À la une En ville

La ville à la rescousse des collégiens
/ Mon stage de 3e à la police municipale

De nombreux élèves de 3e peinent à trouver un stage d’observation. Pour endiguer cette situation, la mairie a, cette année, ouvert en grand les portes de ses différents services aux collégiens, dont celles de la Direction de la Tranquillité publique où Adam et Mohammed ont passé la semaine.
Pendant leur stage, Adam et Mohammed ont été notamment reçus par les agents de surveillance de la voie publique. © Yann Mambert
Pendant leur stage, Adam et Mohammed ont été notamment reçus par les agents de surveillance de la voie publique. © Yann Mambert

C’est par un heureux concours de circonstances que Mohammed et Adam, tous deux élèves de 3e au collège Fabien, se retrouvent finalement en stage en même temps à la Direction de la Tranquillité publique (DTP). Depuis maintenant deux ans, la DTP a ouvert ses portes aux collégiens. Objectif: démystifier le travail de la police municipale en contrant l’image négative qu’elle renvoie parfois et, qui sait, susciter des vocations. Un emploi du temps aux petits oignons réalisé par Claire, assistante administrative à la DTP, a permis aux deux adolescents de découvrir tous les métiers de la tranquillité publique. Au programme, découverte du « planton » où sont centralisés les appels urgents, visite de la salle d’armement, explication du fonctionnement des horodateurs par les agents de surveillance de la voie publique (ASVP), discussion avec la Brigade verte ainsi qu’avec la Brigade d’hygiène et visite de la Maison de la Justice et du Droit.

« Ça me semblait très bizarre de faire un stage dans la police, je pensais qu’ils n’acceptaient pas, que c’était très fermé », déclare Mohammed qui devait initialement passer cette semaine d’observation à la Maison de la Jeunesse. Ce stage plutôt original tombe finalement au bon moment pour les deux élèves qui redoublent leur année de 3e. Après une mauvaise expérience lors de leur premier stage d’observation, cette semaine a remotivé les deux jeunes. « Je n’avais pas cherché à refaire un stage et on m’a attribué celui-là. Finalement j’aime bien, ça m’a plu, explique Adam. On a appris plein de trucs qui peuvent nous servir dans la vie de tous les jours», s’exclame le collégien, faisant référence aux petits secrets que leur a livrés l’équipe de la Brigade d’hygiène. 
 

 100 places proposées

La mairie a cette année pris l’initiative de proposer 100 places de stages aux collégiens de la ville qui rencontrent souvent des difficultés pour trouver une entreprise. Le dispositif incluant tous les collèges de Saint-Denis et les services de la mairie semble avoir porté ses fruits. Mais la municipalité souhaite pousser le projet encore plus loin. «L’objectif serait pour l’année prochaine de proposer aux neuf collèges dionysiens une liste d’entreprises à même d’accueillir des élèves, annonce Laurent Russier, qui précise au passage que ces derniers devront tout de même envoyer leur candidature. Le but est de formaliser la procédure de recherche de stage pour aider les collégiens

Olivia Kouassi

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur