russier pour les prochaines municipales ,autant de raisons qui ne vont pas le rendre réceptif à un quelconque appel à l'union.
Bonjour. @Vérités. Il a suffisamment avalé de couleuvre pendant 18 ans ou il a fait office de noir de service comme Madjid Messadouene le fait pour l'arabe de service. Pendant des années, cantonné aux postes sans intérêt et sans pouvoir réels pour les habitants, peut être que Bally Bagayoko ne veut plus avaler de couleuvre et dire les quatre vérités au gang des bretons...? En fait ceux qui appellent à l'union, veulent sa réserve de voix mais pas de lui... Il aurait valu mieux perdre en 2014 et avoir ensuite un projet claire et vraiment pour les habitants. La ce que propose Russier, c'est juste une gestion quotidienne de la misère sociale qu'il a contribué à maintenir en place. Et bien sur les confortables indemnités et en évitant d'habiter la ville qu'ils administrent (Delphine Helle et Kader Chibane n'habitent pas la ville par exemple)
Sans union c'est la porte (très grande) ouverte à Hanotin et sa clique d'opportunistes démagogiques. Bally devrait se poser les bonnes questions et arrêter de faire cavalier seul, sans quoi cette ville connaîtra 6 années de chaotiques. Il faut s'unir autour de Russier. Cet homme me semble sincère, il a un vrai projet pour notre ville, alors unissez vous derrière lui !
Bonsoir. @Pierre Coutenceau, d'après vous, si Hanotin est élu "cette ville connaîtra 6 années de chaotiques".. Mais cela fait 30 ans c'est la misère à Saint Denis... On a déjà toucher le fond et Laurent Russier continue de creuser. A croire que tout vas bien à Saint Denis; Pierre Coutenceau vivez vous à Saint Denis.????

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur