Cultures

Paris 8
/ Un Grand 8 écolo et JO

Le Grand 8 festival est de retour à l'université Paris 8 pour une cinquième édition.
Cette année, deux thématiques seront développées au cours du festival : la transition écologique et les JOP de 2024.  © DR
Cette année, deux thématiques seront développées au cours du festival : la transition écologique et les JOP de 2024. © DR

Deux jours de festivités, 30 concerts, 4 scènes musicales, 9 000 visiteurs attendus, 250 partenaires présents sur place… Voilà en quelques chiffres ce que le Grand 8 réserve aux festivaliers les jeudi 26 et vendredi 27 septembre. Pour célébrer sa 5e édition, le festival de l’université Paris 8 entend confirmer le succès des saisons précédentes. En 2019, les organisateurs développeront deux thématiques : la transition écologique et les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

« Les JOP seront une thématique récurrente jusqu’en 2024. Nous nous impliquerons chaque année avec le Grand 8 et pour la semaine olympique et paralympique, affirme Jordane Lekczynski, chargé de mission de la vie étudiante à Paris 8. Quant aux thèmes du climat et de la transition écologique, c’est une volonté politique de la présidente Annick Allaigre. Ce sera le point de départ de beaucoup de choses. »

Parmi les projets qui témoignent de son engagement écologique, la fac dionysienne va signer prochainement une convention avec des bergers urbains, poursuivre ses actions autour du recyclage, établir des fontaines à eau avec pour objectif de réduire les déchets plastiques ou encore développer ses ruchers comme outil pédagogique et support de formation… À noter parmi les temps forts, la conférence sur le réchauffement climatique le jeudi 26 septembre à 14h30 et animée par Hervé Kempf, rédacteur en chef de Reporterre, et Valérie Masson-Delmotte, paléo-climatologue et présidente du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat).
 

En présence d'Alice Diop et d'Edwy Plenel 

Autre temps fort, le festival de Paris organisera la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes aux étudiants réfugiés avec la documentariste Alice Diop et le journaliste Edwy Plenel, marraine et parrain de la promotion. Un acte symbolique fort alors que l’avenir des étudiants étrangers (hors Union européenne) en France pourrait être menacé par l’augmentation des frais d’inscriptions même si, pour l’heure, la direction de Paris 8 s’est prononcée contre l’application de cette augmentation.

Le festival Grand 8 c’est aussi l’occasion pour les associations étudiantes et du territoire de se rencontrer, et pour la faculté de valoriser son tissu associatif. « Notre université est l’une des plus engagées en France, se félicite Jordane Lekczynski. Grâce au dispositif EC libre engagement étudiant, 500 étudiants ont choisi de s’engager dans des associations et l’ont fait reconnaître dans leur cursus scolaire. » Quant à l’offre musicale, le Grand 8 réunira, en plus de nombreux jeunes artistes locaux, trois têtes d’affiche : l’Orchestre national de Barbès, la chanteuse franco-brésilienne R’n’B Caroliina et le duo rap originaire de Meaux, Djadja & Dinaz. Aussi, l’écrivain dionysien Rachid Santaki animera une dictée géante vendredi de 10h à 11h30.

MLo