À la une Sports

Judo
/ Tahina Durand en bronze aux mondiaux juniors

Tahina Durand, ancienne sociétaire du Judo club Franc-Moisin a remporté la médaille de bronze lors des championnats du monde juniors à Marrakech. © Di Feliciantonio Emanuele
Tahina Durand, ancienne sociétaire du Judo club Franc-Moisin a remporté la médaille de bronze lors des championnats du monde juniors à Marrakech. © Di Feliciantonio Emanuele

Ceux qui connaissent le judo et l’incroyable densité de ce sport à haut niveau apprécieront la performance à sa juste valeur. Le 19 octobre, lors des championnats du monde juniors à Marrakech (Maroc), Tahina Durand s’est hissée sur le podium de la catégorie des + 78 Kg. L’ancienne sociétaire du Judo club Franc-Moisin (elle est désormais licenciée au Blanc-Mesnil) a, de son propre aveu, conquis de haute lutte « la plus belle médaille » de sa jeune carrière.

Battue en ¼ de finale par la future championne du monde, la Japonaise Ruri Takahashi, la n°8 mondiale est passée par le tableau de repêchage pour se parer de bronze. En finale pour la médaille, Tahina Durand a dominé sur ippon (le quatrième de sa journée) sa compatriote Léa Fontaine, n°1 mondiale.

« En septembre aux championnats d’Europe en Finlande, j’avais été gagnée par le stress et j’avais perdu dès le premier tour, analyse la jeune (19 ans) habitante de la Plaine. Cette fois je me suis détendue, j’ai tout donné et c’est passé. Je me suis même dépassée. J’avais le corps en miette à la fin de la compétition. » Désormais Tahina Durand se tourne vers les championnats de France seniors, auxquels la pensionnaire de l’Insep participera pour la deuxième fois. À Amiens, « chez les grands » elle visera de nouveau le podium avec l’espoir de se qualifier pour le tournoi de Paris en janvier. Un rendez-vous incontournable du calendrier international. Car Tahina voit loin : « Je vais tout faire pour participer aux JOP 2024 à la maison. »

Yann Lalande

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur