En ville

Quinzaine de l’antiracisme : le programme

De nombreux rendez-vous sont montés autour de la Journée internationale du 21 pour l’élimination de la discrimination raciale.


Voilà plus de quarante ans que Saint-Denis célèbre à sa manière, avec deux semaines de programmation, le 21 mars, Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale. Renouvelé par un collectif d’une vingtaine d’associations, cette Quinzaine antiraciste et solidaire s’ouvrira le vendredi 14 mars.

Ce soir là à la Ligne 13, le vernissage d’une expo de photos de Jean-Claude Liméa sera suivi de Roméo et Hayet, pièce du collectif Parazar (à 18h). De leur côté, les associations EVTC, Asafi, AMF, et la Coordination des foyers invitent à une rencontre avec les Chibanis, ces Maghrébins retraités qui demeurent pour beaucoup dans les foyers (le samedi 15 de 10h à 12h, hôtel de ville, place Victor Hugo).

Outre les rendez-vous culturels, signalons pour la suite l’atelier d’écriture pour adultes organisé par Passerelles extra muros au théâtre de la Belle étoile (le 15, de 15h à 18h, inscription sur passerelles.extra.muros@gmail.com), la projection de Caravane 55, documentaire sur une famille rom, proposée par la LDH, CCFD, Terre des hommes et le Mrap (le mardi 18 à 11h30, à la Ligne 13). Autre documentaire, Cona’cris, la révolution orpheline de Gilles Nivet (2008) sera suivi d’un débat sur la Guinée (le mercredi 19 à 13h30, La Coupole à Paris 8).

Pour les 9-12 ans, Under construction et la maison de quartier Sémard organisent un après-midi de jeux « solidaires » (le 19). Et Pas d’histoires !, film collectif sur le racisme, est projeté à la médiathèque Ulysse (le 19 à 15h). À noter entre autres rendez-vous jusqu’au 26 mars, un enregistrement de radio Déclic (le 20, 18h, maison des associations), et un débat avec Serge Romana sur « La couleur de la peau comme maléfice » (le 21 à 19h, hôtel de ville).
Marylène Lenfant

Programme complet sur le site : http://www.ville-saint-denis.fr