En ville

Travaux
/ T1 : les stations se modernisent

Afin de préparer le futur du T1, la RATP en co-maîtrise d’ouvrage avec les gestionnaires de voirie Plaine Commune, le Conseil départemental de Seine-Saint-Denis et Bobigny, a entamé la modernisation des stations entre la Gare de Saint-Denis et Hôtel-de-Ville de Bobigny. Pour ne pas impacter fortement le trafic de la ligne, seules les stations dionysiennes Théâtre-Gérard-Philippe, Cimetière de Saint-Denis et Cosmonautes sont pour l’instant fermées pour plusieurs mois.
Trois stations du T1 sont actuellement fermées depuis la mi-2020. © Yann Mambert
Trois stations du T1 sont actuellement fermées depuis la mi-2020. © Yann Mambert

Le T1 amorce sa mue. La ligne, inaugurée en décembre 1992 entre Saint-Denis et Bobigny, doit désormais moderniser son tronçon historique pour permettre, à terme, l’accueil de nouvelles rames. La RATP souhaite anticiper également le futur prolongement à l’ouest vers Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) ainsi qu’à l’est de Noisy-le-Sec vers Montreuil en première phase puis vers Val de Fontenay (Val-de-Marne) dans un second temps.

Pour atteindre ses ambitions, la régie des transports a engagé les travaux de refonte des stations allant de la Gare de Saint-Denis à l’Hôtel-de-Ville de Bobigny. Quais allongés de 24 à 30 mètres également élargis sur certaines stations, accessibilité aux personnes à mobilité réduite renforcée, circulation aux abords de station optimisée et des abris plus confortables et esthétiques sont les promesses annoncées par la RATP.

LIRE AUSSI / Tramway T1 et T5 : accélération et coup de frein

Depuis la mi-2020, Saint-Denis est concerné par ces travaux avec trois de ses sept stations actuellement fermées. « Nous savons l’importance du tramway pour la population. C’est la raison pour laquelle nous ne fermerons pas deux stations consécutives en même temps », explique Monique Ducher, chargé d’information de proximité pour le PACT T1. En conséquence, Cosmonautes (jusqu’au 20 janvier 2021), Théâtre-Gérard-Philippe (jusqu’au 24 mars 2021) et Cimetière de Saint-Denis (jusqu’au 5 mai 2021) font partie de ce « premier front » de rénovation.

Ces travaux nécessaires ne sont toutefois pas sans conséquence sur le quotidien des Dionysiens. Aux abords des Cosmonautes, la circulation automobile est devenue cacophonique entre la « coronapiste » de la route de La Courneuve et le croisement du Chemin de Crèvecœur. « Malheureusement, tout s’imbrique, regrette Monique Ducher, il arrive que les tramways se retrouvent bloqués. Nous appelons à la civilité des automobilistes pour résoudre le problème. » En cause, une gestion des feux rendue difficile avec un trafic compressé sur une voie. Côté Cimetière de Saint-Denis, la marbrerie Joséphine se retrouve « cernée par les barricades, souffle-t-elle.

C’est une véritable galère ! Notre clientèle est principalement constituée de personnes âgées. Pour accéder à la boutique, ils doivent faire un chemin considérable vu qu’un des trottoirs du boulevard de la Commune-de-Paris a été condamné provisoirement ». La RATP et Plaine Commune, conscients du problème, sont venus à sa rencontre début octobre. « On m’a donné un accès au niveau de la Sous-Préfecture pour que mes livreurs puissent se garer, mais il est évident que le chiffre d’affaires va être en baisse », déclare la fleuriste. Par ailleurs, en lien avec ces travaux de modernisation, le trafic du T1 sera interrompu du lundi 19 au mercredi 21 octobre inclus entre la Gare de Saint-Denis et La Courneuve-Six Routes.

Christopher Dyvrande

Pour toute information, contacter Monique Ducher, l’agent de proximité du PACT T1 : 06 15 43 35 86 ou modernisation-T1@ratp.fr

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur