Sports

Pourquoi une visite médicale spéciale ?

Pour pratiquer sereinement, une visite annuelle d’aptitude est indispensable, expliquent les médecins spécialisés. Pour tous les sports et à tous les âges. Or trop nombreux sont les sportifs qui la négligent, et trop de médecins délivrent des certificats trop rapidement, disent-ils.

Il est vécu comme une contrainte. Ou alors trop pris à la légère. L’examen médical d’aptitude au sport est pourtant indispensable pour la pratique d’une activité physique en club. « Toutes les structures sportives de la ville en ont fait un préalable pour se couvrir en cas d’accident lié à une mauvaise santé physique du pratiquant », souligne d’ailleurs Anne-Louise Avronsard, médecin du sport (1). Et de renchérir : « Notre mission consiste à prouver l’importance de ce rendez-vous médical. Ce n’est pas un simple papier tamponné, mais une consultation qui propose un suivi au sportif. » Le docteur met en exergue le dépistage, capital à ses yeux. « Il faut sensibiliser le public à la prévention, avec une attention particulière en direction des jeunes. C’est un véritable combat que nous menons pour faire comprendre aux sportifs la valeur de leur santé, et aux clubs qu’un malaise cardiaque sur un terrain de foot leur ferait une très mauvaise publicité. » Voilà qui est parler franc.
Les médecins sont tenus de délivrer ce certificat qui impose un check-up complet. « Dans une ville comme Saint-Denis, il y a urgence, poursuit le docteur Avronsard. Cette visite revêt un caractère primordial car elle touche un certain nombre de personnes qui ne consultent jamais. » Elle permet donc de détecter d’éventuelles maladies ou de constater par exemple des retards de vaccination. D’après les statistiques du praticien, un cas sur deux présente au moins une anomalie de santé…
Du côté des généralistes, il apparaît que certains négligent l’examen approfondi ou de prévention au motif qu’ils sont submergés. « Les mois de septembre et d’octobre, période de rentrée où sont octroyés la plupart des certificats, sont très encombrés. Le confrère est sollicité par une kyrielle d’autres demandes », reconnaît Anne-Louise Avronsard, qui se permet tout de même une critique : « Mais trop de médecins prennent le problème à la légère, et c’est un phénomène qui s’est malheureusement banalisé.»
« À Saint-Denis, il y a longtemps qu’on a tiré la sonnette d’alarme », appuie le docteur Marc Schoene, directeur des services de santé pour la Ville. Et pour cause. De 0 à 16 ans, la courbe des visites chez le médecin ne cesse de dégringoler. À partir de l’adolescence, les jeunes ne consultent plus parce qu’ils n’ont pas le bon réflexe ou manquent d’informations. Quant à la visite médicale scolaire, elle ne remplit plus guère cette fonction non plus, faute de moyens. Alors, dans le but d’inverser cette tendance, le centre médico-sportif local a lancé une campagne d’information pour mieux se faire entendre.
Grégoire Remund
(1) Le centre médico-sportif municipal des sports est installé dans le palais des sports Auguste-Delaune, 9, avenue Roger-Sémat. Tél. : 01 48 22 55 45.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur