Sports

#JCLSD
/ Pénurie de gymnases pour les collégiens

Le collège Elsa-Triolet ne dispose pas de gymnase. Pour les professeurs et les élèves, accéder aux infrastructures sportives relève parfois du parcours du combattant.
Travail d'illustration d'Andrei Moldovan - 2de bac pro photo au lycée Suger
Travail d'illustration d'Andrei Moldovan - 2de bac pro photo au lycée Suger

Lorsqu’il pleut des cordes, les élèves d’ElsaTriolet pratiquent l’EPS dans un magnifique gymnase… Non ! Quand il pleut beaucoup ou qu’il neige, ils sont parfois contraints de regarder des vidéos en rapport avec le sport dans leur salle de classe, bien qu’ils fassent sport dans la cour de récréation ou au stade Delaune la plupart du temps. Malgré la situation, les cours ont cependant toujours été assurés. « Nous n’avons pas d’intérieurs pour l’hiver, à part le gymnase MauriceBaquet et la salle de judo », dénoncent M. Batut et MmeDa Silva, professeurs d’EPS.

De trop vieilles infrastructures

Certains collèges sont mieux équipés que d’autres. Le collège Fabien dispose d’un gymnase, Dora-Maar d’une salle sportive et Iqbal-Masih d’un plateau couvert. Mais Henri-Barbusse fait face au même dénuement qu’Elsa-Triolet. Selon Nicolas Païva, professeur d’EPS, « ils ne disposent que d’une cour pour faire du basket et du football ». De fait, les nouveaux collèges construits par le Département sont en général dotés d’un petit gymnase.

Mais les établissements plus anciens doivent faire appel aux infrastructures de la Ville. À Saint-Denis, la mairie privilégie les écoles primaires car elle en est responsable. Il incombe au Département de s’occuper des collèges. Or, ceuxci sont saturés et la mairie ne peut pas satisfaire toutes les demandes. « La Seine-Saint-Denis est l’un des départements qui a le moins d’équipements sportifs en France, explique Farid Mebarki, directeur du service des sports à Saint-Denis. Nous n’en avons que 16 pour 10 000 habitants alors que la moyenne en Île-de-France est de 24.»

À lire aussi : #JCLSD, le graff au coeur de Saint-Denis

La Ville doit aussi gérer le vieillissement de ses infrastructures. « Les équipements sportifs ont entre 40 et 60 ans », indique Farid Mebarki. Cependant, grâce aux JOP 2024, les équipements sportifs de la Ville vont être rénovés, comme le palais des sports Auguste-Delaune. Le gymnase Maurice-Baquet sera également remis aux normes. Un Centre aquatique olympique sera construit et le parc des sports de Marville sera amélioré. En 2024, on s’attend donc à plus d’équipements. Le nombre sera-t-il suffisant pour offrir plus de créneaux aux collégiens ? 

À lire aussi : #JCLSD, ils ont remis ça !

Waïl Djezzar, Samy Chabour, Soraya Safer, Sofiane Yezli, Ousmane Gassama, Sadabou Diaby, Nadine Hannachi du collège Elsa-Triolet

Réactions

La Seine-Saint-Denis est l’un des départements qui a le moins d’équipements sportifs en France, explique Farid Mebarki, directeur du service des sports à Saint-Denis. Nous n’en avons que 16 pour 10 000 habitants alors que la moyenne en Île-de-France est de 24.» Qu'en pense monsieur Hanotin, responsable des collèges et qui gère cette pénurie depuis des années , monsieur Hanotin qui s'est empressé de critiquer les installations sportives de saint denis alors que celle du département sont soit absentes, soit non entretenues

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur