Côté commerce

Côté petite entreprise
/ Les Fruits détendus : saine gourmandise

L'équipe des Fruits détendus dans ses locaux de la rue Jules-Saulnier.
L'équipe des Fruits détendus dans ses locaux de la rue Jules-Saulnier.

C’est parce qu’il n’aime pas le chocolat que Charles, depuis l’enfance, s’est rabattu sur la douceur des fruits secs. Aujourd’hui trentenaire, il a transformé ce goût pour le fructose en start-up de l’agro-alimentaire en fondant Les Fruits détendus. Pour l’heure, cette petite et jeune entreprise (8 salariés en majorité d’une vingtaine d’années) tient plus de l’artisanat. « On casse nous-mêmes les crackers à la main ! », précise Charles.

Il existe trois gammes de produits « bio, sans gluten, sans sucres ajoutés, crus et vegan », souligne la base line de la marque : en-cas (mangue-physalis, banane-goji…), apéro (olive-graine de courge-origan, tomate-noix de cajou-paprika…), petit-déjeuner (granolas coco-amande, cacao-pistache …). Avec des matières premières 100% naturelles, certifiées par Ecocert, déshydratées à basse température pour préserver les saveurs et les bienfaits nutritionnels du fruit.

Des recettes originales « très saines » concoctées par Félicie, jeune chef cuisinière, que Charles a rencontrée en 2015 et avec qui « le projet a pris sens ». Depuis ses débuts rue Ambroise-Croizat, où il cuisinait lui-même Les Fruits détendus dans 10 m2, le jeune entrepreneur développe son affaire « pas à pas » avec la patience d’un jardinier. Installé depuis septembre 2017 rue Jules-Saulnier, près de vente-privee, dans des locaux de 200 m2 avec un vrai labo de fabrication, Charles s’est associé à Jad « un copain de fac », et l’équipe s’est étoffée avec « Astrid, Noé, Mossab, Mathilde, Momo et Maxime ». Une montée en graine certaine.

Vente en ligne sur www.lesfruitsdetendus.fr
En vente à la coopérative Pointcarré (20, rue Gabriel-Péri).