En ville

Déchets des berges de Seine
/ OSE poursuit son action de nettoyage bénévole

Dimanche 10 janvier, une vingtaine de bénévoles de l'association Organe de sauvetage écologique (OSE) ont mené une opération de nettoyage des berges de Seine, aux abords du quartier de la Briche. Cinq tonnes de déchets ont été ramassés.
Dimanche 10 janvier, OSE organisait sa première opération de nettoyage des berges de Seine de l'année à Saint-Denis.
Dimanche 10 janvier, OSE organisait sa première opération de nettoyage des berges de Seine de l'année à Saint-Denis.

Pour cette première initiative de l'année, une vingtaine de bénévoles ont mis la main à la pâte. Dimanche 10 janvier au matin, l’association OSE (Organe de sauvetage écologique) a organisé une opération de ramassage des déchets des berges de Seine, à proximité du quartier la Briche, à l’entrée de la ville d’Epinay-sur-Seine. Depuis plusieurs années, l’association parisienne réunit des bénévoles venus de toute l’Ile-de-France pour nettoyer deux fois par an, cette zone jonchée de détritus et de déchets en tous genre.

Vers 10h30, la benne prêtée par Plaine Commune est déjà quasiment remplie. Pour Selma, venue de Choisy-le-Roi, c’est sa première action à Saint-Denis. « Moi dès que je vois un déchet, ça me titille, je ne peux pas supporter », explique la bénévole. « Quand on voit tous les déchets qu’il y a par terre, je trouve ça incroyable et ce bateau délabré qui est ici sur la Seine, on attend quoi pour le virer ? », questionne Noël, venue de Paris. Depuis 8h du matin, les bénévoles équipés de combinaison et de masques s’activent à ramasser toutes sortes de déchets à la main. Caddie, matelas, canapé, bouteilles en plastique, WC, moteur de voiture… « On peut voir que tout se concentre un peu ici (ndlr : au niveau du quartier la Briche et à la limite d’Epinay) On a enlevé pas mal de choses mais ça revient tout le temps. Le déchet appelle le déchet, c’est quelque chose qu’on constate partout », exprime Adeline, vice-présidente d’OSE depuis 2012 qui se désole également que la « péniche qui dépérit » sur la Seine ne soit pas enlevée. « Elle pollue l’eau ».

Aménagement des berges 

Pour cette habitante et ancienne élue d’Argenteuil, bénévole depuis de longues années pour OSE, l’aménagement des berges de Seine doit être poursuivie, notamment la zone dont s’occupe l'association, qui apparaît délaissée. « Il y a une piste cyclable qui a été aménagée le long de la Briche, il y a aussi une partie des berges sur Épinay qui a été arrangée, maintenant ce qui manque c’est cette partie-là. À partir d’un moment où un endroit est aménagé par une municipalité, il est plus respecté. » Également animatrice à Asparagus, association d’éducation à l’environnement basée à Argentueil, –– la bénévole pense aussi qu’il faudrait « classer » les berges pour qu’elles puissent rester propres. « Il faut s’occuper de la biodiversité qui est près de chez nous », commente-t-elle. 

Difficulté financière due à la crise sanitaire

« L’association allait très mal en 2020, aujourd’hui, ça va un peu mieux », développe Edouard Feinstein, président d’OSE. En raison de la crise sanitaire, les subventions et les dons se sont raréfiés. L’association a également perdu « pas mal de partenaires privés » et de bénévoles. Mais grâce aux dons qui « viennent de tomber, OSE pourra continuer ses actions jusqu’à l’été 2021 » précise le président aux bénévoles à la fin de la collecte des déchets. « On a eu 1000 euros de la mairie de Saint-Denis en fin d’année, on ne s’y attendait pas », confie Edouard.

L’opération nettoyage des berges de ce dimanche 10 janvier a été menée grâce au concours de la fondation de la mer, de Plaine Commune, des ports de Paris et de la fondation Groupe RATP. Au total, sur 100 mètres de berges, cinq tonnes de déchets ont été ramassés en quelques heures. 

Yslande Bossé 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur