Cultures

Lucas, chanteur par accident

Ça vous a un petit air des années pop façon Beatles-Stones-Who fort sympathique. Mais ça vient de sortir et c’est l’œuvre d’un Dionysien. Ça, c’est un CD sobrement intitulé Lucas. Normal, le Dionysien, c’est lui et il a à peu près tout fait sur l’album : textes (en partie) musiques (toutes), enregistrement, voix, instruments (tous !), mixage… La musique, le garçon est tombé dedans tout petit : un père journaliste musical, radio et disques (en vinyle !) en boucle à la maison, c’est comme ça que son oreille s’est éduquée. Bac à JBS, fac à Paris 8, maîtrise d’économie pour la forme, Lucas apprend entre-temps la guitare et compose, « en dilettante », quelques chansons. Sportif aussi, il est membre du club de water-polo du Sdus. Anecdotique ? Non, car c’est à l’issue d’un entraînement que sa vie va basculer : renversé par un chauffard devant La Baleine, il passe les six mois suivants à se remettre, à faire de la musique et à composer.
Il est temps d’aller plus loin. Lucas part alors aux États-Unis, au Musician institute de Los Angeles pour parfaire ses connaissances. Revenu à Saint-Denis, il se met au travail et « ose » son premier album. De a à z. « J’ai tout fait, dit-il. D’abord les mélodies, puis les textes, avec Augustin Marie, et l’enregistrement : en premier la guitare, puis dans l’ordre la batterie, la basse, l’orchestration, et enfin la voix. Et ensuite, il a fallu mixer le tout. »
L’album, disponible sur son site Internet (1) ou lors des concerts de Lucas, se révèle de jolie facture, avec un subtil mélange de tendresse et de révolte, parfois nostalgique sans être passéiste, malgré une couleur seventies très marquée. Il sera aussi possible de découvrir Lucas sur scène vendredi 11 juillet à Paris, à l’Union bar (6, avenue Jean-Aicard, dans le 11e). En attendant, pourquoi pas, la Ligne 13 ou le Café culturel la saison prochaine ?
BL.
Lucas CD disponible sur http://www.myspace.com/luc93200 (au tarif de 10 E).

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur