Cultures

Festival d'Avignon
/ Max Diakok danse sur le monde

Depwofondis, de et avec Max Diakok au festival d'Avignon
Depwofondis, de et avec Max Diakok au festival d'Avignon

La compagnie Boukousou, basée à Saint-Denis, présente les jours impairs jusqu'au 27 juillet à 10 h 45 dans le cadre du festival off d'Avignon au théâtre Golovine une pièce chorégraphiée par Max Diakok, Depwofondis. Avec ses complices Roméo Bron Bi et Loïc Elice, Max Diakok interroge la civilisation aliénante et la quête de l'être humain. Les trois danseurs évoluent d'abord comme des pantins sans but, dont le seul objectif serait la vitesse, à travers des mouvements et des déplacements saccadés. Peu à peu, à force de ne pas trouver d'issue à cette voie effrénée, surgissent le rêve, la harmonie apaisante, une renaissance tranquille. Max Diakok s'est inspiré de La Conférence des oiseaux, du poète persan Farid Al-Din Attar pour créer cette pièce de danse contemporaine superbement interprétée dans laquelle il fait se rencontrer différentes influences, du gwoka au hip hop pour en faire une œuvre originale et envoûtante.

Benoît Lagarrigue (en direct d'Avignon)