@ vous

Service public
/ Service mimimum dans les écoles et grève du mardi 5 février 2019

Nom ou initiales: 
BG

Bonjour,

La grève du mardi 5 février 2019 est très largement suivie dans les écoles publiques de Saint-Denis et particulièrement à l'école maternelle de L'Estrée où seuls deux enseignants maintiendront leurs classes.

Pour autant, la Direction de l'école indique que la Mairie de Saint-Denis n'a pas prévu d'organiser un SMA (Service Minimum d'Accueil) et la Mairie de Saint-Denis, contactée par téléphone, indique ne pas être dotée des moyens nécessaires à l'organisation d'un accueil des enfants, pourtant légalement obligatoire.

Il est inconcevable et inacceptable qu'aucune alternative soit proposée - ni même ne semble avoir été pensée - , tant par la Direction de l'Ecole que par la Mairie alors que les parents ne disposent pas nécessairement d'alternative au fait de devoir se rendre à leur travail et que des enfants en bas âge risquent de se trouver sans solution de prise en charge.

Concrètement, comment fait-on??

Service public

Réactions

J'ai mis mon fils dans le privé à jbs pour cette raison. J'avais contacte l'élu dédié à la petite enfance lorsque mon fils était en maternelle, il m'avait indiqué ne pas vouloir "casser la grève " en mettant en place un service de surveillance pour la cantine notamment. La position de la mairie est toujours la même...

Je suis tout à fait d'accord avec cet article.
La loi du 20 août 2008 a institué un droit d’accueil pour les élèves des écoles maternelles et élémentaires pendant le temps scolaire. Cela signifie qu’en cas de grève ou d’absence imprévisible d’un enseignant et d’impossibilité de le remplacer, l’élève bénéficie gratuitement d’un service d’accueil.
il est inadmissible que la ville de Saint-Denis n'applique pas une loi aussi importante. Cela revient à pénaliser les parents qui travaillent et qui n'ont pas de solution de secours pour faire garder leurs enfants.

Textes de référence à retrouver sur le site "service-public.fr" : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19364
- Code de l'éducation : articles L133-2 à L133-10 relatifs à l'accueil des élèves des écoles maternelles et élémentaires publiques
- Code de l'éducation : articles L133-11 à L133-12 relatifs à l'accueil des élèves des écoles maternelles et élémentaires privées sous contrat
- Circulaire du 20 août 2008 relative au droit d'accueil en école primaire

Je suis également en accord avec cet article.
C'est tout à fait inadmissible, on ne peut plus traverser un rond point tranquille et maintenant il faut poser une journée de RTT pour permettre aux enseignants d'aller manifester.

Donc pour résumer : mardi il n’y a pas classe mais il y a cantine et jeudi il y a classe mais pas cantine...
« pas de cantine, pas de pique-nique »... et pas de solutions pour les familles, pour la 2eme fois de la semaine.
Céline

La vie des parents d'élèves en école publique à St Denis est très compliquée. Il faut jongler entre les grèves enseignants / cantine / centre de loisirs... et nous subissons beaucoup plus de grèves qu'au niveau national (ce qui est étonnant avec notre Mairie si prompte à donner des leçons d'humanisme). La cerise sur le gâteau : apprendre à la sortie de l'école la grève du lendemain... (le délai légal, c'est pas pour nous non plus). Après on s'étonne de constater qu'un élève du 93 du public a une année de scolarité en moyenne en moins par rapport au reste du pays. A croire qu'on veut nous inciter à aller dans le privé.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur