Politique
/ Patrick Braouezec s'éclipse

Retour en image sur le parcours politique de celui qui est président de Plaine Commune depuis 2005, et fut maire de Saint-Denis de 1991 à 2004 et député de 1993 à 2012.

Réactions

Choquant le déroulé et titre du retour en images, "Patrick Braouezec s'éclipse" en plus ça fait très nécrologique. Première photo en noir et blanc, "choisi par Marcelin Bertelot". Aucune photo de lui avec les habitants dans les quartiers. Derniers clichés titré "clap de fin" dans son bureau, seul, ignoré par Laurent Russier qui lui n'a même pas été élu directement par les dionysiens mais choisi par Didier Paillard. Paradoxal, mais ça fait aussi parti du jeu .. politicien. D'où Bally Bagaoyoko, probable prochain maire. Donc pas Adieu mais plutôt, Goodbye Patrick!
"s'éclipse" n'est pas très heureux... Selon ma région, mon âge, on disait ça de quelqu'un qui avait commis une mauvaise action...BRAOUEZEC mérite mieux ! C'est un grand visionnaire qui a apporté la richesse à St-Denis et par conséquent de bons services publics pour la population !
Patrick Braouezec à tout d'abord était mon instituteur en CP, et pour mon plus grand bonheur je l'ai retrouvé quand je suis arrivé à plaine commune. J'ai beaucoup d'affection pour cet homme de cœur, il va me manquer notre président, merci pour toutes ces années dévolues aux autres .merci...
@Dewaele Claude, s'éclipser synonyme s'effacer, rien d'infamant dans ce verbe me paraît-il. @Hamza il ne me semble pas interdit de revenir sur le parcours d'un individu sans qu'il soit décédé. Et je vous confirme, Patrick Braouezec a bien été choisi en 1991 et pas élu par les Dionysiens. Ce sont les faits. Cordialement Yann Lalande
Je suis d'accord avec Claude Dewaele sur ce point, "s'éclipse" c'est aussi synonyme de disparaître. Je précise que j'ai pas voté pour Braouezec à ses dernières candidatures et que je ne suis pas un de ses "adeptes". Pourtant je respecte l'homme. @Yann Lalande, oui Patrick Braouezec a été choisi puis a été élu par les dionysiens maire et ensuite député au-delà de St-Denis. Laurent Russier a été choisi maire mais n'a pas élu maire par les dionysiens. Ce sont les faits. Ah j'oubliais, "Infamant" et pas "infamment" . Bien à vous. Hamza
un peu moins de sémantique mais un peu plus de bonnes nouvelles. ils partent quand les autres membres de l'équipe municipale ? Et Bagayoko, il démissionne quand ?
IL ne manque qu'une photo: BRAOUEZEC MINISTRE du gouvernement JOSPIN
Juda trahi ses bienfaiteurs comme de coutume. Ce maire imposé doit se ramasser aux élections ou, je n y comprend plus rien. Merci à Patrick. Stéphane, saint Denis a besoin de toi, sauve la stp
En mars votons pour la fin de l'aire communiste et apparentés à Saint-Denis.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur