Cultures

À la Plaine
/ Théâtre d’opérations de rapprochement

La compagnie Hoc Momento reprend son projet, freiné par la Covid, The Game - À quoi tu joues ?, né après de violentes agressions au couteau au lycée Angela-Davis fin 2019. Le but ? Sensibiliser à la pratique théâtrale et créer des espaces de rencontre et de bienveillance entre groupes de jeunes de différents quartiers.
La compagnie Hoc Momento née en 2017 veut sensibiliser à la pratique théâtrâle. (c) Piero Oronzo
La compagnie Hoc Momento née en 2017 veut sensibiliser à la pratique théâtrâle. (c) Piero Oronzo

« Ça avait bien commencé. Nos derniers ateliers des Rencontres de la Plaine attiraient une quarantaine de personnes… Puis il y a eu le confinement, et nous avons dû tout arrêter. En conséquence, il n’y a eu aucune restitution. La dynamique que nous avions réussi à créer s’est brisée. Nous étions dégoûtés… », déballe Louise Roux, metteuse en scène au sein de Hoc Momento. La compagnie entend poursuivre ses activités sur le territoire même si la tempête Covid obstrue encore l’horizon.

Depuis 2017, Hoc Momento déploie ses petits tentacules au sud de Saint-Denis avec des initiatives lancées dans le cadre d’un projet de recherche et de création au campus Condorcet parmi lesquelles on compte le spectacle Montjoie ! Saint-Denis ! présenté à l’Espace Imaginaireet à l’académie Fratellini, les ateliers artistico-sociologiques des Rencontres de la Plaine à la Belle Étoile et à la Maison de quartier Plaine, ou encore une résidence au lycée Angela-Davis. C’est d’ailleurs dans cet établissement situé à la frontière entre Aubervilliers et Saint-Denis que l’idée d’un nouveau projet a germé.

Créer des espaces de rencontre

En novembre 2019, le lycée a été le théâtre de violentes agressions au couteau commises sur deux élèves. Pour certains enseignants, ces événements étaient la suite logique des rivalités entre quartiers qui s’immisçaient au sein même du lycée. « Ce projet a été entièrement pensé par rapport à ces violences qui nous ont interrogés et déstabilisés, admet Louise Roux. Avec The Game - À quoi tu joues ?, on a eu envie de continuer à sensibiliser à la pratique théâtrale et créer des espaces de rencontre et de bienveillance entre groupes de jeunes de différents quartiers. »

Réaliste, la compagnie n’entend pas résoudre les problèmes de violences entre bandes rivales à coup de poèmes et de bons sentiments. Elle ambitionne néanmoins de déclencher chez ces jeunes une prise de conscience en interrogeant et en déconstruisant les « valeurs » par lesquelles ces actes de violence trouvent une justification. « Nous n’allons pas affronter ces questions frontalement comme dans un groupe de paroles. Nous voulons travailler de façon ludique. En interrogeant leurs idoles et héros, les projections qu’ils se font d’eux-mêmes et du quartier, la virilité, le code de l’honneur… En somme, comment faire pour sortir des logiques de clans en impressionnant, non pas les potes ou le groupe adverse, mais les petits frères et sœurs. » Car, en plus de mélanger les habitants des quartiers, ce spectacle sera donc intergénérationnel pour un meilleur impact.

LIRE AUSSI / Théâtre forum : des parents rejouent leur rôle

« Le but n’est pas forcément de faire du théâtre forum. Nous allons emprunter des chemins de traverse par le biais de la musique, de la poésie, de la comédie et du collectif aussi. Car il est intéressant de comprendre comment les idoles ont besoin des autres pour acquérir ce statut. On travaillera donc sur la notion de communauté de supporters et de fans, et donc on privilégiera la choralité plutôt que la singularité. » The Game - À quoi tu joues ? est également l’occasion de rencontrer une équipe artistique et de pérenniser avec elle sa présence au sein de la compagnie Hoc Momento lors de la tournée dionysienne du spectacle Montjoie ! Saint-Denis ! co-créé avec des habitants.

Pour les ateliers de rencontres, Louise Roux sera épaulée par le metteur en scène brésilien Frederico Nepomuceno et le percussionniste et chanteur Mathias Pirollo. Les sessions d’ateliers théâtre et musique auront lieu une fois par semaine, les mercredis de 18h à 20h du 16 septembre au 14 octobre à la Maison de quartier Plaine, les samedis de 14h à 16h du 19 septembre au 17 octobre à la Maison de quartier Franc-Moisin et les jeudis de 17h30 à 19h30 du 17 septembre au 15 octobre au Landy Sauvage.

Après ces premiers ateliers, la compagnie organise un stage-création intensif pour les plus séduits au Landy Sauvage du lundi au vendredi de 14h à 18h du 19 au 30 octobre, afin d’écrire un spectacle, le mettre en scène et le jouer. La représentation publique est prévue pour le 30 octobre au Landy Sauvage. Pour découvrir l’univers de la troupe, une parade est organisée le 12 septembre lors de la brocante de la Plaine et le 26 septembre entre l’Espace Imaginaire et le Landykadi, rue du Landy.

Maxime Longuet

Inscriptions et informations : hocmomentotheatre@gmail.com. Facebook @hocmomento. Instagram @hoc.momento. Lucille Cartier (chargée de médiation culturelle) au 06 85 79 93 91.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur