Sports

Athlétisme / Transmission et bonne humeur au Sdus

Fondée en 1945, la section athlétisme du Saint-Denis Union Sports veille toujours sur les petits comme les grands, défend le sport féminin et termine régulièrement première nationale en FSGT.
Mardi 8 avril, entraînement du Sdus athlétisme au parc des sports Auguste-Delaune
Mardi 8 avril, entraînement du Sdus athlétisme au parc des sports Auguste-Delaune


Il y a des rires chez les plus jeunes, de longues foulées du côté des vétérans, et des courses fractionnées chez les adultes. Le mardi soir, plus d’une centaine d’adhérents de la section athlétisme du Sdus se partagent le parc des sports Auguste-Delaune en bonne intelligence. « Les petits ont la priorité car c’est leur seul entraînement de la semaine. Là, on va surtout travailler la course et la vitesse. Le jeudi par contre, on se lâche. On sort tout ce que l’on peut : perches, disques, poids et mêmes javelots », raconte Bruno Colombi. Formé au Sdus, le vétéran veille au grain sur les séances, avec Luc Blanchard, autre cheville ouvrière de la maison. « À vos marques ! Prêts ! Partez ! » Sur la piste, les adolescents s’élancent, lestés par des poids pour travailler l’explosivité. « En sprint, il faut pousser vers l’avant pour bien démarrer, se faire violence. Cet exercice permet de mémoriser le bon geste sans même y réfléchir », indique Bruno.

« Là, on s’amuse, mais ça va leur servir »

Sur la pelouse du terrain d’honneur, la formule proposée aux bambins s’avère encore plus ludique. Un relais à la main, ils se poursuivent ivres de joie autour du rond central en fonction de numéros attribués au hasard. « Là, on s’amuse l’air de rien, mais ça va leur servir quand ils feront la course pour de vrai », explique Stéphane, éducateur sportif de la Ville détaché pour la section. C’est justement ce que la troupe débutante de Jean-Christophe s’apprête à faire. « Pensez à passer le témoin en bas ! », rappelle l’animateur. Paco s’élance. Il fonce. Sauf que Paco s’est trompé de couloir. Son témoin est allé dans la mauvaise main. Paco est tristesse. « Mais c’est pas grave mon petit gars, on va en faire une autre de course ! » Ah ! Paco retrouve le sourire ! « En tout, on participe à une dizaine de compétitions par an », ajoute Jean-Christophe. Des rendez-vous que les plus jeunes adorent.

« Au Décapop on fait les mêmes épreuves qu’aux JO »

Yacine, Hassan et Salif, entre 8 à 12 ans, lèvent la tête vers le ciel pour s’adresser aux adultes. « C’est notre passion ! Ce qui est trop bien, surtout, c’est qu’il y a plein d’épreuves différentes. Au Décapop on a fait les mêmes qu’aux JO. C’était génial ! » L’événement annuel du club, qui lutte depuis 1971 pour la création du décathlon féminin en France et dans le monde, a eu lieu les 29 et 30 mars à Delaune. Les participants, après de belles performances dans les dix disciplines, sont tous repartis avec une récompense. « Notre devise au club, c’est le sport pour tous et le plus haut niveau pour chacun, rappelle le directeur technique Louis Rouillon. C’est pour ça que dès 1968 on a commencé à organiser des compétitions féminines qui n’étaient pas reconnues. » Couvert de sueur par l’effort, le vétéran Moussa Baradji vient d’achever sa séance et s’approche pour retrouver ses enfants. Le 6 avril, il est arrivé 8e des 12 kilomètres de la Vivicitta de Saint-Ouen. Derrière lui, les adultes couvés par Cédrick Felip terminent l’aérobie et la cardio. La fin de séance approche. Tous se posent au sol pour les étirements, puis s’en vont et se disent à très vite.

Aurélien Soucheyre



Champions de France FSGT

La section athlétisme du Sdus participe chaque année aux championnats de France FSGT. Le 23 mars à Val-de-Reuil, le club a décroché 35 podiums dont 10 titres de champions de France (lire résultats). « S’inscrire en FSGT, c’est très intéressant car ça permet à des athlètes modestes de voyager et de participer à des compétitions nationales et internationales. Porter le maillot de l’équipe de France, c’est toujours un plaisir », raconte Bruno Colombi, entraîneur au club. Et cela réussit au Sdus, qui compte dans ses rangs Chérif Dia, champion du monde FSGT en titre des 100 mètres et du triple saut. Sur les 160 adhérents du club, une vingtaine est aussi licenciée en FFA, et décroche de belles places. Chavane Darcelus est par exemple champion LIFA du lancer de poids. « Ce qui caractérise notre section, c’est que tout le monde est bénévole. On est l’une des rares à ce niveau à conserver cet esprit », précise Louis Rouillon.

A.S.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur