En ville

Municipales 2020, second tour
/ Mathieu Hanotin vainqueur avec 59% des voix

Suivez le second tour des élections municipales ce dimanche 28 juin, sur lejsd.com.

Hanotin en tête bureau 1 et 2

Le second tour des municipales à Saint-Denis opposait ce dimanche le maire sortant Laurent Russier (PCF) et sa liste Vivons Saint-Denis en Grand à Mathieu Hanotin (PS) tête de liste Notre Saint-Denis. Les premiers résultats commencent à tomber alors que le dépouillement se poursuit dans les 50 bureaux de vote dionysiens. Les bureaux numéro 1 et 2 de l'Hôtel de ville, traditionellement acquis au parti communiste sont tombés dans l'escarcelle du candidat socialiste ce dimanche. Bureau 1, Mathieu Hanotin recueille 53,3% des suffrrages et bureau 2, 52,9%. Au total dans ces deux bureaux Mathieu Hanotin devance Laurent Russier de 42 voix. En 2014, Didier Paillard (PCF) était 207 voix devant Mathieu Hanotin dans ces deux bureaux. Un premier signal très favorable au challenger dans cette élection.

Hanotin assez largement en tête pour le moment

Bureau 50, école maternelle la Montjoie, Mathieu Hanotin est largement en tête avec 62 %, ainsi que plus étonnant à Bartholdi 57%. Très large avance également à Pleyel (école Anatole-France) 74%. Sur 39 bureaux de vote la tendance serait très largement à l'avantage du socialiste (58-42%). A l'inverse de la tendance générale, Cosmonaute a plébiscité Laurent Russier à plus de 70%.

Les supporters d'Hanotin se rassemblent devant la mairie

Le suspense est largemenrt éventé dans ce second tour. Confiants les partisans du candidat socialiste commencent à se rassembler sur le parvis de l'Hôtel de ville et donnent de la voix. Discrètement d'abord, puis plus franchement Mathieu Hanotin a salué au balcon.

Mathieu Hanotin: "La volonté des Dionysiens de retrouver leur fierté"

Première déclaration de Mathieu Hanotin: "Je suis très fier de cette victoire. C'est un message clair adressé par les électeurs. C'est la volonté des Dionysiens de retrouver leur fierté. On ne pensait pas faire un tel score aussi net. C'est une immense responsabilité. Nous avons six ans pour faire la démonstration que la qualité de vie à Saint-Denis peut s'améliorer. Saint-Denis incarne la banlieue et la banlieue doit être la solution et plus un problème."

Résultats définitifs: 59% pour Hanotin

Mathieu Hanotin et la liste Notre Saint-Denis l'emporte avec 59 % contre 41% pour Laurent Russier et Vivons Saint-Denis en grand. La participation est à peine meilleure qu'au premier tour avec 34%.

Laurent Russier: "Le maire le plus mal élu depuis 80 ans"

Laurent Russier après avoir proclamé les résultats officiels et reconnu la victoire de Mathieu Hanotin n'a pas été tendre avec ce dernier: "Ce soir le grand vainqueur est l'abstention. Mathieu Hanotin est le maire le plus mal élu depuis 80 ans. Moins de 8 % des Dionysiens ont voté pour lui (8 604 voix). Je regrette la division de notre majorité. Je suis néanmoins fier d'avoir porté ce projet et d'être resté fidèle à mes idées et mes valeurs. A titre personnel je resterai aux côtés des Dionysiens, vigilant. Je mènerai avec eux les combats liés aux services publics et à l'écologie populaire."

Les communistes quittent l'Hôtel de ville à pied sous les quolibets

C'est une des images fortes de la soirée. Peu avant 23h, sous les invectives et les quolibets, Laurent Russier et ses colistiers ont fait le choix de quitter l'Hôtel de ville à pied, par la grande porte, après 76 ans de gestion communiste de la ville.

Didier Paillard: "Pas triste, plutôt furieux"

Maire de 2004 à 2016, Didier Paillard a assisté à la défaite de son successeur ce dimanche. "Je ne suis pas triste, plutôt furieux. Furieux après moi même. C'est la défaite de notre capacité à construire avec les gens. C'est la démocratie et il faut la respecter. Il y a six ans c'était sans dout un avertissement sans frais. Nous n'avons pas réussi à faire le pas de côté et à nous renouveler suffisamment vite. Et ce n'est pas qu'une question de personnel politique mais aussi de façon de faire. On a loupé des marches. Nous nous sommes peut-être endormis sur nos lauriers et j'ai peut-être trop tardé à transmettre le bâton."

Zaïa Boughilas et Kader Chibane, chefs de file EELV, soutiens de Laurent Russier: "Une opposition constructive"

Zaïa Boughilas: "C'est une forte déception. On avait espéré porter une dynamique de transition écologique et sociale. On se reconforte avec le gain de grandes villes."

Kader Chibane: Tout en reconnaissant la victoire de Mathieu Hanotin c'est une grande défaite pour la démocratie. Nous sommes inquiets pour l'avenir. C'est un défi pour nous tous. Mathieu Hanotin a surfé sur l'envie de changement et notre majorité a explosé. Certains ont fait des choix, il faut les assumer. Avec Zaïa nous mènerons une opposition constructive. Quand ça ira dans le bon sens nous le dirons et si ce n'est pas dans l'intérêt des Dionysiens nous nous opposerons. C'est une nouvelle page politique qui s'ouvre."

Réactions

Enfin une bonne nouvelle
merci mr hanotin de nous libérer des communistes nous allons enfin retrouver notre ville ainsi que des commerçants qui nous corresponde maricourt michel
Merci Monsieur Hanotin de nous avoir délivré du joug communiste. Vos prédécesseurs nous ont tellement pourri le quotidien, tellement sali nôtre belle ville. Redorer lui son blason. « Make our Saint Denis great again « 
Bravo M.Hanotin Merci de nous délivrer de ces incapables. Mais ne nous décevez pas !
Tant qu'ils étaient le PCF ne souciaient guère de la participation qui a toujours été faible à Saint-Denis depuis 20 ans. Maintenant qu'ils se prennent une "raclée", ils contestent le résultat de l'élection. LAMENTABLE !!! J'espère que le futur candidat PCF à la mairie de Saint-Denis aura eu le temps de se poser les vraies questions.
Merci Monsieur Hanotin de nous avoir délivré du joug communiste. On n’en pouvait plus ! Vos prédécesseurs nous ont tellement pourri le quotidien, tellement rendu misérable nôtre belle ville. Redorez lui son blason : »Make our Saint Denis great again »
Vague écologiste au niveau national mais les écolo-clientélistes dyonisiens ont parié sur le projet le moins probant et ont perdu. Que ça leur serve de leçon : les électeurs sont moins bête qu'ils ne le pensent. Pour le reste, bon courage à M. Hanotin pour secouer cette ville qui en a bien besoin ! On supportera les grèves prévisibles pourvu que les services municipaux se remettent enfin au service des Dynonisiens.
de l'air ENFIN !!!
Je cite donc l'ex maire de Saint Denis ""Ce soir le grand vainqueur est l'abstention. Mathieu Hanotin est le maire le plus mal élu depuis 80 ans. Moins de 8 % des Dionysiens ont voté pour lui (8 604 voix).". Premièrement, je pense qu'il aurait aimé être mal élu, même avec ce score. Il aurait eu un discours totalement différent. Il aurait ouvert le champagne. Deuxièmement, le taux d'abstention a toujours été le cas, et on jamais entendu dire de Stéphane Peu qui'l a été mal élu. Mais bon passons. Troisièmement. Le maire le plus mal élu, je le rappelle c'est Laurent Russier. Il n'a été élu par personne. C'est lors d'un concile entre Didier Paillard et les cadres du PCF que cela s'est décidé. En catimini. Comme d'habitude. Même dans cette cinglante défaite, Laurent Russier refuse de voir la réalité. Et la réalité c'est maintenant. C'est à dire trouver du travail. Je pense que le parti communiste est mort. Et ce sont Didier Paillard et Patrick Braouezec les seuls responsables de cette débâcle.
Maire le plus mal élu ???!!! Il n’a vraiment honte de rien ! Lui n’a même jamais été élu !!!! Commencez par vous habillez convenablement mr Russier, le responsable politique d’une ville est tout autorisé à porter une cravate ! Vous ne manquerez à personne, bon vent !
Un éclair de lucidité... mais trop tard. Mais je pense que Didier Paillard pensait vraiment que ça allait passer encore une fois. En 2014, c'est pas avertissement. C'est toujours à l'entre deux tours que cela s'est joué avec Georges Sali. Sinon, ils n'auraient jamais été réélu Mais on a deux champions de la mauvaise foi. Zaia Boughilas qui vient de se détacher de Laurent Russier. Et qui se raccroche vite à EELV. Alors qu'elle n'existait à travers le PCF. Quand à Kader Chibane... La défaite de la démocratie, ça toujours été le cas et le PCF et donc lui, en ont bien profité pendant des années. La majorité a pu rester en place que par le miracle des indemnités. Sinon, elle aurait déjà du explosé lors de la création de REVE ou lorsque Philippe CARO avait dénoncé des indemnités indécentes. Mais bon... Toujours dans le déni. C'est pas nous, c'est à cause de l'abstention.... jamais au grand jamais l'absence de résultats concrets
Je suis arrivé en 1981 à Saint Dens sous l ere de Marcellin, militant avec lui pour cette ville force de vouloir force est de constater que 25 ans après nous perdons ces élections pour ne as avoir su gardé saint denis au coeur de nospréoccupations je souhaite que ce Saint Denis fiere belliqueuse soif de progrès soit la lumière le fanal dn changement de société j'ai une pensée pour Fernand auguste Marcellin merci aussi aux militants demain est possible ensemble
Le commentaire de Russie fait rigoler de la part d’un maire qui n’a jamais été élu. C’était sa première confrontation au suffrage universel. Lol. Quand à EELV ils ont soutenu par opportunisme le mauvais candidat. La municipalité menée par Russier et Bagayoko n’a rien fait pour l’écologie. Vous avez choisi un candidat pour des raisons d’intérêt personnel et non pour l’écologie. Les dionysien n’ont pas été dupes, que cela vous serve de leçon. Nous avons soif de changement, de retrouver une ville plus sereine, plus sécurisée, plus respectueuse de ses habitants. En espérant qu’Hanotin y parvienne.
Russier trés mauvais perdant...Incapable de se remettre en question, alors que beaucoup critiquaient le manque d'écoute et d'empathie de la mairie pour les dyonisiens en souffrance. Paillard semble beaucoup plus lucide...Et un peu moins enfermé dans sa tour d'ivoire ! Maintenant Hanotin va devoir se retrousser les manches car le chantier est énorme...
Russier, le maire qui n'a jamais été élu à Saint-Denis
@YannLalande : As-tu prêté allégeance à ton nouveau maître ? Et avant que tu ne répondes avec insolence, rappelles-toi que ce sont mes impôts qui remplissent ton frigo.
@florence Haye : un peu d'aide pour te diriger dans Saint-Denis : https://www.google.com/maps/place/P%C3%B4le+emploi+-+Saint-Denis/@48.9446074,2.3519583,17z/data=!3m1!4b1!4m12!1m6!3m5!1s0x0:0xd3df6b2ab26c0bc4!2sP%C3%B4le+emploi+-+Saint-Denis!8m2!3d48.9446039!4d2.354147!3m4!1s0x47e66948f89887c7:0xd3df6b2ab26c0bc4!8m2!3d48.9446039!4d2.354147 La grosse bise !
une bataille certes est perdue mais je serai curieux de voir la déception des dyonisiens dans les mois et 6 ans à venir... un mauvais député ne sera jamais un bon maire...
@Albert. Que pensez de Laurent Russier? Le seul qui a été lucide, pour une fois, c'est Didier Paillard. Il sait bien que le PCF local a abandonné les habitants. Mais on déjà plus bas que terre... Je doute que que Laurent Russier soit un bon maire. Les habitants viennent clairement de lui montrer la sortie. On est plus dans l'idéologie... Tous les cadres du PCF sont partis sous des cieux plus calmes. Pourquoi voulez vous qu'ils restent. Quand des élus ne daignent pas habité la ville, on ne peut demander aux habitants de vivre dans ce dépotoir qu'on appelle Saint Denis.
Popopopopoporo !!!! Enfin de l’air ! Stop mafia ! Stop copinage ! Allez oust du balais ! Saint-Denis a besoin d’un changement et vous ne l’aviez pas fait ! Popopopoporooooooo!!!
@albert, pour qu'il y ait le progrès, l'alternance à la mairie s'imposait. Maintenant que l'équipe de Russier s'en va, Saint-Denis va retrouver son l'éclat, sa liberté, ses forces vives, sa vraie solidarité unie et, je le souhaite, sa joie de vivre.
@Gigi l'Amoroso, caro Gigi, être heureux ne doit pas dispenser de rester courtois. Je ne suis pas un serf et les hommes politiques dionysiens ne sont pas des seigneurs féodaux. Pour ce qui est du financement du JSD par les deniers publics, je ne crois pas qu'il y ait matière à scandale et la rédaction du JSD a toujours cette donnée bien à l'esprit quand elle officie. Mais libre à vous de penser le contraire. Enfin il ne me semble pas avoir jamais répondu avec insolence sur ce site. Les autres commentateurs m'en seront témoins. En revanche puisque vous me tutoyez, je me permettrais simplement de vous rappeler que nous n'avons pas gardé les vaches ensemble. Cordialement Yann Lalande.
Zaia Boughilas n’habite même pas Saint-Denis donc qu’elle retourne dans sa ville !
Hanotin doit mener maintenant les investigations pour que soient sanctionnés judiciairement la gestion des communistes et leurs responsables.. Je lui apporterai mon aide comme d'autres tel Sali par exemple... La gabegie va peut être cesser et les subventions honteuses aux assoces communautaires aussi... Quant au jsd, organe de propagande, il cessera de toucher un million d'euros par an d'argent public et disparaîtra.
@DidierLabaune, pour être précis, le montant de la subvention versée par la ville au Journal de Saint-Denis est de 770 000 € et non un million d'euros. Cordialement Yann Lalande
Enfin une bonne nouvelle dans cette ville Russier le Maire qui n a jamais élu disparaît avec sa clique et ses soutiens de dernière minute . Bon vent !
Enfin depuis le temps qu'on en rêvait : le PCF ne dirige plus cette ville ! De gros espoirs sur vous Monsieur Hanotin : il ne s'agit pas de se la couler douce, un travail titanesque vous attend pour redresser cette ville ! Nous gardons l’œil sur cette nouvelle équipe et on attends de vous que vous amélioriez l'écologie, l'architecture, la propreté, que vous attiriez les petits commerce de qualité, que vous endiguiez la paupérisation des populations et que vous soyez ferme avec les incivilités et la violence dont nous sommes témoins chaque jour dans des rues délabrées.
Un grand merci Mr Hanotin, j'espère retrouver la ville que j'ai connu.
@albert Mais un mauvais maire comme Russier vient de largement démontrer qu'il est un mauvais perdant. Bref sa fin "politique" aura été à l'image de sa carrière politique : C'est la faute au Département, à la Région, à l'Etat, à pas de chance, à c'est pas de ma faute, ... (cochez la case qui correspond à l'humeur du jour)
Sous ces dehors provocateurs la remarque de Gigi l'Amorosso est tout à fait pertinente. Le JSD va-t-il cesser d'être un outil de propagande du Maire et devenir un organe de presse pluraliste ? Va-t-il publier des articles sur les différentes opinions qui s'exprimeront à Saint-Denis, c'est à dire celles d'habitants de droite, du centre, d'écologistes, de socialistes, de communistes, de LFI, etc ?
Je vous trouve un peu durs avec le JSD. Ils ont été plutôt très très corrects lors de cette campagne. Bien sûr leurs propres opinions peuvent parfois transparaître dans les articles et questionnements, mais c'est le cas de tout organe de presse. Connaissez-vous un éditorial qui permette de s'exprimer aussi librement dans les commentaires? J'ai emménagé a SD il y a 4 ans et c'est notamment par les commentaires d'Azzedine notamment que j'ai compris les enjeux de cette ville et la vermine qui du haut de ses privilège méprisait le petit peuple à bout. Esperons qu'une nouvelle aire s'offre à nous.
@Horta à la lecture de votre commentaire j'en déduis que vous ne lisez pas le JSD et c'est votre droit. Je ne vous infligerai pas ici la longue liste des articles dans lesquels les différentes sensibilités politiques ont pu s'exprimer dans ces pages ces derniers mois et années. Faites le test. Tapez Hanotin, Aïdara, Sali, Bagayoko, Guermat,, etc. dans l'outil de recherche du site et vous verrez le nombre d'occurences qui remontent. Je vous mets au défi de me citer une seule autre ville de la région parisienne où la pluralité politique a pu autant s'exprimer qu'à Saint-Denis pendant cette campagne. Le procès d'intention que vous intentez à la rédaction du JSD ne repose sur aucun fait ne vous en déplaise. Mais évidemment si vous ne nous lisez pas, je ne peux pas vous blâmer. Cordialement Yann Lalande.
Laurent Russier a raté son entrée et sa sortie de St-Denis.. Bon vent
Etant donné qu'une bonne partie des sujets qui ont provoqué la chute du mur de Saint-Denis sont en réalité gérés par Plaine Commune (aménagement et urbanisme, propreté, écologie, habitat...), quelqu'un a-t-il une idée de la composition possible du conseil territorial suite à ces élections et de la majorité qui pourrait se former ?
Yann Lalande, pensez à vous relire (le B A BA pour un « journaliste ») cela nous évitera pas mal de fautes... Ravi de voir que vous êtes particulièrement fier de votre labeur au JSD. Personnellement je trouve qu’il s’agit d’un torchon sans aucun intérêt, une mise en page digne d’un journal de collégiens analphabètes, des sujets plus que complaisants envers l’ancienne majorité en place, les petites annonces qui sont en grand moment de médiocrité etc etc. Je reçois ce truc chaque semaine telle une malediction et il part directement aux ordures. Plus de 700 000€ de subventions ?! Sérieusement ?!!?! Je ne vous ferai pas l’offense de vous lister tous les projets qui profiteraient bien mieux de cet argent. Vous participez à la politique du « nivellement par le bas » depuis des années et des années et j’espère vraiment que de gros changements vont également intervenir à votre niveau. Un magasine mensuel de qualité, créé par des professionnels suffirait largement à la diffusion des informations utiles aux dionysiens. A bon entendeur, cordialement
@Tom désolé pour les erreurs. Je ne prends sans doute pas assez de temps pour rédiger mes réponses aux commentaires. Mais au moins j'essaie de répondre, alors même qu'il ne s'agit pas de ma mission principale comme vous pouvez l'imaginer. Pour le reste, le JSD, comme aucun titre de presse d'ailleurs, n'a la prétention de faire l'unanimité. Pour autant permettez moi de penser que les membres de la rédaction de ce média méritent un peu plus de respect que le mépris abyssal que vous affichez dans votre courageux commentaire anonyme.Cordialement Yann Lalande
La situation de Saint-Denis est tellement hors de contrôle que tout changement ne peut qu'être bénéfique. Bon courage à cette nouvelle équipe qui va devoir batailler dur pour remettre un peu d'ordre dans la pétaudière.
Bonjour, à ceux qui profitent, sous couvert d'anonymat, de cet espace de libre expression pour insulter les journalistes du JSD et leur travail, faîtes un peu preuve de cohérence : si le JSD vous déplait à ce point, que faîtes-vous donc sur son site en ligne ? Vos diatribes ne sont-elles que l'expression de votre vacuité pour venir ainsi cracher dans la soupe ? Il y a très peu de villes qui offrent un tel outil d'information à leurs habitants... généralement, les hebdos locaux sont des outils de communication de leurs maires (avec la tête du maire en couverture, en page 2, en page 3, le maire fait ci, le maire a dit ça, etc...). Depuis que le JSD existe (plus de vingt ans), ça n'a pas été le cas. Preuve en est que les journalistes du JSD sont reconnus par la commission de la carte d'identité des journalistes professionnels, commission paritaire garantissant l'indépendance de la presse en France. Si des reproches peuvent être adressés aux élus qui ont dirigé notre ville durant des décennies, rendons au moins grâce au fait qu'ils ont choisi d'éditer et de maintenir chaque semaine un hebdo d'infos locales réalisé par des journalistes professionnels pouvant faire leur métier dans un cadre autonome et dans des conditions de travail dignes et respectables pour eux-mêmes et pour ceux qui les lisent. On verra si cette exemplarité au service des dionysiens sera maintenue par M. Hanotin... je l'espère, car vraiment, le JSD est une exception dans l'univers de la presse locale en France. Pour ma part, en tant que Dionysien, j'apporte toute ma sympathie et mon soutien à l'équipe du JSD qui nous informe chaque semaine de façon très professionnelle. Marc Bertrand
@Marc Bertrand. Du temps de Dominique Sanchez.... il y avait quand même une certaine complaisance. Je l'ai dit à plusieurs reprises ici. Le JSD a le mérite d'exister et de permettre une certaine pluralité. Certains ont voulu me censurer ce que le JSD n'a pas heureusement pas fait. Je souhaite qu'il continue. Peut être dans une forme plus accessible à tous les habitants pour les informer de vraiment tous ce qui concerne leur quotidien.
Le vent tourne et je ne suis plus censuré sur le jsd... Hélas, je crains que votre torchon disparaisse faute de subventions honteuses votées par des irresponsables qui n'echapperont pas aux procès... Leur nom ? Tout l'exécutif depuis 30 ans... Je confirme que le jsd a été l'organe de propagande honteuse et mensongère et que près de 17 millions d'euros ont été versé en 20 ans pour satisfaire les mensonges de la clique Braouezec.. Cette équipe a avec près de 300 millions d'euros par an réussi à faire de Saint Denis une ville du Tiers-Monde. L'équipe Hanotin a désormais accès à tous les dossiers concernant la dépense publique, aidons le à confondre les fossoyeurs de notre ville. Nous savons où chercher.
Ce n'est pas simplement un échec cuisant de Russier , mais aussi de toute son équipe. C'est un véritable naufrage collectif et pathétique qui aura le mérite ( du moins on l'espère ) de redonner à Saint-Denis une autre image et surtout une autre réalité que celles que tout ce beau monde lui a données.
Marc et Yann ou plutôt Yann et Marc puisque je vais d’abord répondre à Monsieur le Directeur de rédaction (allez prétendre ensuite que je ne mets pas les formes !) : vous évoquez mon prétendu mépris mais sachez monsieur, que je considère pour ma part que c’est votre journal qui est méprisant. Avec votre budget colossal ne pourriez-vous pas envisager un rendu un peu plus qualitatif ? Des articles réellement travaillés ? Et pourquoi pas, prenons-nous à rêver, davantage d’objectivité ? Cela fait des années que vous vous contentez de servir la soupe à la main qui vous nourrit. Et je considère qu’en votre qualité de responsable éditorial, il est beaucoup trop facile de vous dédouaner en prétendant que je ne suis qu’un individu irrespectueux. Je vous fait part de mon ressenti, je partage mon opinion. Prendre en considération l’ensemble des avis, avoir un peu de recul, voire de hauteur de vue, ne peut qu’être bénéfique à votre travail. Et pour ce que cela vaut, même si je pense qu’en effet vous n’êtes pas un bon professionnel, je ne souhaite pas pour autant vous passer par les armes et je n’ai rien contre vous. Et ce n’est sûrement pas deux trois commentaires acides sur votre site qui vont vous abattre, si j’ai survécu à votre journal dans ma boîte chaque semaine depuis plus de dix ans, vous devriez survivre ;-) Quant à vous cher Marc, vous me reprochez de me cacher derrière l’anonymat et je si peux entendre cette remarque, elle demeure cependant quelque peu infondée à mes yeux sachant qu’aucune vérification sérieuse n’est effectuée sur le site (ce n’est pas une critique pour le coup) et que je pourrai prétendre m’appeler Victor Hugo si cela me chantait ... Ma diatribe n’est en rien l’expression de ma vacuité (cogito ergo sum toussa toussa merci) : ma diatribe est motivée par l’exaspération que j’ai souvent ressenti face au JSD. Je suis beaucoup trop jeune pour faire un ulcère et puisque enfin la parole semble se libérer dans notre ville, j’ai simplement décidé d’en faire de même ici et m’éviter de désagréables complications de santé ! Et sinon je n’ai rien compris au passage sur les conditions de travail dignes et respectables pour les journalistes et ceux qui les lisent. Merci de m’expliquer le rapport ça m’échappe un peu j’ai peur. Quoiqu’il en soit je me réjouis pour vous Marc, si vous trouvez un peu d’enchantement grâce au JSD, sincèrement.
@LABAUNE Je pense que RUSSIER fera un nettoyage des archives municipales avant de passer la main à HANOTIN, notamment coté gestion financière de la ville il y a peut être des gens qui travaillent actuellement en 3/8 pour faire le tri des papiers il faudrait que mathieu hanotin mette une surveillance ponctuelle des locaux municipaux dès maintenant
@Tom, mettre les formes ne change rien au mépris qui transpire de vos propos. On peut être parfaitement éduqué et tout à fait méprisant. Pour le reste vous connaissez l'adage: la critique est aisée et l'art difficile. Et la critique est d'autant plus aisée qu'elle est anonyme n'est-ce pas? Gageons que vous auriez sans doute un tout petit peu plus de mal à me dire en face "que je suis un bon à rien". Pour le reste la rédaction du JSD n'a jamais pris ombrage d'aucune critique et est à l'écoute de son lectorat dont le jugement ne recoupe pas nécessairement toujours le vôtre si j'en crois d'autres retours. Souffrez que votre opinion ne soit pas forcément partagée par l'ensemble des lecteurs. Il va sans dire que le JSD n'est pas parfait, d'autant moins qu'il remet l'ouvrage sur le métier chaque semaine. Mais vous semblez assez éloigné des considérations du monde de la presse, qui lui a souvent eu l'occasion de reconnaître des qualités au JSD. Parler de budget colossal pour le JSD c'est parfaitement méconnaître les réalités professionnelles et économiques d'un hebdomadaire d'information locale. Mais finalement je m'interroge sur votre connaissance réel du JSD puisque vous avez commencé par dire que ce "torchon" (un terme à peine méprisant en effet) partait "directement aux ordures". Vous n'aimez pas le JSD par principe, fort bien. Vous trouvez qu'on pourrait dépenser à meilleur escient l'argent mise à disposition de la rédaction, pourquoi pas. Mais de grâce épargnez nous vos leçons de journalisme. Le problème n'est pas l'acidité de vos commentaires, je ne suis pas en sucre je vous rassure, mais leur gratuité. Cordialement Yann Lalande.
@sodoil oui les broyeuses à papier de la mairie vont travailler sans répit jusqu'à samedi pour éliminer tout document gênant...Il serait bon que notre nouveau maire fasse faire un audit financier de la mairie et des services municipaux. On pourrait avoir quelques surprises...
Yann, Yann, Yann... Votre colère à peine voilée vous égare une fois encore mon bon ami... Des fautes, encore et toujours. Si pour vous adresser des reproches il faut nécessairement sortir d’une école de journalisme (et diplômé encore !) , mince alors ! Alors non, je le confesse, je n’ai pas une connaissance approfondie des considérations du monde journalistique comme vous dites mais pour autant, 700 000 euros demeurent pour moi une somme colossale (vous contre argumenterez que ma connaissance moyenne du monde de la finance anéantie de fait cette déclaration, immense réthoricien que vous êtes... grâce à votre talent inné ou grâce à vos incomparables hautes études en journalisme ça l’histoire ne le dit pas !). Je ne crois pas avoir fait de leçon de journalisme. Mais comme vous vous entêtez à ne rien vouloir entendre et à vous gargariser de vos succès, soit. Vous faites un travail formidable, exemplaire, irréprochable et indispensable. AMEN.
@ sodoil et Toghlec : la broyeuse ne peut pas tout. Les marchés publics et leurs bénéficiaires copains coquins ont touché du bel argent qui laisse des traces et le travail ou prestation qu'ils devaient aux dionysiens doit pouvoir être prouvé. Les associations et leurs responsables qui n'ont aucun adhérent doivent également s'inquiéter. Les adjoints et adjointes à 4000 euros par mois qui ont trempé là-dedans doivent s'inquiéter au delà du fait que certains vont devoir pour la première fois de leur vie gagner leur pitance. Il y en a un paquet qui doivent prendre des somnifères depuis hier.
@Tom je vous retiens comme professeur de français pour améliorer mon orthographe mais pas comme directeur de la publication pour améliorer le Journal de Saint-Denis. Voyez, je ne suis pas en colère, je contre-argumente tout simplement. Vous confondez critique et mépris. La première est souhaitable, le second est évitable. Et désolé, de vous décevoir à nouveau, mais non, aucunement besoin d'être sorti d'une école de journalisme, que je n'ai moi-même jamais fréquentée, pour adresser des critiques à l'égard du JSD. Le problème c'est la morgue avec laquelle vous assénez vos jugements péremptoires. 770 000 € de subvention par an cela équivaut à 0,36 € le numéro pour les lecteurs dionysiens. Vous pouvez juger que c'est encore trop, mais je vous invite à regarder le prix des journaux en kiosque avant d'adosser l'adjectif colossale à la subvention dont bénéficie le JSD. Cordialement Yann Lalande.
Beurk pour les commentaires. Je vais cesser de les lire pour préserver ma santé. J'attends toujours le JSD avec impatience. Merci à la rédaction de nous offrir un journal aussi different des bulletins municipaux que j'ai pu consultés en France.
Je n'étais pas d'accord sur tout dans les choix politiques mais j'aimais bien mon JSD surtout les belles photos pleines de couleurs du monde entier en 1998. De grâce, ce n'est qu'une élection. Faudrait-il dé-statuer mes plus beaux souvenirs. Saint-Denis a vécu et vivra encore

Pages

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur