En ville

Municipales 2020
/ Russier passe à l’offensive

À l’occasion d’un grand meeting de rentrée, salle de la Légion d’honneur, vendredi 27 septembre, Laurent Russier (PCF) a rendu publiques ses premières propositions programmatiques.
Laurent Russier le 27 septembre avec derrière lui les autres intervenants du meeting, parmi lesquels le député Stéphane Peu. © Yann Lalande
Laurent Russier le 27 septembre avec derrière lui les autres intervenants du meeting, parmi lesquels le député Stéphane Peu. © Yann Lalande

Cerné par la multiplication des candidatures et des ambitions à gauche, Laurent Russier et ses soutiens ont décidé de passer à l’offensive.

Devant plus de 300 personnes, salle de la Légion d’honneur vendredi 27 septembre, le maire, candidat à sa réélection, a dévoilé les premières mesures de son programme : « Parce que nous voulons et nous croyons en la réussite de nos enfants, je souhaite que nous offrions à tous les écoliers leurs fournitures à la rentrée et que nous mettions en place un soutien scolaire gratuit, avec du personnel qualifié, pour les élèves d’élémentaire. Parce que nous avons le droit de respirer un air de qualité, je veux créer à la place des bretelles autoroutières de la Porte de Paris un grand parc et son verger. Parce que nous voulons tous vivre dignement de notre travail, je porterai l’expérimentation zéro chômeur sur le territoire. Parce que nous devons lever tous les freins à l’accès aux soins, je veux créer une couverture mutuelle pour tous les Dionysiens. »

Des premières mesures auxquelles succèderont bientôt d’autres à l’issue de la série d’ateliers thématiques démarrée en septembre avec l’éducation et qui se poursuivra le 18 octobre (19h à la résidence Basilique) par le logement.
 

(VIDEO) : Les lecteurs du JSD font le bilan avec Laurent Russier
 

Stéphane Peu au soutien

En attendant, Laurent Russier et sa liste « Vivons Saint-Denis en grand » continuent, en apparence du moins, d’essayer de recoller les morceaux de l’actuelle majorité. C’est Stéphane Peu (PCF) qui a enfilé le costume de rassembleur à la tribune.

« Il faut se rassembler. Laurent Russier ne cesse de le dire et de tendre les mains. Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’élections locales que nous sommes à l’abri. Demandez ce qu’ils en pensent à Bobigny et à Saint-Ouen ! Je ne comprends pas qu’à l’heure actuelle nous soyons aussi divisés. » Et le député de la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis de délivrer directement un message à l’adresse des écologistes et des Insoumis. « Quoi de mieux pour prendre en compte l’urgence environnementale que d’être rassemblé ? Quant à LFI, il n’y a pas de raison politique pour que nous partions séparés. Je pose la question à Bally Bagayoko, qui est un ami avec qui j’ai fait du porte à porte dans de précédentes campagnes : pourquoi nous tourner le dos ? Lui qui est un sportif, je lui dis : il n’y a pas d’avenir dans le sport en solitaire. Il faut retrouver l’esprit d’équipe. »

Laurent Russier et Stéphane Peu ont aussi profité de l’occasion pour cibler ceux qu’ils considèrent comme leurs principaux challengers sur leur droite : Mathieu Hanotin (PS) et Alexandre Aïdara (LREM). « Je refuse le modèle de villes qui se développent à l’ouest de Paris, a pointé le maire. Je refuse que Saint-Denis devienne un jour une ville qui chasse, par les prix des logements, les familles toujours plus loin. » « Sans être un surhomme, j’ai fait plus en un an de mandat de député que Mathieu Hanotin en cinq ans, a aussi ironisé Stéphane Peu au sujet de son prédécesseur au palais Bourbon. Et on ne peut pas être un bon maire quand on a été un mauvais député. » Réponse attendue de l’intéressé le 16 octobre dans la même salle.

Yann Lalande

Le maire a profité du rendez-vous du 27 septembre pour lancer sa plateforme de campagne en ligne laurentrussier2020.fr sur laquelle il est possible de faire des propositions, commenter celles déjà formulées ou encore soutenir celles qui vous tiennent à cœur.

Réactions

Que de belles promesses ! Pourquoi attend-il le prochain mandat pour les mettre en oeuvre ? J'ai une proposition toute simple déjà : répondre aux habitants quand on est sollicité par eux...et en ce qui le zéro chômage, M. Russier compte certainement y parvenir en continuant à laisser se développer le trafic... Nos enfants, même avec une mutuelle, même avec des fournitures scolaires gratuites, ne pourront pas grandir correctement avec des incivilités continuelles et du trafic au pied de nos immeubles, voire dans les établissements scolaires eux-mêmes !
Le PC ne veut pas chasser "les familles" à cause des prix des logements, mais il les chasse en entretenant la délinquance et les incivilités, la déliquescence des écoles/collèges/lycées, le manque de mixité et la saleté de la ville. Là-dessus rien à redire, la réussite est totale : Saint-Denis brille au firmament des villes de petite couronne.
Bonjour. J'ai pris le temps d'aller sur le site du Laurent Russier afin de lire ses propositions. Bon elles sont quand même assez irréalistes quand on voit l'état de la ville (sociale, propreté, civilité...). Surtout le zéro déchet.... Il suffit de voir l'état du centre ville après le marché. Et puis il faut aussi lire entre les lignes de ce qui est repris par le journaliste... Il est bien "JE VEUX"... et pas je ferais. La nuance est importante car il est pas maître sur tous les territoires de la ville. Il sera obligé de composer avec l'état. Et ensuite il accusera l'état. Une habitude chez lui. Pour les enfants et la réussite. Je lui rappelle que les profs ne veulent déjà pas venir. Ce sont les plus mauvais qu'on mets ici. Le JSD avait fait un article sur des listes d'attente qui existent sur des écoles privées. Il est toujours temps d’atterrir Laurent. Concernant la politique, le rassemblement va toujours dans un sens. Bizarre non..? Toujours vers le PCF local alors que les éléctions européennes (même si c'est un autre type d’élection) ont montré que la gauche n'est pas la première force politique dans la ville. Même le FN a fait plus. Un comble non? Quand à Stéphane PEU, je lui rappelle que la modestie devrait partie du comportement d'un homme souhaite dirigé la cité... et qu'il a été élu avec 70% d'abstention. Et l'autosatisfaction cela suffit. La majorité parlementaire est écrasante. Le PCF est inaudible car il n'a pas de pouvoir. Toutes les lois que Macron a voulu sont passées. Macron pour qui Patrick Braouezec a fait compagne je rappelle à ceux qui ont perdu la mémoire. @Yann Lalande, pas un mot de la manifestation des habitants de France Moisin ????? Enfin, la dernière phrase "Et on ne peut pas être un bon maire quand on a été un mauvais député." Il serait bon de laisser le choix aux habitants de faire le bilan de la mandature avant d'être satisfait de son bilan (s'il existe). Un conseil à Laurent Russier, ouvrez les yeux. Juste pour voir la réalité en face.
@azzedine la manifestation des habitants de Franc-Moisin concernant l'avenir du bâtiment B7 en amont du meeting fera l'objet d'un traitement particulier. Cordialement Yann Lalande.
Bonjour @Yann Lalande. Un mot dans l'article pour dire que tout ne fut pas si rose aurait été le bienvenu quand même. On pourrait croire, sans ma remarque, que vous auriez un traitement partiale de l’élection... mais j'attends votre article sur cette manifestation qui je l'espère fera l'objet d'un article et pas d'un petit encart.
@azzedine le déroulement du meeting n'a pas été perturbé par la manifestation très calme des habitants de Franc-Moisin. Concernant cet article il s'agissait d'un compte rendu de réunion politique ni plus, ni moins. Comme nous rendons compte des réunions politiques des autres candidats. Pour le reste nous avons déjà parlé dans nos colonnes de la mobilisation autour du B7 à Franc-Moisin et nous continuerons à suivre le sujet. Pour le reste, les habitués de ce site apprécieront à n'en pas douter que vous vous posiez en garant de l'impartialité. Cordialement Yann Lalande
Je reviendrais pas sur toutes les annonces que je qualifierai de la "dernière chance" car bien évidemment on ne sait pas comment cela sera financé... Pour l'écologie, je trouve comique pour un maire qui a réaffirmé il y a quelques mois sa volonté de densifier la ville en construisant plus, de s'intéresser aux bretelles d'autoroute.
Il décompense Russier... 0 chômeur.. comment bah vous verrez. Tout pour les élèves gratuit , cela n'existe pas Il y a forcément quelqu'un qui paie et il existe déjà l'allocation de rentrée. Quand à Stéphane Peu qui refuse le modèle des villes de l'Ouest de Paris ... c'est vrai que dans ces villes, ils ne vivent pas dans une décharge à ciel ouvert, disposent d'une qualité de vie très supérieure, je comprends que ça lui fasse peur.
Visiblement rien sur la sécurité et la propreté, alors qu'il s'agissait clairement des priorités exprimées par les dionysiens dans le sondage publié par Vivons Saint Denis en Grand!! Encore une preuve qu'ils sont à l'écoute des habitants...
Dans l'absolu, j'adore les parcs et les jardins, mais il n'y a qu'à voir l'état du square de Geyter et des bords du canal pour frémir à l'idée d'un grand parc Porte de Paris... On aimerait beaucoup y croire mais attention aux fausses bonnes idées. Ou suis-je trop pessimiste ?
Et sinon.... on ne parle pas des dossiers qui fâchent. Les 500 kg du CTM, le bilan municipal des 10 dernières années, une majorité en lambeaux, etc... Quand à l'alternative... "Demandez ce qu’ils en pensent à Bobigny et à Saint-Ouen ", comme s'il n'y avait pas de salut au PCF. On verra bien en 2020 si les habitants de ces villes sont satisfaits. Les villes de l'Ouest sont quand même plus agréable à vivre?? Je me trompe et elles sont beaucoup plus éloignées de Paris que Saint-Denis. Dés qu'on parle vie quotidienne, il y a personne... mais les poètes de la communication sont capables de nous promettre une ville zéro déchets et zéro chômeur dans les 6 ans (durée du mandat) alors que la ville est sale et le taux de chômage est l'un des plus élevé (de l'ordre de 19% sources INSEE). Comment feront ils ? Et avec quelles financement??? J'ai écrit dans un ancien post que les communistes ont peur de perdre le pouvoir et de jamais le récupérer. Donc, ils veulent du rassemblement. Déjà en 2014, on a eu ensemble. Pour quels résultats, je vous le demande. Avant d'avoir de nouveaux projets. Mettez au niveau ce qui existe déjà... on aura bien avancé.
Je relis ce discours et j'en reviens toujours pas de cette accumulation de propositions délirantes. Le principe de réalité Monsieur RUSSIER vous en êtes loin.
Tous les 6 ans, des nouveaux projets et pendant les 6 ans, je constate comme d'habitude la ville est sale, drogue, insécurité, pas d'écologie, aucun commerce. Maintenant une personne crache elle te répond mais c'est Saint Denis. La population souffre.
Ca ne se bouscule pas au sein des groupes de la majorité, pour défendre le bilan de la municipalité. Il faudrait peut-être commencer à s'interroger et à en tirer les leçons, plutôt que d'y aller en mode bulldozer "que c'est nous qui avons raison et qu'il faut tous se rassembler derrière nous et que c'est nous qui continuerons à décider de tout".
On constate depuis qques jours que les lessiveuses s'activent... Plus que les autres jours. Comme en 2014, on s'active la veille des élections puis on laisse la ville dans la crasse. Ce comportement reflète le manque d'ambition et la petitesse d'un petit maire qui essaie de faire comme ses prédécesseurs. @David, la majorité, il n'en reste plus grand chose. REVE est officiellement en campagne, PSG et EELV s’interrogent pour présenter une liste. C'est Ensemble mais trop quand même. On ne sait jamais, on peut se recaser dans une liste.
Sur l'une des photos qui illustrent l'article on distingue derrière les groupies de Russier, très discret, Braouezec ! Je me rappelle que sur les affiches de la campagne de Paillard, il venait en très gros plan, Paillard venant derrière en beaucoup plus petit ! Le grand Patrick ne fait plus recette ? Fin de règne !! Terminons le job, il faut écarter Russier et Braouezec tombera enfin comme un fruit mûr. Sur la même affiche venait en 3ème position, Bagayoko !! Aujourd'hui on joue à la mairie, les grenouilles et le boeuf.
A quand Un maire originaire de st Denis connaissant parfaitement les demandes et les difficultés des citoyens... depuis des lustres on se fout de nous et ca c'est la verité... bref c'est la meme chanson faudra arreter de se foutre de nous.. A bon entendeurs.....
Bonjour @Un.vrai.dyonisien On a eu déjà Didier Paillard et Patrick Braouezec avec les résultats que l'on connait. Bally Bagayoko est aussi un vrai dionysien.. s'il est élu, la ville ne se relèvera jamais. Je suis d'accord avec vous, depuis des années, on se fout des habitants pour s'occuper des autres.
Azzedine, la conclusion de votre dernier post est édifiante. Qui sont les autres dont il ne faut pas s'occuper ? Pouvez vous nous préciser ? Ne serait ce point les plus pauvres , les sans emplois , les sans domicile, ceux dont la culture ne correspondrait pas à celle de la civilisation européenne , et ceux, dont l'odeur et le bruit comme le défunt Chirac les décrivait vous incommode ?
Bonjour @Démocratie. J'ai déjà précisé dans d'autres post ce que les autres signifiait dans la ville. Mais vous ne comprenez ce que vous voulez. Je vous réexplique car vous avez la mémoire courte et sélective. Les autres, ce sont toutes les personnes et organisations qui viennent sur la ville la salisse et puis partent. Je les précise car notre cher démocrate à beaucoup de mal. Tous d'abord, les entreprises venu installer leurs campus et les hordes de travailleurs. Ils ne sortent pas de leurs bureaux et rejoigne le soir le RER pour rentrer dans des contrées plus douces. Ce sont les roms qui s'installent dans des bidonvilles autorisé par la municipalité en ne respectant aucune loi alors que le moindre habitant solvable se prends une amende pour avoir mordu sur la ligne blanche. Ce sont les marchands de sommeil qui profitent des sans papiers parce que le m2 est pas cher. Eux vivent dans les villes de l'ouest. Les autres sont les exilés que les élus veulent accueillir mais sans avoir la possibilité de les nourrir ni de leurs données un toit. Les élus se prennent pour Mère Thérésa mais portent des costumes cravates et mettent jamais les mains dans le cambouis. Les autres, ce sont aussi les élus qui n'habitent pas la ville et qui viennent donner des leçons de vie tout en habitants dans des villes de droites. Je vous rappelle que ceux qui viennent en Europe, veulent vivre à l'européenne (école, travail, vie sociale, maison, etc...) le coté culturel, c'est le week et en privé (avec le bruit et l'odeur) chez eux. Et ils ont raison de garder cette culture pour ne pas oublier d'ou ils viennent. Vous devriez sortir du microcosme de la ville de Saint Denis et regarder comment vivent les gens en dehors de cette ville anormale.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur