Sports

JOP Paris 2024
/ Un défi olympique pour le Sdus TT 93

À quatre ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, le comité d’organisation a lancé le « club Paris 2024 » qui permet à la population de participer, entre autres, à des défis contre des athlètes chevronnés. Pour le tennis de table, c’est le Sdus TT 93 qui a été choisi pour défier un visage bien connu de la structure dionysienne : Simon Gauzy.
Prithika Pavade, championne d’Europe des moins de 21 ans et membre du groupe « Génération 2024 »  a défié l'ancien joueur du Sdus Simon Gauzy.
Prithika Pavade, championne d’Europe des moins de 21 ans et membre du groupe « Génération 2024 » a défié l'ancien joueur du Sdus Simon Gauzy.

Le 26 juillet, à quatre ans jour pour jour du début des Jeux Olympiques et Paralympiques (JOP) de Paris 2024, le comité d’organisation a présenté un projet atypique. Nommé le « club Paris 2024 », cette nouvelle entité gratuite et ouverte à toutes et tous, vous invite à vous inscrire et à bénéficier des infos sur la billetterie, sur les athlètes ou encore à participer à des défis inédits. Pour en faire partie, il suffit de renseigner son adresse mail sur le site paris2024.org.

Dès cet été, un sportif de haut niveau de chaque discipline olympique représentée a défié les membres du club. Par exemple, Tony Parker dans un match de basket en trois contre trois, Florent Manaudou en relais 4x50m nage libre, Pauline Parmentier et Charlotte Fairbank dans un tiebreak de tennis ont tous été les athlètes à battre. Le tennis de table a aussi eu droit à son défi. C’est le Sdus TT 93 qui a eu le privilège d’accueillir la rencontre à La Raquette, le 14 août, en présence de Mathieu Hanotin, maire de Saint-Denis, et Evelyne Ciriegi, présidente du Comité régional olympique et sportif d’Île-de-France. 

Simon Gauzy, « impérial et agréable »

Pour cette occasion, c’est le numéro un français et ancien pongiste du Sdus TT 93, Simon Gauzy, qui a été choisi pour défier les membres du club. Parmi ses adversaires d’un jour, on retrouve notamment la championne d’Europe des moins de 21 ans et membre du groupe « Génération 2024 » Prithika Pavade.

« J’ai pratiqué le tennis de table en club pendant plusieurs années quand j’étais jeune, alors l’idée de rencontrer un sportif de ce niveau était plus que réjouissante… Je me demandais ce qu’il me resterait de ces années d’entraînement, tous les réflexes ne sont certes pas revenus, mais j’ai retrouvé de bonnes sensations », explique Anne-Sophie, une Dionysienne tirée au sort pour participer au défi.

Trois épreuves ont été organisées : un match simple en trois sets gagnants, une rencontre au cours de laquelle Simon Gauzy a dû faire face à ses adversaires sur six tables disposées en étoile, et enfin « l’étoile filante » lors de laquelle le pongiste a eu pour objectif de renvoyer l’unique balle mise à disposition afin de réussir un tour complet sur les six tables. Chacun de ces défis a vu le triomphe du champion de France, décrit autant « impérial qu’agréable » par Anne-Sophie. « Rien n’y a fait, poursuit la Dionysienne. De nombreuses images me resteront de cette journée. Le sourire ne m’a pas quitté. L’accueil, l’organisation et l’ambiance, tout était réussi, une fête avant la grande fête… De très bon augure pour Paris 2024 que nous attendons impatiemment ».

Des Jeux qui, d’ailleurs, ont trouvé davantage d’écho en ville, par le biais d’une autre action proposée fin août par le Sdus TT 93 dans le cadre des « 24 sites pour 2024 » du Département et du Comité départemental olympique et sportif de la Seine Saint-Denis avec le soutien de la Ville. Pendant quatre dates, à Pleyel, au parc de la Légion d’honneur, à Franc-Moisin et à Front-Populaire, la population a pu se dépenser au cours d’activités avec les associations sportives dionysiennes. Tennis de table, football, futsal, escalade, badminton, athlétisme et sport santé ont été au programme.

Christopher Dyvrande