En ville

Prêt Initiative Santé
/ Un nouveau cabinet d’ORL inauguré

Inauguré mardi 1er octobre, le cabinet de trois ORL situé au Centre cardiologique du Nord a bénéficié du Prêt Santé Initiative conçu pour lutter contre les déserts médicaux.
Le cabinet des trois ORL est situé au Centre cardiologique du nord, rue des Moulins Gémeaux. © Olivia Kouassi
Le cabinet des trois ORL est situé au Centre cardiologique du nord, rue des Moulins Gémeaux. © Olivia Kouassi

Classée comme « zone d’intervention prioritaire » par l’Agence régionale de santé (ARS) en mars 2018, Saint-Denis, comme la quasi-totalité du département, souffre d’un manque d’offre de soins. Il ne restait à Saint-Denis plus que deux ORL (oto-rhino-laryngologistes) dont les départs en retraite sont prévus en 2019 et 2020. Mais, depuis six mois, trois nouvelles professionnelles de la zone oreilles/nez/gorge exerce dans la ville. Inauguré mardi 1er octobre, leur cabinet, situé au Centre cardiologique du Nord (CCN) a bénéficié du Prêt Santé Initiative (PSI) pour voir le jour.

Ce prêt d’honneur, peut aller jusqu’à 50 000 euros par projet. Il a été lancé en novembre 2018 par Initiative Île-de-France, un réseau associatif d’accompagnement, de financement et d’hébergement qui a pour but d’encourager les spécialistes de la santé à « mailler le territoire ». Objectif de ce prêt à taux zéro: renforcer l’offre médicale en impulsant des initiatives locales.

LIRE AUSSI : Les prescriptions des élus pour le Contrat local de santé
 

« On essaie de lever les blocages des professionnels qui appréhendent souvent le fait de se mettre à leur compte », détaille Lionnel Rainfray, président d’Initiative Île-de-France. Le PSI s’accompagne également d’un prêt bancaire plus classique. « Initiative IDF fait effet de levier sur les banques », précise le président. Le partenariat de l’association avec le Crédit Agricole a permis aux trois jeunes ORL de bénéficier d’un prêt de 120 000 euros en plus des 42 000 euros de prêt d’honneur qui leur ont été accordé. « Mais le PSI c’est aussi un accompagnement dans toutes les étapes de création d’entreprise », explique Rudy Deblaine, délégué général Initiative Île-de-France. « On fait en sorte que l’entreprise réussisse en assurant un suivi sur toute la durée du remboursement du prêt d’honneur. »

Relations ville-hôpital

Les docteurs Borgat, Leneveu et Simmonet, fraîchement installées à Porte de Paris, viennent toutes de l’hôpital Delafontaine. Elles y exercent d’ailleurs toujours à temps partiel, deux jours par semaine, en tant que praticien hospitalier et le reste en consultation au CCN. « On trouvait important d’entretenir un lien ville/hôpital, atteste Marine Borgat. On oriente mieux les patients et on peut opérer à l’hôpital ceux que l’on reçoit ici. Ça créer une continuité rassurante. »

Olivia Kouassi

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur