Cultures

Terraquée
/ Péripéties en nombre

Mi-mai, un box de la Compagnie a été endommagé dans un incendie. (C) Compagnie Terraquée
Mi-mai, un box de la Compagnie a été endommagé dans un incendie. (C) Compagnie Terraquée

En l’espace de quelques semaines, la Compagnie Terraquée a vécu deux coups durs. Juste avant le confinement, une première inondation s’est produite dans le box dans lequel l’association dionysienne stockait consoles son et lumière, décors et costumes. Puis, à la mi-mai, c’est le box d’un parking rue Fontaine qui a été endommagé dans un incendie. Celui-ci contenait également du matériel.

« Nous avons pu sauver des choses comme des costumes. Avec les décors, c’est la chose la plus précieuse que nous ayons car il y a de la conception et le travail de quelqu’un derrière, confie Meriem Zoghlami qui alerte sur les conditions de travail de son association. On n’a pas vraiment de lieu, juste un bureau de 18m2 au 6b. En six ans d’activité, à Saint-Denis nous avons accumulé de plus en plus de matériel pour nos interventions que ce soit pour des ateliers, des stages et des médiations. » La responsable de l’association a sollicité la Ville de Saint-Denis et Plaine Commune dans l’espoir de pouvoir occuper un local.

« Il est indispensable que l’on nous soutienne pour continuer à diffuser la culture scientifique sur le territoire, pense Meriem. Après ce que l’on vient de vivre avec le Covid-19 c’est important de montrer qu’il y a autre chose dans la vie que ces malheurs. » La Compagnie Terraquée devrait obtenir les clés d’un nouveau local dont l’attribution était prévue le 1er mai. L’association commence à sortir la tête de l’eau et le contexte sanitaire l’oblige à ne pas baisser les bras. Bien au contraire.

LIRE AUSSI / Festival Maths en ville : Pas réservé au boss des maths

« Il y a une défiance généralisée vis-à-vis des médias et de la parole scientifique. Parmi la population des gens sont complètement ballottés, impétueux y compris des chercheurs, observe Meriem Zoghlami. Ce que l’on propose à travers nos ateliers, c’est d’arriver à exercer son intelligence, sa rationalité, prendre du recul, examiner et travailler sur le long terme. Les gens confondent la technique, les sciences, l’exploitation des données et cela a créé un maelström indéfini. Tout le monde vit dans la peur. C’est une crispation que l’on a envie de défaire. »

Après avoir vécu ces « péripéties gênantes », l’association planche déjà sur la programmation de son festival Maths en Ville en octobre et sur des offres de loisirs dans le cadre de l’opération « vacances apprenantes ».

Maxime Longuet

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur