@ vous

Politique
/ Soutien à Yann Lalande, rédacteur en chef du JSD

Nom ou initiales: 
michel domsd

J’ai lu l’article « de l’esprit munichois » censuré du rédacteur en chef du JSD Yann Lalande.
Je le considère très beau par sa finesse d’esprit, une finesse d’esprit qui rappelle nos grands hommes littéraires et politiques du passé qui ont été les fers de lance des révolutions de 1830/1848, de la commune de PARIS, de la tentative de pacifisme de 1914 et du front populaire.
Oui, l’islamisme est un fascisme religieux, via des idéologues extrémistes, un fascisme larvé actuellement en France mais qui a déjà explosé récemment au moyen orient.
L'islamisme est un courant de pensée musulman, essentiellement politique, apparu au XXe siècle. Il s’agit d’une « idéologie manipulant l'islam en vue d'un projet politique : transformer le système politique et social d'un État en faisant de la charia, dont l'interprétation univoque est imposée à l'ensemble de la société, l'unique source du droit ».

Rappel historique sur l’existence du fascisme religieux :
On a connu le fascisme chrétien qui s'est manifesté via des croisades contre les mécréants au moyen âge (lutte contre les sarrasins et les cathares), via les guerres de religion du 16° et début du 17° siècle contre les protestants (luthériens, anglicans et calvinistes), via le colonialisme européen entre le 16° et le 18° siècle, via l'inquisition et le franquisme en Espagne.
On a connu le fascisme islamiste dès la fin du 20 °siècle avec l'apparition du khomeynisme en Iran, du FIS en Algérie, d’Al-Qaida et de Daesh au moyen orient

Actuellement par une guérilla urbaine larvée, des extrémistes islamistes s'attaquent aux valeurs humanistes de l'occident en profitant du ventre mou que représente la démocratie.
Cette guérilla est cautionnée par une certaine indulgence intellectuelle d’une extrême gauche dite islamo-gauchiste dont on retrouve divers représentants au sein du NPA, des communistes libertaires, de la France insoumise et de certaines revues politiques comme MEDIAPART sur internet.
Mélenchon, honte à lui, vient de dire récemment que la laïcité est de l’islamophobie.

La lutte contre l’islamophobie est parfaitement justifiée puisque l’islam des lumières (et non celui du bled) est une religion à très haute spiritualité (voir le site OUMMA.FR que je lis).
Cette lutte contre l’islamophobie, actuellement détournée de ses principes d’origine, est devenu le cheval de Troie de ces extrémistes religieux appuyés par les indigénistes et les racialisés.

Oui, Yann Lalande a parfaitement raison de dire « La République française est très imparfaite et doit faire l’objet de critiques, mais ses idéaux universalistes, hérités des Lumières, méritent d’être défendus ».
Oui, Yann Lalande a parfaitement raison de dire que l’histoire se répète, le titre de son article censuré (de l’esprit munichois) le rappelle bien.
Pour terminer, Je rajouterai à ce débat :
1) Ce fascisme religieux n’est qu’à ses débuts en France, des débuts parfaitement similaires à ceux du nazisme dans les années 20 (intimidations ou menaces de mort à l’école et dans les mosquées envers les vrais musulmans, fatwas mortifères contre les soi-disant mécréants qui s’opposent à cet islam radical, infiltrations de groupes politiques et de médias, cautions de VIPs du monde politique, syndical ou culturel, propagande populiste, etc.)
Leur technique actuelle pour se propager est de balafrer et mutiler la démocratie par des coups de couteaux à défaut d’avoir les moyens de faire un coup d’état qui serait issu d’un populisme obscurantiste.
2) La maxime d’EINSTEIN datant de 1934 : Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal mais par ceux qui le regardent sans rien faire.

Politique

Réactions

J'ai retrouvé ce que je cherchais sur les déclarations d'Hanotin lors de la campagne concernant le JSD : « Je trouve que le JSD est un outil assez unique qui permet de faire du lien au sein de la communauté. Nous avons besoin de journalistes locaux pour raconter ce qui se passe et faire vivre la démocratie. » ... « La question du coût doit nous interroger » ...« Enfin, le JSD doit donner plus de garanties sur son indépendance politique. Il y a trop de doutes sur sa partialité. Je ne voudrais pas qu’on me fasse les mêmes reproches qu’au maire actuel. Et si l’association Communiquer à Saint-Denis refuse d’évoluer vers plus de transparence, nous pourrions nous réinterroger la subvention. » Nous sommes de toute évidence devant des dysfonctionnements grave avecd la démission de 2 journalistes ... Hanotin et la nouvelle majorité municipale doivent agir dans l'urgence ...https://lejsd.com/content/%C2%AB-faut-il-changer-le-mod%C3%A8le-du-jsd-%...

Je suis consternée d'apprendre que Yann Lalande a été contraint de démissionner. Fidèle lectrice du JSD, appréciant son contenu, sa forme et son état d'esprit j'aurais aimé qu'il puisse poursuivre son travail. De plus, je partage les idées qu'il a développé dans son article "l'édito auquel vous avez échappé" , notamment concernant la censure "de l'intérieur". Comment est-il possible de se procurer son édito censuré "De l'esprit munichois" ?

Lectrice de ce journal et ayant appris ce qui était arrivé à Yann Lalande, à savoir la censure de cette liberté d'expression pourtant énoncée juste avant l'espace numérique réservé aux réactions et remarques des lecteurs, je décide de ne plus lire ce journal car ce limogeage, c'en est un, montre que ces jeunes journalistes n'ont pas le bagage historique pour saisir l'"esprit munichois" ni le discernement indispensable pour échapper à l'influence partisane des membres de la rédaction, laquelle est à l'évidence noyautée par quelque membre de la Fi, des Indigénistes ou autres à leur suite qui sévissent un peu partout et, apparemment, aussi en Seine Saint-Denis. D'autres lecteurs m'emboîteront certainement le pas.

Je copie ici les mails que que j'ai adressé à Yann Lalande, dès que j'ai appris sa démision.

1er Mail du 13 novembre 2020 : Cher Yann,
Tout mon soutien personnel. Je savais qu'il y avait des tensions sans en connaître d'ailleurs les tenants et aboutissants. En tous cas, tu ne parle que "des autres membres de la rédaction". et non, comme je le redoutais des influences, voire des volontés de contrôle de politiques locaux. A ce sujet, j'entends parfois les critiques de lecteurs (ceux qui m'en ont parlé sont des militants) qui souhaitent que le JSD "s’engage plus "en suivant leur analyse à eux, évidemment.

Or, justement, ce que je trouve super et démocratique dans le JSD, c'est la pluralité : faire ville, faire journal ensemble, même si c'est une ligne de crête assez instable

Avec ta décision de quitter ta responsabilité, je mesure l'écart entre cette volonté de pluralisme et les tensions au sein de la rédaction. Mais, personnellement, tu vas (me) ((nous) manquer ! Le JSD va entré dans une période de turbulence. Espérons que certains n'en profiteront pas pour remettre en cause son statut, car ce positionnement existe aussi. Ça peut passer par des réductions de subventions jusqu'à une redéfinition de la ligne éditoriale.

Je me souviens avec plaisir de notre première rencontre place de la mairie lors du repas de rentrée. Tu étais avec ta famille et tu débarquais à Saint Denis, plein d’enthousiasme, aimant déjà notre chère Saint Denis. Je ne sais pas si vous vous étiez installé dans la ville ou bien si vous habitiez encore ailleurs. Tu vas avoir à gérer ça.

Et surtout, tu n'as plus de boulot. Peut être as-tu des idées et perspectives. je l'espère pour toi. J

En tous cas, bonne route à toi et à ta famille. Vas en paix. Amitiés. Pierre

PS : je souhaite recevoir l'édito non publié "De l'esprit munichois".

2ème Mail du 13 novembre : Je viens de lire d'édito. Je ne vois rien de choquant et j'aurai aimé le lire "officiellement" dans le JSD. Pierre

Cher Monsieur Lalande,
J'ai appris avec tristesse votre décision. J'avais apprécié en son temps votre professionnalisme au sein du Jsd. Je comprends toutefois votre position et souscris totalement à votre lecture de la situation.

Cordialement Geneviève Belleflamme

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur