À la une En ville

Municipales 2020
/ Quel est l'état de l'union ?

L’actuelle majorité municipale affiche pour le moment sa désunion en vue du prochain scrutin. Mais certains veulent encore croire à une liste unique en vue du premier tour.
Rencontre des signataires le 7 novembre au Pavillon. © Yann Lalande
Rencontre des signataires le 7 novembre au Pavillon. © Yann Lalande

L’union de la gauche, eux la croient encore possible. Eux ce sont les 150 signataires de l’appel « Il faut s’unir à gauche » lancé le 17 octobre. Leur crainte que la division des listes issues de l’actuelle majorité municipale n’offre sur un plateau d’argent la ville à Mathieu Hanotin (PS) ou Alexandre Aïdara (LREM) et la laisse en proie à « la spéculation immobilière des politiques urbaines du Grand Paris qui est défavorable aux couches populaires. » Encouragés par le soutien de la compagnie Jolie-Môme, le geste fait par Laurent Russier pour mener une campagne paritaire et collective et surtout la volonté d’alliance exprimée par EELV l’avant-veille, une vingtaine des signataires se sont réunis jeudi 7 novembre pour préparer les rendez-vous programmés avec EELV (rencontrés le 8 novembre), Laurent Russier (le 9 novembre) et Bally Bagayoko (le 12 novembre).

LIRE AUSSI : EELV ouvre la porte à Russier

Malgré l’espoir, le chemin qui mène au rassemblement semble encore bien escarpé si l’on se fie à l’explication de texte des élus municipaux Insoumis en date du 28 octobre. Et surtout le temps presse. « Je pense qu’on peut atteindre notre but, enjoint Françoise Davisse une des signataires proche du PCF. Il faut être un maximum devant l’Hôtel de ville le 21novembre. On ne peut pas rester comme ça, on doit exiger l’union. » 

Jean-Jacques Clément, également signataire et proche de la FI entre dans le détail. « J’ai déjà vécu ce scénario à Saint-Ouen en 2014. Personne ne veut entendre les messages, chacun reste dans sa ligne et au final ça aboutit à la perte de la ville. Nos valeurs valent bien plus que nos divisions. Je trouve ça lamentable dans la période que l’on vit. »

Lamine Camara, responsable associatif est également signataire, mais son soutien à l’appel se singularise. « S’il n’y a pas de rassemblement je ne soutiendrai ni Laurent Russier, ni Bally Bagayoko. Je veux qu’ils partent ensemble et j’élargirais jusqu’à Mathieu Hanotin (PS). On critique tous le système de la personne providentielle et au final tout le monde joue ce jeu. La première bataille c’est de faire voter les gens et dans ce contexte ce n’est pas parti pour. »

LIRE AUSSI : Faire Saint-Denis en commun mise sur la jeunesse 
 

Bally Bagayoko refuse un mariage forcé

Qu’en pensent les deux principaux intéressés ? « Un appel signé par 150 Dionysiens ne me laisse pas indifférent, concède Bally Bagayoko, tête de liste de Faire Saint-Denis en commun. Mais beaucoup d’habitants voient aussi les choses différemment. Sur le principe de l’union, nous sommes tous d’accord. Mais quel intérêt de parler de rassemblement sans être d’accord sur le contenu ? Pour rappel en 2014 nous étions unis et la foudre n’est pas passée loin. » Et le maire adjoint au sport qui refuse « un mariage forcé », d’avoir sa propre analyse des dernières ouvertures de Laurent Russier.

« Pourquoi faire ces propositions maintenant et pas en février. J’y vois une stratégie contrariée et réorientée. Certains ont voulu jouer une partition qui désormais leur échappe. » Laurent Russier, heureux de l’offre d’alliance des écologistes considère au contraire que les choses bougent dans le bon sens : « Si EELV veut continuer avec nous, cela montre que le bilan en matière d’écologie est tenu. C’est une première avancée importante sur le chemin de l’union des forces progressistes. Face à l’extrême libéralisme, nous avons besoin d’une gauche rouge et verte comme l’a indiqué François Ruffin. Je souhaite que nos amis Insoumis, comme le Parti socialiste de gauche nous rejoignent ainsi que des citoyens sans démarche politique. Nous avons besoin d’être dans l’union la plus large. La vitalité citoyenne sera indispensable. »

À quatre mois du premier tour, le rassemblement de l’actuelle majorité apparaît donc hypothétique et beaucoup, à défaut d’union, aspirent a minima à une campagne propre. Avec dans un coin de la tête l’entre-deux tours.

