En ville

Les « campeurs » manifestent

Expulsées de leur logement, ou en instance d’expulsion, les familles qui campent à Franc-Moisin et à Saint-Rémy, ainsi que les militants de leur comité de soutien, ont voulu profiter de la rentrée pour amplifier leur mobilisation « pour le droit au logement ». Le mardi 2 septembre, ils ont manifesté à trois reprises et distribué des tracts attirant l’attention sur le sort de leurs enfants, qui seraient une cinquantaine à être scolarisés. Et pour exiger « l’arrêt des expulsions » et l’ouverture de « négociations » avec les bailleurs, la préfecture et les collectivités locales. Ils étaient dans la matinée devant les écoles de Franc-Moisin, et à l’heure de la sortie des classes devant celles de Saint-Rémy, avant un dernier rassemblement devant la mairie.
M.L.