Cultures

Flèche de la Basilique
/ Les ateliers reprennent

(C) Yann Mambert
(C) Yann Mambert

Malgré la crise, le projet du remontage de la flèche nord de la basilique est toujours d’actualité. Pour rappel, ce chantier colossal doit durer dix ans. Notamment parce que les travaux seront menés dans le respect des méthodes de construction héritées du XIIe siècle, dont la forge et la taille de pierre.

LIRE AUSSI : Basilique de Saint-Denis : parcours fléché

Pour répondre au besoin de dynamisme local dans ce contexte de crise – tout en respectant les règles sanitaires –, le chantier sera animé par des ateliers d’été, dès le vendredi 5 juin jusqu’à la mi-octobre 2020, avec pour objectif de faire découvrir la basilique de manière ludique, de partager l’histoire du monument et de mettre en lumière les métiers d’art des bâtisseurs de cathédrale et leurs savoir-faire encore à l’œuvre.

Les exposants présents effectueront des démonstrations de la pratique de forge et de taille de pierre sur la base de modèles d’outils et de pierres taillées qui seront réalisés au cours du chantier à venir. Les visiteurs auront également l’occasion de s’essayer aux métiers d’art. Aussi, les organisateurs tiennent à rassurer les éventuels participants. Les cycles de visite, d’une durée d’une heure, accueilleront dix personnes maximum, sur réservation, avec port obligatoire d’un masque de protection. Le matériel collectif nécessaire aux initiations du public sera systématiquement désinfecté ou manipulé avec des gants à usage unique.

Plusieurs créneaux pour des démonstrations entre le 5 et le 27 juin sont déjà disponibles à la réservation. Entrée gratuite sur réservation via www.exploreparis.com/fr ou www.tourisme-plainecommune-paris.com

Maxime Longuet

LIRE AUSSI / Fléche de la basilique : nouveau mécène

Réactions

Dans PLAINE COMMUNE les trois majors du BTP construisent des immeubles d'habitation dans des temps records. Combien de balcons comportent des épaufrures et présentent un risque potentiel de chute dans les immeubles de logements construits depuis vingt ans par Bouygues Eiffage et Vinci ?