Yann Lalande

Réactions

Si pas de rassemblement c’est Hanotin, l’ancien député fictif du PS sous Hollande qui sera élu, ce qui serait catastrophique. Saint-Denis deviendra Saint-Ouen avec du logement inaccessible pour la grande majorité.
Bonjour. Qui est Françoise Davisse? C'est la compagne de Didier Paillard, chantre du bon vivre, qui selon ses dires, je cite: "On ne peut pas rester comme ça, on doit exiger l’union" Exigé l'union??? Mais quid de la démocratie... ? Pendant 30 ans, on a eu BERTHOLOT, qui a passé le pouvoir à BRAOUEZEC, qui a passé le pouvoir à PAILLARD, qui a passé le pouvoir à Russier. Sans choix pour les habitants, du programme, du choix de vie, sans choix politique. Quelle belle idée de la démocratie.... ? Dés que ce mécanisme soviétique d'un autre temps ne fonctionne plus, on exige l'union. De gré ou de force. Et la c'est de force. Quand à Laurent Russier, il a le culot de dire que bilan en matière d’écologie est tenu.... Il le dit sans rire en plus. Il est ingénieur de formation, c'est un technocrate. Il va juste dire qu'il a planté 1500 arbres sans dire combien, il en a coupé. Sans dire la surface qu'il a bétonné. Le nombre de m3 de béton coulé. Il ne dit. Et c'est colistier n'ont d'écologiste que le nom. Entre l'élu qui vit dans le 95, celle qui roule en diesel bien polluant, celui ne dit "je me félicite" au conseil municipal... Ils n'ont rien fait pour l'écologie pour la ville. Même Michel Ribay s'est désolidarisé d'eux. Il parle de vitalité citoyenne alors que Stéphane a été élu avec 30% de votants... Ils ont ouvert le champagne. Pendant 30 ans, ils ont fonctionné avec les militants. Mais les militants ont vieilli et beaucoup sont parti de la ville. Comment faire? On impose de force l'union mais sans projet pour les habitants.
En espérant que l'union se fasse avant le premier tour, face aux dionysiens, et pas dans les couloirs entre les deux tours comme certains le voudraient.
Azzedine encore une fois vous avez tout dit !
@ Pierre coutenceau. Vous parlez de logement inaccessible mais quen est il de la majorité des propriétaires qui ne peuvent vendre leurs logements plus chers et donc ne peuvent quitter la ville car toutes les autres villes limitrophes ont augmenté. On connaissait la prison sociale, avec la majorité on a la prison immobilière. Quand à cette augmentation incroyable qui est brandie comme une menace, je ny crois pas vu le taux délirant de logements sociaux sur la ville ...
On se pince en lisant cet article. Comme si le PCF et ses satellites allaient perdre les prochaines élections en raison de la "désunion" de la majorité... La triste réalité pour vous est que vous risquez de perdre la ville parce que le bilan de la majorité est mauvais sur preque tous les aspects, y compris l'écologie. C'est aussi simple que ça.
Nouvel épisode du feuilleton hebdomadaire. Cette semaine c'était et j'en tremble encore, "exiger l'union ", pas moins ! Pour la semaine prochaine, on se téléphone, on se fait une bouffe et on en parle. Je propose le thème: "dépôt de cierges devant les autels de la basilique". Et Françoise Davisse va nous en faire un film !
L’union est nécessité parce que sinon la ville passera aux mains de Hanotin ou Aidara. Je n’ai rien contre leur personne, je combat uniquement leur vision de la société. Ce sont des libéraux pur jus. Ils ruineront les mécanismes de solidarités existantes dans la ville en montant les uns contre les autres (riches vs pauvres; ceux qui travaillent vs les assistés ; ceux qui sont propriétaires vs ceux qui habitent les HLM etc.) l’état de la France est catastrophique, nos services publics ne fonctionnent plus, les aides de l’Etat sont diminuées chaque année. Les valeurs solidarité et d’entraide bafouées. Voilà ce qui attend les dionysiens et dionysiennes si Hanotin ou Aidara passe. Tout n’est pas parfait à st Denis, mais avec la droite, les libéraux au pouvoir, tout sera pire malheureusement. Et la responsabilité des partis de gauche qui auront refusé l’union sera trop grande pour être pardonnée par les habitants.
Bonjour @Maxime. Le souci, c'est que la municipalité actuelle parle de politique générale du pays mais ne se soucie pas du quotidien des habitants. Mais je ne peux pas laisser les mêmes élus, que vous appeler de vos vœux à l'union, pourrir encore plus la ville. Le score réalisé par le PCF lors des européennes du rejet de la politique municipal. Je vous rappelle que Laurent Russier et Bally Bagayoko n'ont rien dit depuis 2017 lors de l'élection présidentielle lors que Patrick Braouezec a appelé à voter MACRON et a fait campagne contre Eric Coquerel. Pourquoi l'union se fait toujours en un seul sens? Pourquoi excusez les défaites de Laurent Russier, Paillard et Braouezec? Il est peut être temps de passer la main. Le pouvoir use. Et c'est 30 d'élus à bout de souffle que vous voulez remettre sur le grill pendant 6 ans. Laurent Russier souhaite du renouvellement, mais ou est il ? Il cherche les mêmes soutiens, les mêmes têtes, les mêmes défaites et les mêmes renoncement à la qualité de vie des habitants. Il n'y aucun changement de logiciel. A force d'imposer cette solidarité, de force, ceux qui contribuent à cette solidarité (qui ne sont pas de riches) partiront. Saint Denis a largement fait sa part. Les habitants de cette ville ne veulent plus qu'on leurs imposent encore plus de solidarité à ceux qui viennent chier sur la ville et puis partent. Ils aspirent à la dignité, la sécurité et une espérance de vie meilleure dans LEURS ville. Quand je vois des signataires parler de perte de la ville comme si elle leurs appartenait, ce montre le caractère autoritaire de la démarche qui oublie le bilan désastreux et les habitants sans parler projet de vie en leurs imposant plus qu'ils ne peuvent supporter.
@Maxime, superbe vision manichéenne. En tout cas le "toit nest pas parfait à st Denis" ma fait bien rire.
Il me fait rire JJ Clément. A Saint-Ouen, en 2014 il y avait le Front de gauche dès le 1er tour. C'est le PS et notamment Bruno Le Roux qui a provoqué la victoire de L'UD en refusant l'union et en faisant voter pour Delanoy. Par ailleurs si c'est une union d'appareil, franchement non merci !
Le communisme, qui ne connaît pas ce que c'est ? C'est tout le monde à la même enseigne, qu'on le veuille ou pas. C'est soi-disant le pouvoir pour le peuple, mais non c'est le pouvoir à un parti unique comme ici à Saint-Denis qui s'accroche au pouvoir et se le passe depuis plus de 30 ans en dehors du circuit démocratique. Il est temps de changer Saint-Denis, et pour ça, il ne faut pas compter sur la continuité que propose la majorité... ils font rire avec leur Grand alors que le quotidien est pourri.
A tous il est évident que le trio permanent Azzedine, Mourad, Georges roulent pour le RN. Dans toutes les tribunes de ce site ils expriment leur haine des dionysiens et militent ouvertement contre toutes les solidarités qui font de cette ville une des rares cités qui, restent fidèles aux valeurs humanistes. Tous leurs propos sous tendent une pensée raciste et xénophobe .Dans leurs regrets ne pas pouvoir réaliser les plus values immobilières identiques réalisables à Saint-Ouen ville passée à droite.
@moinsdehaine: avec vous c'est toujours le même argumentaire éculé et binaire. Staline pas mort, à Saint-Denis si on n'est pas d'accord avec le PC ou LFI on est RN et je reprend les termes de Braouezec "on n'a qu'à aller ailleurs". Mais c'est pour tous évident, vous n'êtes plus crédibles mais êtes tel une patelle cramponnée à son rocher. Oui, j''espère que cette municipalité sera bientôt chassée comme à Saint-Ouen. Au fait, on ne vous a pas beaucoup entendu qualifier Braouezec de RN lorsqu'il appelait à voter Bové et plus récemment Macron. Et qui plus est, il a été réintégré au PC !
Bonjour @Moinsdehaine Je ne suis pas contre les solidarités. Je suis contre celles qu'on m'impose sans me demander mon avis. Je suis pour l’impôt mais je ne veut pas le dépenser pour des broutilles comme des fetes qui ne servent à rien et des expos sur les cheveux afro. L'urgence est sociale mais comme on a un Braouezec qui veut faire un territoire apprenant avec des cuisines de rues, généraliser les bidonvilles (avec tous les problèmes de salubrité publique) mais pas en bas de chez lui. Bétonner et mettre des carrés minuscules d'espaces verts. Facile et trop récurrent de traiter ceux qui ne sont pas d'accord avec vous de RN (moi je dirais FN, rendons à César ce qui appartient à César). Les premiers pourvoyeurs de voix aux FN, ce sont les élus qui par leurs médiocrité ont salopé la ville. Laurent Russier souhaite l'alliance alors qu'il est parti seul en tete sans rien demander à personne. Personne l'a élu, et il demande que la gauche se retrouve derrière lui. C'est personne et cet appel à l'alliance sonne comme un SOS désespéré d'une majorité aux abois. Quel est le projet pour les habitants?? A part de densifier leurs cadres de vie??? plus de béton, de gens, de circulations sans améliorations. En quoi le mandat de Laurent Russier et Didier Paillard ont été favorable pour les habitants. Ce sont les questions qu'il faut poser et pas faire du flan pour quémander des postes (et les indemnités qui vont avec...)
@moinsdehaine, restez fidèle à votre pseudo. Je rejoins l'analyse de Georges, des que l'on est pas d'accord on est du RN. C'est vraiment une rigidité intellectuelle qui entraîne cette systématisation de la pensée. Je suis personnellement de gauche et je soutiens globalement 90% des commentaires dazzedine et mourad.
Les faits sont têtus , vos écrits confirment en permanence, jamais une phrase positive, jamais une parcelle de proposition. Comme si rien de positif ne se produisait dans cette ville. Jamais vous n'évoquez , l'intervention de cette ville pour lutter contre l'habitat insalubre, jamais vous n'évoquez la politique éducative, jamais de culture vous parlez ,etc.... Azzedine, je vous cite dans vos derniers posts" les cheveux afro", "cuisines de rue", "généraliser les bidonvilles" "solidarité à ceux qui viennent chier sur la ville" et je ne les cite tous. Je pense qu'un dirigeant du RN utiliserait la même rhétorique. Paul,Azzedine, Mourad et Georges étonnaient nous ,on attend vos propositions !!! je peux vous souffler quelques sujets , 6000 demandeurs de logements, l'emploi des jeunes, les SDF ,les conditions de transport, la pollution générée par la traversée de l'A1,l'insertion sociale et professionnelle, les copropriétés dégradées, la culture pour tous etc.… Pour une fois essayez de faire un effort pour sortir de vos éternelles redites creuses et stériles
Il existe un parti d'Union de la Gauche, mais aussi de la Droite et du Centre c'est l'UPR (l'Union Populaire Républicaine). Nous sommes profondément anti-libéraux mais pas pour pour autant communiste ou socialiste. L'affirmation du pouvoir local aux habitants de la cité est dans notre programme local et national. Nous voulons que la souveraineté revienne aux Peuples (partie à Bruxelles et Francfort-sur-le-Main). La politique dite écologique de la Ville n'est pas à la hauteur des grands changements climatiques, financiers et politique à venir. Il est temps de mettre fin au clientélisme dans la ville qui en plusieurs décennies s'est bien incrustée. https://www.lejsd.com/content/%C2%AB-les-%C3%A9lus-doivent-%C3%AAtre-comme-tout-le-monde-%C2%BB
Les 50% de logements sociaux de Saint-Denis tuent la mixité sociale. La recette éculée consistant à accumuler les nécessiteux à seul but électoraliste est dépassée. Saint-Denis va revenir à ses tous ses habitants et non plus à une poignée de militants nostalgiques de l'ère soviétique qui méprisent le suffrage universel et planifient l'abstention massive.
@moins de haine.Depuis, mon arrivée à st Denis en 2012, jalerte la municipalité sur de nombreuses problématiques : le problème des mineurs laissés le soir seuls. J'ai proposé qu'il y ait un couvre feu des mineurs, on ma répondu que ça évoquait une autre époque... depuis la situation ne cesse de se dégrader avec la découverte récemment de drogues dans l'antenne jeune de geyter. Pour l'écologie, on a proposé un moratoire sur toutes les nouvelles constructions. Pour les jeux olympiques dont la plupart d'entre nous étions contre, on avait demandé à ce que des engagements forts soient pris avant d'accepter (enfouissement de lA1...). J'ai rencontré plusieurs personnes de la mairie et le constat est toujours le même, aucune action car pris dans un logiciel dinaction. Monsieur Russier a repris lidee de l'opposition avec la brigade verte. Au final très peu de contraventions alors qu'il suffit de se ballader dans la ville pour observer les incivilités partout. Alors oui je reconnais voir tout en noir mais quand toutes les villes limitrophes évoluent sauf saint denis on saturé.
Bonsoir @moins de haine, mais est ce que la ville a elle seule peut résoudre le problemes d'une région, je vous rappelle que c'est la ville la plus criminogène de France métropolitaine, la plus pauvre, et un taux de chômage largement au dessus de la moyenne. Des propositions, j'en ai plein mais elle sont toutes à l'encontre du programme municipal actuel. Supprimer un jour de marche. Moratoire sur les constructions immobilière, bureaux y compris. Limiter les fêtes, et les don à certaines associations comme la MCA, revoir le fonctionnement du CTM par exemple. On se demande qui bosse pour qui ? Est ce que les élus sont au service des habitants ou l'inverse. Pour revenir à ceux qui chient sur la ville, cela va des entreprises du CAC 40 qui ne mélange pas au reste de la ville au élus qui n'y habite pas... L'éventail est large
@moins de haine: des propositions ? Mais la mairie et Plaine Commune ne répondent jamais aux courriers et les réunions de quartier se terminent toujours par des réponses lénifiantes et des proclamations d'auto-satisfaction (j'aimerais d'ailleurs connaître le nombre de dionysiens qui en font encore partie). On finit par se lasser. Je vais donc vous étonner, j'ai un programme: chasser cette municipalité ! On efface tout et on repart à zéro. Cela fait trente-cinq ans que j'ai CHOISI d'habiter à Saint-Denis. Depuis, la ville est devenue la plus criminogène, la plus salle de France et une des plus pauvres,... et gangrenée par la drogue. Autrefois fière à juste titre de son commerce, varié et de qualité, il est aujourd'hui en pleine déliquescence avec quasi exclusivement, des khébab, coiffeurs, marchands de téléphone, de maïs, et autres vendeurs de produits contrefaits,... Et parlons de culture, pas une maison de la presse digne de ce nom, un théâtre élitiste dont les spectateurs sont raccompagnés, aucune vie nocturne (les habitants se terrent chez eux)... un musée figé (ah, j'oubliais les expos sur les coiffures),.... Et le béton partout. Quant à la prétendue politique humaniste, savez-vous ce dont rêvent les jeunes des cités (j'habite près de l'une d'elles): un pav (comprendre pavillon) dans le 92 !
Georges héros ou inconscient ? comment pouvez rester dans la ville que vous décrivez dans votre dernier post. Vous haïssez cette ville et sa diversité culturelle,( propos racistes et xénophobes ) trouvez vous un pavillon dans le 92.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur