Côté asssociation

Jardins de la Plaine
/ Opération préservation

© Véronique Le Coustumer
© Véronique Le Coustumer

Le Comité des Jardins de la Plaine est né en 1997 pour défendre les jardins familiaux situés à l’angle de la rue Francis-de-Pressensé et de l’avenue du Stade-de-France, menacés à l’époque par la construction de la gare du RER B. Il a permis d’en sauver 23 sur 46. Il renaît aujourd’hui car ces espaces sont à nouveau menacés par les travaux liés à la construction de la ligne du Grand Paris Express. Eiffage, le maître d’œuvre du chantier, réclame 2000m2 sur les 4600m2 de la parcelle. Les terrains appartiennent à la Mairie de Paris et sont loués à la Ligue du coin de terre qui les attribue aux jardiniers. Lesquels ont adressé un courrier à la Mairie de Paris pour réaffirmer que « ce lieu de verdure fait partie du patrimoine de Saint-Denis ».

Pour populariser leur combat, ils ont déployé, en mai dernier avec Didier Paillard, ancien maire et locataire d’une parcelle, une banderole sur la clôture des jardins et participé à la dernière Fête des tulipes. Samedi 22 juin, ils se sont associés à la Croisière de la Plaine (lire p.9) et ouvert leurs jardins au public. Leur objectif est de sensibiliser à leur cause les habitants et les associations du secteur. Les jardiniers s’interrogent sur la sincérité des discours concernant le réchauffement climatique, tout particulièrement ceux de la maire de Paris. Ils rappellent que leurs espaces verts contribuent à lutter contre la hausse des températures et permettent aux abeilles des ruches installées sur les toits d’entreprises de la Plaine de butiner.

LIRE AUSSI : Usine à gazon, un jardin au coeur de la Plaine

Véronique Le Coustumer

Contact au 19 rue de la Boulangerie. Tél. : 0183722040. Par ailleurs, nous avons appris la disparition de Gilbert Fest, commandeur du Mérite agricole et chevalier de l’ordre national du Mérite, survenue le 15 juin à l’âge de 97 ans. Il avait été le responsable de la Ligue du coin de terre à Saint-Denis.

Réactions

Bonjour, Même problème avec le complexe sportif Nelson Mandela, mitoyen de ces jardins, amputé d'un bon tiers de sa surface pour le chantier du grand paris express. L'inquiétude est très forte, probablement fondée, de voir ce lieu dédié aux sports, utilisé par des associations et des écoles, de voir ce site vert récupéré par la Mairie de Paris en vue d'une "belle" opération foncière. Un lieu de sport pour tous ? Peut être mais ça rapporte moins que des immeubles de bureaux. Un des derniers espace vert de La Plaine, pour ne pas dire le dernier ? Peut être mais c'est de l'argent qui dort, ça ne rapporte rien, ça coute ! Et l'éducation sportive des jeunes... et moins jeunes ? Ça rapporte quoi ? Et l'aspect écologique ? Ça, c'est ce qu'on dit, mais ce qu'on veut faire... c'est ce qui rapporte.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur