En bref

Des enfants sahraouis accueillis à Saint-Denis

La municipalité va accueillir du 10 juillet au 1er août, un groupe de sept enfants sahraouis qui vivent dans des camps de réfugiés à Tindouf dans le désert algérien. « Saint-Denis réaffirme son soutien à la lutte du peuple sahraoui pour son autodétermination ainsi que pour le respect du droit international et des droits humains », a expliqué la Ville dans un communiqué. Ces enfants seront accueillis à la fois en centres de loisirs et de vacances, à Saint-Hilaire de Riez afin qu’ils puissent « profiter de vacances au bord de mer », précise le communiqué.

Depuis près de 40 ans, Les Sahraouis luttent pour l’existence de leur État. Depuis 1975, le Maroc considère le territoire du Sahara occidental d’où viennent Les Sahraouis, comme une province où il a la pleine souveraineté. Le mouvement de libération du Front Polisario qui représente Les Sahraouis réclame toujours au Maroc, un référendum sur l'indépendance du Sahara occidental, comme décidé lors des accords de cessez-le-feu instauré par les Nations unies en 1991. 

Réactions

http://mobile.lemonde.fr/afrique/article/2015/01/23/bruxelles-accuse-alger-de-detournements-d-aide-humanitaire_4562455_3212.html _____________ http://www.jeuneafrique.com/depeches/105316/politique/sahraouis-le-hcr-veut-un-recensement-des-camps-de-tindouf-alger-refuse/ _______ https://tamurt.info/fr/lalgerie-offre-arsenal-militaire-polisario/_________ L'Algérie souhaite un accès à l'Atlantique et a créé ce problème de toute pièce, elle arme des milice aux frontière des pays voisin et l'aide humanitaire Européenne est détourné pour être revendu par au marché noire. L'Onu ne reconnait pas ces milices, l'ONU dit que cette milice ne représente pas le peuple Sahraoui . L'Algérie refuse de donner le statut de réfugié politique aux Saharaoui depuis 40ans et refuse le recensement car beaucoup de sahraoui de Tindouf sont Mauritaniens, Lybiens... et autres. Ce conflit sert surtout à des entités étrangère pour empêcher le grand Maghreb, car la plupart des frontière de ce pays sont fermé et le grand maghreb donnerait une autonomie économique et politiques. Ces population Sahraoui sont séquestré et lorsqu'ils se révoltent, Alger envoie l'armée et les chars http://fr.le360.ma/politique/une-association-argentine-condamne-la-repression-brutale-exercee-par-le-polisario-a-tindouf-189725 ________ https://www.yabiladi.com/articles/details/77671/chars-vehicules-militaires-pour-disperser.html
http://fr.le360.ma/politique/tindouf-encore-un-sequestre-espagnol-dorigine-sahraouie-115951 ____ L'exemple d'un espagnol d'origine Sahraoui sequestré à Tindouf...
La ville la plus pauvre de France accueille des "réfugiés " prisonniers sur le territoire algérien au nom d une guerre froide jamais terminée aux yeux du régime algérien, et avec la solidarité du PC français. Quelle honte! Les Sahraouis vivant sur leur sol vivent bien mieux que beaucoup de vos administrés
La ville la plus pauvre de France accueille des "réfugiés " prisonniers sur le territoire algérien au nom d une guerre froide jamais terminée aux yeux du régime algérien, et avec la solidarité du PC français. Quelle honte! Les Sahraouis vivant sur leur sol vivent bien mieux que beaucoup de vos administrés
Vous n'avez aucun moyen de savoir si ces enfants viennent vraiment des goulags du polisario en Algérie du Sud. Ces enfants doivent être sous la tutelle de l'ONU pour qu'ils soit enregistrés, et de là savoir s'ils viennent vraiment des goulags. Ensuite, ils doivent être sous la protection de l'ONU pour les épargner des prédateurs sexuels. Il y a des scandales sexuels chaque année. Ces programmes sont complètement illégaux eu égard au droit international et au statut hors-de toute-loi des habitants des goulags du polisario. Nous devons savoir si ces enfants viennent vraiment des goulags de la guérilla polisario et pour ce faire ils doivent disposer d'une carte du HCR. Comment les appeler "réfugiés" sans une carte de réfugié? Merci.
Message pour la communauté Marocaine de St-Denis...__________ Les communistes de St-Denis sont des ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc et donc de tout son peuple car c'est une cause nationale..Donc ne votez pas pour vos ennemis

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur