En ville

La Baleine se remet doucement à flot

Après un an d’exploitation par la société Equalia, le taux de fréquentation est remonté et de nouvelles activités sont proposées. Le 2 novembre débutent les gros travaux de rénovation.
Le hall d'accueil de La Baleine sera complètement réaménagé
Le hall d'accueil de La Baleine sera complètement réaménagé


Cela fait plus d'un an maintenant que la société Equalia a repris en main la gestion de la piscine municipale La Baleine, après la signature d'un marché d’exploitation passé entre la mairie et l'entreprise. « Il ne s'agit pas d'une privatisation», comme tient à le rappeler Fabienne Soulas, à l'époque adjointe aux sports et donc proche du dossier. Quid des résultats de cette opération ? Pour la première année d'exploitation,le taux de fréquentation atteint 114%, ce qui représente 42 618 usagers accueillis. Au total, toutes activités confondues (publics, activités municipales, scolaires et clubs), ce sont 137 049 entrées qui ont été comptabilisées pour cette même saison 2013-2014. Pour rappel, lors de la saison précédant l'arrivée d'Equalia, le personnel de l'établissement avait procédé à une soixantaine de fermetures intempestives.


Le pari de faire revenir les Dionysiens dans les bassins de La Baleine semble aujourd'hui tenu. Quant aux membres de l'ancienne équipe, certains maîtres nageurs ont trouvé un emploi dans d’autres piscines, d’autres agents ont été réaffectés dans des services de la mairie. Philippe Lemonnier-Collet, l'actuel directeur de la piscine précise « qu’en ce qui nous concerne, nous sommes payés mensuellement par la mairie qui encaisse les recettes de La Baleine ». Aujourd'hui, l'offre des pratiques proposées par Equalia se diversifie et les activités, telles l'aqua-bike, rencontrent un réel succès auprès des usagers dionysiens.


Bassins, vestiaires, douches, hall d'accueil, systèmes d'aération et d'assainissement de l'eau…

Dans le cadre des « objectifs d'améliorations de la qualité d'accueil de la population » fixés par la Ville, des travaux seront lancés le 2 novembre. Jusqu'en mai l'accès sera uniquement réservé aux scolaires et aux clubs avant une fermeture totale de trois mois suivie d'une période d'essai en août. La réouverture définitive, elle, est prévue pour septembre 2015. « Le bâtiment a quinze ans et les installations sont vétustes, explique Fabienne Soulas. Par exemple, la modernisation du traitement de l'eau et de l'air s'avère nécessaire. » Près de 2,9 millions euros vont être injectés dans ces travaux de rénovation. Toute la structure est concernée : des bassins – dont l'accès sera facilité aux handicapés – aux vestiaires et douches qui se verront agrandis. Le hall d'accueil subira un réaménagement complet et les systèmes d'aération et d'assainissement de l'eau seront remis à neuf.


« Ces six derniers mois, il y eu une amélioration des résultats d'analyse de l'eau, détaille Corinne Sauvion de la direction des sports. L'hygiène est en net progrès, il faut continuer dans ce sens.» « Avec les rénovations, tous les vieux fantômes vont disparaître », assure Philippe Lemonnier-Collet, lui qui a pourtant vécu des situations d'extrême tension lors de ses différentes prises de fonctions. « En 2010, j'ai remplacé un jeune homme qui n'a tenu que trois semaines ! Il y a eu deux directeurs en 18 mois. Les anciens employés avaient arraisonné l'équipement». Mais le directeur, qui lui aussi avait quitté le navire en 2011 pour y revenir avec la casquette Equalia en 2013, tient à relativiser : « Ce genre de problèmes n'est pas spécifique à Saint-Denis. J’ai entendu dire que certaines piscines de la région parisienne connaissaient le même genre de difficultés. » Pour les deux parties, mairie et Equalia, le bilan reste positif. L'ensemble des Dionysiens devra patienter encore un peu avant de brasser à nouveau l'eau chlorée des bassins.


Maxime Longuet


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur