À la une Sports

Tennis de table
/ Les leaders leur mènent la vie dure

Comme souvent cette saison, la Slovaque Barbora Balazova a guidé les troupes en remportant les deux points de son équipe.
Comme souvent cette saison, la Slovaque Barbora Balazova a guidé les troupes en remportant les deux points de son équipe.

Pour la dernière fois de la saison, les deux équipes (féminine et masculine) du Sdus tennis de table jouaient en même temps à domicile, ce dimanche 7 avril. Et quoi de mieux pour conclure en beauté que d’accueillir les leaders ? Face à Metz, pour le compte de la 9e journée de Pro A dames, les Dionysiennes ont fait mieux que se défendre mais n’ont pu éviter une courte défaite (2-3).

Comme souvent cette saison, Barbora Balazova a guidé les troupes en remportant les deux points de son équipe – deux victoires pour la Slovaque face à Pauline Chasselin et Yaping Ding – mais les deux autres Dionysiennes n’ont pas su en faire autant : Li Sanson s’est inclinée face à Carole Grundisch (n°12 nationale) et la jeune Leïli Mostafavi s’est montrée un peu trop tendre, concédant deux défaites (0-3). Pour autant, avec ses deux points glanés face au leader lorrain, les Dionysiennes ne sont qu’à une unité de la qualification pour les play-offs. Les filles devront remporter au moins un match dans la salle de l’Entente Saint-Pierre le 30 avril pour accéder à la seconde phase du championnat.
 

Maintien assuré pour les messieurs

Dans le même temps donc, l’équipe masculine avait fort à faire contre Jura-Morez, leader surprise au classement de la Pro A masculine. Inférieurs sur le papier, les Dionysiens n’ont pas fait mentir les pronostics raquette en main. En concédant leur 8e défaite de la saison (1-3), ils interrompent leur bonne série de trois victoires. En dessous de son niveau habituel, Mehdi Bouloussa n’a rien pu faire face à l’atypique Finlandais Benedek Olah et au Chinois Chao Zhai. Ce dernier a également disposéfacilement d’un Pär Gerell une nouvelle fois décevant. Satisfaction tout de même : pour son dernier match de la saison (il sera opéré de la hanche la semaine prochaine et manquera la fin de la compétition), Joé Seyfried s’est joliment imposé (3-0) contre le Russe Kirill Skachkov.

Un point qui permet à l’équipe d’assurer mathématiquement son maintien dans l’élite, soit l’objectif premier du club en début de saison. De quoi suffire au bonheur du coach Sébastien Jover : « Jura-Morez fait une super saison, ils sont en pleine confiance et on ne s’attendait pas à gagner aujourd’hui. Mais nous assurons le maintien, donc on peut dire que la saison est d’ores et déjà réussie. Cela va permettre aux joueurs d’être plus relâchés lors des prochains matches et aussi de garder un peu d’énergie pour les Pro Tours qui arrivent. »

Prochain rendez-vous à Hennebont le 30 avril avant le dernier match à domicile de la saison, le 14 mai face à La Romagne.

Corentin Rocher

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur