Sports

Basket-Ball
/ Opération (re)construction pour le Sdus

En Nationale 2 il y a cinq ans, le club dionysien engage cette nouvelle année avec humilité. Relégué en Régionale 3 à la fin de la saison 2018-2019, le Sdus basket veut stopper l’hémorragie et retrouver de la stabilité.
L’équipe première masculine du Sdus basket évolue désormais en R3, toute proche du niveau départemental… © Yann Mambert
L’équipe première masculine du Sdus basket évolue désormais en R3, toute proche du niveau départemental… © Yann Mambert

Cinq années se sont écoulées depuis que le Sdus basket a connu les joies de la montée en Nationale 2, le quatrième échelon du basket-ball français. Depuis, les résultats ne sont plus à la hauteur des espérances. Après une deuxième relégation consécutive, l’équipe première masculine évolue désormais en Régionale 3, toute proche du niveau départemental… Philippe Ladislas a rempilé pour une nouvelle saison en tant qu’entraîneur principal. Si la saison dernière a été compliquée à cause des résultats mais aussi de la défection en cours de route de certains joueurs, le coach dionysien s’accroche et repart avec un effectif remanié à « 80,90 % » selon ses dires. « Comme après chaque relégation, la reprise est toujours difficile mais on a décidé de construire une nouvelle base de travail », explique l’entraîneur du Sdus basket. 

LIRE AUSSI : Basket-Ball : le Sdus apprend dans la douleur
 

« On a mutualisé nos entraînements »

Outre la revue d’effectif, l’équipe première s’entraîne avec l’équipe 2 évoluant une division en dessous. « On a mutualisé nos entraînements, ce qui nous permet de compter sur un groupe élargi, homogène et qui a le niveau de la division dans lequel il évolue. Ce n’était pas le cas avant. » Malgré la défaite initiale sur le parquet de Coulommiers (65-67), Philippe Ladislas reste confiant sur les capacités de son effectif : « On a montré un beau visage, le haut du tableau est accessible mais le maintien est la première étape. Pour cela, il faut que les joueurs aient l’envie de mouiller le maillot. Fini les individualités ! ».

Il faudra le démontrer dès ce samedi 5octobre (20h30) pour le premier match à domicile. Pour cette nouvelle saison, le Sdus basket enregistre le retour de Lamine Camara au poste de coordinateur technique. L’ancien joueur du club vient apporter son expérience de manager mais aussi dans des domaines plus spécifiques comme le sport santé. De l’aveu de Philippe Ladislas, il s’agit d’un souhait « collectif de tous les entraîneurs », ce que confirme Lamine Camara. « Cela faisait longtemps que le club me demandait de revenir mais je n’avais pas la volonté d’entraîner ou de jouer. Ce poste correspond davantage à mon planning », explique le coordinateur technique. Concrètement, son rôle consiste à amener du lien entre les aspects technique et sportif, ce qui manquait au Sdus.

« Je souhaite apporter de la normalité en cohérence avec les désirs du club. Pour ça, on doit construire autrement et savoir ce que l’on fait. » Dans le dialogue constant avec les staffs techniques seniors, jeunes ou féminins, il axe son travail sur le court terme. Il se projette ainsi : « Les résultats doivent être visibles tout de suite sur notre manière de travailler. Par exemple, préfère-t-on avoir un groupe restreint ou un groupe élargi ? Il faut qu’on se voie comme un club d’un niveau départemental et pas autrement. » Le Sdus ne veut pas brûler les étapes avant de viser plus haut.

Christopher Dyvrande
 

La Régionale 3 mode d’emploi 

L’équipe senior masculine du Sdus basket est engagée dans la poule B de la Régionale 3. Douze équipes s’affrontent en match aller-retour avec à la clé la promotion en Régionale 2, pour les deux premiers. En bas de tableau, ce sont les trois dernières équipes qui se retrouvent reléguées en Pré-régionale. Actuellement 7e après son premier match, le club dionysien reçoit ce samedi à 20h30, au palais des sports Auguste-Delaune (9, avenue Roger-Sémat), le Paris Basket Centre, 6e. 

ChD

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur