À la une Sports

Basket-ball
/ Profil bas sous les paniers

Descendu en Régionale 2 cette saison, un an après sa scission avec l’Union Élite, le Sdus revoit ses ambitions à la baisse le temps de se reconstruire autour de sa jeunesse.

Quatre matches, quatre défaites. Le début de saison raté du Sdus basket-ball rappelle les mauvais souvenirs de la saison passée, entamée par une longue série de 13 matches sans victoire… Une relégation plus tard, le club se trouve en pleine reconstruction. Et contraint de tempérer ses envies de retrouver au plus vite le niveau national. « Les objectifs fixés par les dirigeants la saison dernière étaient ambitieux. D’autant que l’équipe a implosé après son retrait de l’Union Élite (entente entre les clubs de Saint-Denis, La Courneuve et Les Lilas-Romainville de 2013 à 2017, ndlr). Beaucoup de joueurs ont quitté le navire et ça a été compliqué de maintenir une équipe compétitive. Nous sommes retombés à un niveau encore plus amateur, avec le manque de moyens et les balbutiements qui vont avec », rembobine Philippe Ladislas, entraîneur de l’équipe première depuis la saison 2017-2018. Preuve de ce marasme : parmi les joueurs de la saison dernière, seuls les arrières Jorice Marie-Rose et Aoussi Mchangama, font toujours partie de l’aventure.

Effectif jeune et objectif maintien

Le reste de l’équipe se compose d’une majorité de joueurs de l’équipe 2 (engagée en division départementale) qui découvrent les exigences des divisions supérieures. « Le groupe a été rajeuni, il est sain, volontaire et les gars ont envie de travailler. Mais il doit encore se mettre au niveau. Pour l’instant, on arrive à regarder nos adversaires dans les yeux pendant une mi-temps mais pas sur la durée. » Si ce renouvellement de l’effectif a permis de repartir sur de nouvelles bases, son inexpérience à ce niveau peut s’avérer préjudiciable. Formé d’une quinzaine  d’hommes, le groupe attend encore de nouveaux renforts : « Nous avons eu des difficultés administratives, pour faire valider certaines licences, etc. Cela aussi nous a fait perdre du temps. »

Cependant, tout n’est pas si morose du côté du palais des sports. L’objectif de la saison est avant tout de se maintenir et l’équipe semble en avoir les moyens : « Sur les quatre premiers matches, nous avons joué les trois meilleures équipes de la poule (Meaux, Courbevoie et Charonne), les prochaines rencontres devraient être plus abordables. » Le rebond est attendu au plus vite.

Corentin Rocher

 

Un vivier solide

Le chantier du Sdus basket-ball impacte aussi les catégories inférieures. Chez les jeunes, le club repart de loin depuis son départ de l’Union Élite : « Nous avons trois coaches de plus que la saison dernière, des anciens du club venus donner un coup de main. C’est encore trop peu mais il y a du mieux. Et la motivation est là », confie Stéphane Londinière, entraîneur des équipes de jeunes. Du baby-basket aux U17, le club compte près de 150 licenciés. Autant de renforts potentiels pour l’équipe première d’ici quelques années. « Les jeunes des U11 aux U15 ont été bien suivis par les coaches depuis des années, donc on essaie de les pousser pour qu’ils atteignent le niveau régional. Quant aux plus petits, on veut leur transmettre le goût et les valeurs du basket. Pareil pour le pôle féminin qui compte beaucoup de débutantes. »

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur