En ville

Environnement
/ Une maison pour des écoliers écolos

Samedi 7 décembre était inaugurée la Maison de l’écologie au 102 rue Henri Barbusse. Un nouveau lieu consacré aux défis environnementaux, à destination en priorité des enfants et adolescents.
Une soixantaine de personnes est venue assister à l’inauguration de la Maison de l’écologie. © Marine Delatouche
Une soixantaine de personnes est venue assister à l’inauguration de la Maison de l’écologie. © Marine Delatouche

C’est au coeur du « poumon vert » de Saint-Denis, selon les mots de Salah Taibi, directeur de l’association Territoires, que s’installe la Maison de l’écologie, bordée par les jardins familiaux de La Fosse Sablonnière et la grande mosquée de Saint-Denis. 

« Créer du lien social, sensibiliser à l’écologie et investir dans la jeunesse », c’est la mission que se donne cet espace via l’organisation de conférences, de débats et d’événements annuels comme une foire aux plantes. Pour attirer l’attention des élèves des écoles de la ville sur les enjeux environnementaux, des ateliers sont proposés. « Quand les établissements scolaires ont appris que la Maison de l’écologie allait ouvrir, on a été submergés par les inscriptions, s’exclame Aldjia Benhamiche, éducatrice en environnement. Tri des déchets, alimentation, biodiversité… Les enseignants choisissent les thématiques qu’ils veulent aborder ».

LIRE AUSSI : Les jardins partagés, terreau social des quartiers

Un engouement que l’on retrouve chez Meriem Iratene, 21 ans, l’une des rares jeunes présente à l’inauguration qui a réuni une soixantaine de citoyennes et citoyens. « J’ai commencé à m’intéresser à l’écologie il y a quelques années avec les réseaux sociaux », raconte l’étudiante en géographie et aménagement, pour qui travailler dans l’environnement semble une possibilité.

33 000 euros par an de fonctionnement

Pour éveiller une conscience écologique chez les Dionysiens, « il faut être pragmatique, on n’est pas dans l’écologie punitive », selon le directeur de l’association Territoires, à qui la gestion de la Maison a été confiée. La Ville consacrera 33 000 € par an pour faire fonctionner le lieu avec des ateliers à destination des écoles et accueils de loisirs. Mais l’idée de solliciter des financements d’entreprises, telles le fournisseur d’électricité Engie ou la SNCF, n’est pas exclue. « On est obligé de travailler avec les entreprises. C’est comme cela que l’on va changer les mentalités », soutient Cécile Ranguin (EELV),maire adjointe à l’écologie.

A l’intérieur du lieu, trois enfants ont déjà pris possession de livres. C’est en les voyant par la fenêtre qu’une passante s’est arrêtée, intriguée. « Je vais amener mes enfants ici. Je ne suis pas forcément sensibilisée à l’écologie mais je veux que mes enfants le soient ».

LIRE AUSSI / Réchauffement climatique : l'urgence à agir

Marine Delatouche

(1) au rez-de-chaussée du bâtiment déjà occupé par l’association Territoires, dans un espace d’une trentaine de m2

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur