Sports

Tennis de table
/ Retour réussi dans l’élite

Alexandre Cassin © Yann Mambert
Alexandre Cassin © Yann Mambert

Le défi était de taille mais il a été surmonté. Pour son retour en Pro A, le Sdus a su maintenir parmi l’élite nationale du tennis de table ses deux équipes premières – féminine et masculine – sans aucune frayeur signaler. Mieux, en se classant toutes deux à la 7e place de leurs championnats respectifs, hommes et femmes ont décroché leur qualification en Coupe d’Europe. Cependant, le club reste dans l’attente de certaines garanties financières avant de pouvoir valider sa participation aux compétitions continentales la saison prochaine. Quoi qu’il en soit, ses objectifs sportifs ont été atteints et les deux équipes premières repartiront en Pro A avec des effectifs inchangés.

« C’est une nouvelle saison historique pour le club car c’est la première fois que nous parvenons à maintenir deux équipes dans l’élite. Nous sommes le seul club de France dans ce cas », s’est enthousiasmé le président Jean-Claude Molet, à l’occasion d’une réception organisée par le club à La Raquette le dimanche 30 juin en l’honneur de la belle saison de ses sportifs. « Les résultats ont été très encourageants, c’est pour cela, dans un souci de continuité et pour la progression de nos jeunes joueurs, que nous avons choisi de repartir avec les mêmes effectifs à la rentrée. » La saison prochaine, le club misera donc sur la stabilité. Le seul mouvement du « mercato » dionysien concerne le coach des féminines : nommé sélectionneur de l’équipe de France juniors, Nicolas Greiner cède sa place d’entraîneur principal de l’ensemble des catégories féminines à son adjoint Philippe Chomis, mais restera à la tête de l’équipe première pour tenter de viser plus haut au classement.

« C’était notre première année en Pro A, donc en début de saison on ne faisait pas les fiers, mais l’équipe a su répondre présent petit à petit. Notre recrue slovaque Barbora Balazova a assuré son rôle de leader et, derrière elle, les plus jeunes comme Prithika Pavade et Leïli Mostafavi ont su apporter les points supplémentaires. Nous n’allons donc pas chambouler cet équilibre. » D’autant qu’à l’échelon inférieur, le vivier de joueuses est des plus prometteurs : l’équipe 2 a décroché le titre de champion de France de Nationale 1 – la deuxième division nationale – avec 14 victoires et un nul… en 15 rencontres.
 

Une moisson de médailles individuelles

Alors que le rythme des compétitions individuelles s’annonce intense la saison prochaine, avec pour certains la perspective des JO de Tokyo, les pongistes dionysiens de la Génération 2024 se sont distingués cette année par une belle moisson de métaux colorés : pas moins de 30 podiums internationaux au total dont l’or glané par Prithika Pavade au Top 10 européen cadettes, un titre de championnes d’Europe double cadette (Prithika Pavade et Chloé Chomis) ou encore 9 médailles remportées lors des championnats d’Europe jeunes.

Un total auquel s’ajoutent 10 podiums nationaux dont six titres de champions de France pour Prithika Pavade, Camille Lutz et Joé Seyfried. Et ils n’auront pas le temps de souffler : Prithika et Camille s’apprêtent à participer aux championnats d’Europe (cadets et juniors) avec l’équipe de France, tandis qu’Alexandre Cassin, sélectionné dans le groupe France de préparation aux JO de Tokyo, va enchaîner cet été les internationaux du Nigéria, de Bulgarie et de République Tchèque. De quoi arriver en pleine forme en septembre pour la reprise de la Pro A avec Saint-Denis.

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur