Sports

JOP 2024
/ Sites d’entraînement financés

La construction de la nouvelle piscine de Marville va elle aussi bénéficier d’un financement de la Solideo.
La construction de la nouvelle piscine de Marville va elle aussi bénéficier d’un financement de la Solideo.

Le comité d’administration de la Société de livraison des Jeux olympiques (Solideo) a adopté, vendredi 22 mars, une première liste de 13 sites d’entraînement des JOP 2024 qui bénéficieront de 54 millions d’€ d’investissements. Parmi eux, deux sites dionysiens : le parc des sports Auguste-Delaune et son palais des sports ainsi que la piscine de Marville.

Les travaux de Delaune avaient été anticipés par les élus. Un montant de 10millions d’€ a été fixé par la Ville pour la rénovation du complexe dans le programme pluriannuel d’investissements 2018-2024. La Solideo a, elle, annoncé une contribution d’1,8million d’€ pour la réhabilitation du palais des sports ainsi qu’un financement de 450 000€ pour le parc Delaune. « Une décision va être prise très prochainement sur ce qui va être rénové et à quelle échéance », précise Farid Mebarki, directeur des sports de la Ville. Pour Bally Bagayoko, adjoint au maire en charge des sports, le montant du financement de la Solideo est une déconvenue. « On s’attendait à un investissement plus conséquent. » 
 

LIRE AUSSI : Marville, espace dédié à l'entraînement pour les JOP 2024
 

Une piscine flambant neuve

La construction de la nouvelle piscine de Marville va elle aussi bénéficier d’un financement de la Solideo. Aucun coup de pouce financier de cette dernière cependant dans le cas précis. Les 25millions d’€ nécessaires au projet sont issus, à parts égales, des contributions parisiennes et sequano-dionysienne (12,5 millions chacun) au budget de la Solideo. Avec cette somme, le futur centre d’entraînement pour les athlètes de water-polo va être complètement reconstruit à un autre endroit du parc des sports.

« On ne peut pas se permettre de fermer une piscine le temps des travaux », confie un représentant du Syndicat interdépartemental des parcs de sports Paris - Seine-Saint-Denis (SIPS 75 93). Le Département, maître d’ouvrage de l’équipement, devrait lancer l’appel d’offres auprès des entreprises de construction dans les mois à venir. « Une fois les offres analysées, il y aura un an de négociation avant le lancement effectif des travaux », précise Mathieu Hanotin, conseiller départemental délégué au sport et aux grands événements et vice-président du SIPS. La nouvelle piscine, composée de deux bassins et d’une nouvelle offre de loisirs, devra être livrée en 2023.

Olivia Kouassi

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur