Côté commerce

Au grand large
/ Poisson quotidien

Au Grand Large, 3 rue Blanqui
Au Grand Large, 3 rue Blanqui

Depuis le 3 décembre, le 3 rue Blanqui a pris un petit air marin. Mafoud, Dionysien depuis toujours, y a installé sa poissonnerie, un projet qui lui tient à cœur. Il a déjà tenté, il y a une dizaine d’années, de se lancer dans le commerce de poisson. Mais il avait essuyé un refus de la copropriété où il envisageait de s’implanter. Ce passionné de poisson - tout petit il allait pêcher avec son père - n‘a pas abandonné et se retrouve à la barre de Au grand large. Dans cette aventure, des professionnels l’entourent. Karim 17 ans de poissonnerie à Carrefour, et Jean–Michel, CAP de poissonnier et 37 ans les mains dans les écailles, l’accompagnent.

« Je sentais qu’une nouvelle clientèle dionysienne était en attente de qualité en termes de commerce de bouche », lance celui qui a suivi un cursus en comptabilité à Paris et qui a fait son stage de 3e chez un restaurateur spécialisé en poisson. Pour l’instant, il s’approvisionne au marché de Rungis. Son objectif, à terme, est de créer avec des confrères un collectif d’acheteurs et se fournir en vente directe auprès de pêcheurs. Et côté huître, chez lui ce que l’on trouve, c’est de la Gillardeau, un producteur de renom.

Ouvert 7 jours sur 7 de 9h à 19h, Mafoud livre sur commande, aux particuliers ou chez les restaurateurs. Le transport se fait à vélo dans des caisses isothermes. Il projette d’organiser une fois par mois un bar à huîtres. À noter également qu’Au grand large n’aurait peut-être pas vu le jour sans l’aide du service commerce de la Ville et le coup de pouce de la foncière commerce. Pour le reste, en bon Dionysien, il attend « que sa clientèle lui donne la force ».

Véronique Le Coustumer

 Au grand large : 3 rue Blanqui, ouvert 7 jours/7 de 9h à 19h. 06 24 88 94 36. augrandlarge@outlook.fr

Réactions

Une très bonne poissonnerie et c'est très agréable de retrouver des petits commerces de bouche. Mais quelle idée de l'implanter juste en face du marché, avec un étal en retrait qui oblige à rentrer à l'intérieur pour voir les poissons (et les prix). Alors qu'au marché il y a déjà une bonne dizaine de poissonniers ?. Je souhaite sincèrement bonne chance à Mafoud, et j'espère que la précipitation des municipales n'a pas fait s'égarer la mairie et la foncière commerce.
@nouchma. Il faut rattraper en quelques mois ce qui a été détruit systématiquement ces 20 dernières années. Le choix de cet emplacement est incompréhensible.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur