À la une En ville

Budget citoyen 2019
/ Treize projets sélectionnés

Les treize projets plébiscités par les Dionysiens dans le cadre de la 2e édition du budget citoyen, ont été dévoilés samedi 6 juillet par d’Élisabeth Belin, maire-adjointe en charge de la vie des quartiers au square Fatima-Bedar.
13 projets ont été sélectionnés par la Ville pour le budget citoyen. © Véronique Le Coustumer
13 projets ont été sélectionnés par la Ville pour le budget citoyen. © Véronique Le Coustumer

Laurent Russier, le maire, avait, en préalable, rappelé comment et pourquoi la Ville a fait le choix de consacrer 200 000 € pour des initiatives portées par des associations locales, collectifs d’habitants ou conseils citoyens. Du 21 mai au 21 juin, les habitants de la ville royale ont pu choisir entre les 31 propositions. 1902 votes ont été enregistrés. 

Le « Tournoi inter collège contre la violence et le harcèlement » de l’association Urban academy a reçu 402 suffrages et, à ce titre se place en première position. « Entre quartier », réalisation par des jeunes de 12 à 17 ans d’un album, de l’association Rori collectif est deuxième avec 367 votants. Et « Prévention des violences juvéniles intra groupes scolaires » de l’association Ouverture perspective avenir est en troisième position avec 361 voix (1). 

LIRE AUSSI : Budget citoyen : 19 projets pour réenchanter la ville
 

Aucun quartier lésé

Pour les treize lauréats retenus, le financement s’élève à 123 720 €. Ils concernent Pleyel, Plaine, Grand centre ville et Joliot-Curie/Cosmonautes. Une partie du budget restant ira à Jardin du coin (Floréal/Allende/Mutuelle), Week-end à Londres (Franc-Moisin/Bel-Air/Stade de France) et Non au béton (Delaunay-Belleville/Semard), meilleur scores obtenus pour les propositions issues de ces trois secteurs. Ainsi, aucun quartier ne sera lésé.

Même avec cette phase de rattrapage, le budget alloué par la Ville n’était pas encore totalement dépensé. Le reliquat servira, en accord avec les engagements pris avec la population, à compléter le budget de rénovation des aires de jeux.

Avant de quitter les lieux, élus et habitants ont fait quelques mètres, direction le jardin partagé Fatima-Bedar. Devant leurs bacs, les riverains, plus exactement riveraines et jardinières à leurs moments perdus, ont détaillé leur production. Elles ont rappelé que leur jardin avait reçu en 2018 le soutien financier du premier budget citoyen. C’est d’ailleurs pour saluer leur investissement que le palmarès 2019 a été rendu publique à cet endroit. Et les nouveaux bénéficiaires ont réalisé que, maintenant, comme leurs prédécesseurs, il leur faudrait mettre de l’huile de coude pour qu’avec le budget obtenu, la mayonnaise prenne.

En PDF la totalité du palmarès.

http://ville-saint-denis.fr/actualite/budget-citoyen-les-lauréats

Véronique Le Coustumer

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur