En ville

Selon un sondage TNS Sofres
/ L’info locale, c’est le JSD

90% des Dionysiens sondés ont une bonne image du Journal de Saint-Denis (lire l’intégralité du sondage en PDF, ci-dessous). Emmanuel Rivière, directeur du département Stratégies d’opinion chez TNS, dégage les tendances d’une enquête commandée par la mairie mi-janvier.
Une porte d’habitant du centre-ville
Une porte d’habitant du centre-ville


Une étude d’opinion a été menée par l’institut TNS Sofres sur « la perception et les attentes à l’égard de l’information à Saint-Denis » à la demande du service communication de la mairie. Elle s’est déroulée en deux temps?: un volet qualitatif avec le questionnement de deux groupes d’habitants de quartiers, d’âges et de situations socioprofessionnelles différents, le 16 décembre 2015?; un volet quantitatif sur un échantillon de 505 personnes représentatif de la population de Saint-Denis réalisé du 13 au 16 janvier 2016. Les éléments du sondage quantitatif que nous publions ci-contre ont été communiqués au bureau municipal du 22 février. Emmanuel Rivière, directeur du département Stratégies d’opinion chez TNS Sofres, les commente pour le JSD.


Le JSD?: Une grande partie du sondage est consacrée à l’information. Quels enseignements retenez-vous dans ce domaine??

Emmanuel Rivière?: Les sondés disent qu’il se passe incontestablement beaucoup de choses à Saint-Denis et qu’ils le savent grâce au Journal de Saint-Denis. La présence de cet outil d’information est une spécificité. Il est présent dans les foyers, sur la table du salon, les enfants qui reviennent le week-end le feuillettent. Le JSD s’impose, il est apprécié. C’est un journal d’information, pas un magazine municipal comme on en trouve partout ailleurs, qui bénéficie d’un fort taux de notoriété. Sa structure donne le sentiment d’être fait par des habitants qui parlent aux habitants. Sa lecture favorise l’attachement à la ville.


Le JSD?: Le premier chapitre du sondage traite de la « relation à la ville ». Vous y mesurez notamment l’attachement des habitants à Saint-Denis. Comment interprétez-vous les réponses en comparaison avec d’autres études menées ailleurs??

E.R.?: L’attachement est majoritaire puisque 71 % des Dionysiens déclarent l’être. L’identité de la ville est perçue, mais à un niveau inférieur à la moyenne (78 %) des villes franciliennes dans lesquelles nous avons travaillé. Quand on creuse pour en expliquer les raisons, on s’aperçoit qu’il existe une difficulté spécifique pour Saint-Denis « d’embarquer » immédiatement les nouveaux habitants. On a le sentiment qu’ils ne sont pas toujours là par choix mais plus par analyse comparative et de mise en rapport avec leurs moyens. Il faut du temps pour qu’ils s’approprient la ville, pour les convaincre de sa richesse, surtout quand par ailleurs des reproches sont faits sur la propreté et la sécurité.


Le JSD?: L’étude souligne un doute sur le respect des engagements de la dernière campagne des municipales. C’est de nature locale ou le signe d’une défiance générale vis-à-vis des politiques??

E.R?: La méfiance est grande et générale. Mais, à Saint-Denis, ce qui nous a frappés c’est la différence entre plusieurs chiffres?: sur la capacité de la ville à informer les habitants de ses projets (60 %) et sur sa capacité de tenir compte de l’avis des habitants (40 %), ils sont conformes à ce que nous mesurons ailleurs. En revanche, sur la dimension « être à l’écoute », et donc sur la capacité à montrer la présence de la mairie, les efforts sont jugés insuffisants. Avec 36 %, c’est nettement en dessous des moyennes que nous constatons dans d’autres endroits (49 %). Dans une ville, on aime voir les élus, notamment le maire. À Saint-Denis, la volonté de faire équipe aboutit à un déficit d’incarnation politique. La part de ce qui est initié par la mairie est insuffisamment lisible, peut-être parce qu’elle le fait souvent à travers un certain nombre d’acteurs, notamment associatifs.


Propos recueillis par Dominique Sanchez





Mercredi 11 mai 2016
Une nouvelle étape se prépare

Dans deux mois, le JSD va changer de tête sur le Net et dans vos boîtes aux lettres. Et se lira plus aisément sur vos tablettes et smartphones…


TNS Sofres le dit?: vous appréciez le JSD. Cela nous fait extrêmement plaisir et nous encourage à vouloir vous informer toujours mieux des diverses actualités de la ville que nous partageons. Depuis bientôt un quart de siècle, le Journal de Saint-Denis s’adapte à son époque sans lâcher son fil conducteur. L’actuelle formule et le site Internet auront bientôt six ans. Nous allons changer les deux en même temps. Pour le JSD imprimé, ce sera une évolution?; pour lejsd.com, une révolution.


Mercredi 11 mai, le journal que vous tiendrez entre les mains gardera un air de famille avec celui que vous connaissez aujourd’hui. Pas un jumeau, mais un frère très ressemblant. L’hebdo sera légèrement relooké, avec une pagination un peu amincie qui conservera l’essentiel de ses rendez-vous. À l’inverse, le site va changer de fond en comble, dans son aspect comme dans la fréquence de ses mises à jour. Plus rapide, plus simple à utiliser, accessible depuis les smartphones et les tablettes, il accueillera toutes les informations imprimées dans le journal et d’autres choses encore. Surtout, nous voulons l’ouvrir en grand, en faire un lieu d’échanges où accueillir vos contributions écrites, filmées, dessinées, photographiées…


Depuis plusieurs mois nous travaillons avec nos partenaires à ces mutations que vous découvrirez en mai et dont on espère qu’elles vous plairont autant que le JSD actuel.


L’équipe du JSD

Fichiers à télécharger: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur