Sports

25e édition de la voie royale
/ Les lièvres et la tortue

Dimanche 27 octobre, les coureurs professionnels et amateurs ont avalé les kilomètres de bitume comme les litres de pluie. La météo grincheuse n’a pas entamé la bonne humeur de ce rendez-vous très couru, à l’instar du journaliste qui a terminé le 10km trempé.
Et c’est parti pour 10 km de course  ! © Yann Mambert
Et c’est parti pour 10 km de course  ! © Yann Mambert

Au réveil ce dimanche 27 octobre, il fallait voir le gris du ciel pour comprendre que la Voie Royale n’échapperait pas à la pluie pour sa 25e édition. Coupe-vent, veste imperméable ou carrément sac-poubelle, chaque coureur avait sa protection contre le mauvais temps sur la ligne de départ. D’autres, en débardeur et short, ne s’en souciaient même pas. Moi, je portais un sweat à capuche. Mauvaise idée. À la fin de mon 10 kilomètres, trempé, j’avais ma veste qui me collait à la peau. Habitué aux courses, mais pas franchement entraîné, j’ai quand même réussi à finir en 1h04’43”, soit à la 792e place sur 921 participants. Pas mauvais bien que très loin de l’Ougandais Albert Chemutaï, vainqueur de l’épreuve pour la deuxième année consécutive en 28’59”.

EN IMAGES : Voie royale 2019, une 25e édition humide

La première femme, l’Éthiopienne Adawark Aberta Sadura, a fini en 33’14”. Quand j’étais à mi-parcours, il et elle avaient déjà terminé leur course… Ils ont imprimé un rythme impressionnant, tout comme l’Éthiopien Dekeba Mitku Tafa qui a terminé le semi-marathon (21 km) en 01h04’49”. En gros, ce dernier a couru deux fois la même distance que moi en à peu près le même temps. 

LIRE AUSSI / Athlétisme : Kévin Sylvestre a trouvé sa voie
 

Quelque 2500 coureurs et 300 bénévoles

Mais l’important, comme on dit, c’est de participer et de prendre du plaisir. Parce que du plaisir, malgré la pluie et le corps qui grince, les coureurs en ont pris, des plus expérimentés aux amateurs du dimanche comme moi, en passant par les marcheurs de la Belle Vadrouille – l’épreuve de 5 km ouverte à tous.

« Il y avait du monde. Les gens se sont quand même déplacés malgré la pluie », dit, rassuré et satisfait, Thierry Vernay, président de Saint-Denis Émotion, club organisateur de la Voie Royale depuis 1994. Au total, ce sont plus de 2500 personnes (sur 3000 inscrits), dont 921 au 10km et 704 au semi, qui ont foulé le bitume dionysien. « Je remercie aussi tous les bénévoles – environ 300 – qui ont donné un coup de main ce dimanche et qui sont restés sous la pluie pendant 4-5 heures », salue le dirigeant. Alors que la plupart des courses en France se professionnalisent, avec des tickets de participation de plus en plus en chers, la Voie Royale, portée par son association dionysienne, reste à taille humaine et populaire. 

Aziz Oguz

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur