Sports

Football
/ Le Sdus peut rêver de National 3

Le meneur de jeu du Sdus, Mohamed Chekkal lors de la 1er journée de Régional 1 en septembre dernier. (©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis
Le meneur de jeu du Sdus, Mohamed Chekkal lors de la 1er journée de Régional 1 en septembre dernier. (©) Yann Mambert / Le Journal de Saint-Denis

Les footballeurs du Sdus passeront les fêtes avec le sentiment du travail bien fait. Samedi 8 décembre, ils ont battu 2-0 Conflans au stade Auguste-Delaune (buts de Mohamed Chekkal et Hamza Barry), signant ainsi leur septième victoire (1) de la saison. Après cette 10e journée, les Dionysiens sont 2es de Régional 1. En septembre, qui aurait imaginé ce classement à mi-parcours ? « Je suis très fier de ce que les joueurs ont fait dans cette première partie de saison. Je suis très content », se réjouit Lacina Karamoko. Si l’entraîneur dionysien savoure ces résultats, il pense déjà à la deuxième partie du championnat. « J’espère qu’on sera dans la continuité à la reprise. Parce que la saison est très loin d’être terminée. Le plus dur va commencer. Aujourd’hui, on est dans le bon wagon. On va essayer d’y rester le plus longtemps possible. Et on verra où on sera situé en fin de saison », tempère-t-il.

Si le championnat s’arrêtait maintenant, le Sdus accéderait au National 3 (ex-CFA 2), un niveau jamais atteint par Saint-Denis. Cette première historique est dans toutes les têtes. Mais Lacina Karamoko reste mesuré. Il faut dire que depuis son intronisation en 2013, il en a connu des saisons éprouvantes ! Lors de l’exercice précédent, son équipe avait obtenu la montée lors de la dernière journée. Et la saison 2015-2016, le Sdus avait commencé en trombe avant de s’effondrer sur la fin et voir l’accession lui échapper. « Il nous reste 12 matches. Si on enchaîne de mauvais résultats, on peut rapidement oublier notre très bon début de saison », prévient le coach dionysien. Pour bien préparer la deuxième partie du championnat, il a décidé de reprendre l’entraînement dès le 26 décembre. « La saison dernière, on avait repris début janvier. On n’était pas prêt physiquement. Et on l’avait payé à la reprise [1 nul et 3 défaites]. »

Pour espérer la montée, le Sdus devra donc éviter ce genre de spirale négative. D’autant que le championnat est serré. Saint-Leu (3e, 20 pts) et Saint-Ouen-l’Aumône (4e, 18 pts) ne sont pas loin de Saint-Denis (2e, 22 pts). La reprise sera d’ailleurs capitale puisque les Dionysiens se déplaceront, samedi 19 janvier, à Plessis-Robinson (5e, 17 pts). Puis ils iront défier le PSG (1er, 23 pts) la semaine suivante. Lacina, lui, croit en son groupe. « Cela fait plusieurs années que j’ai les mêmes joueurs. Quand ils sont à côté de la plaque, ils savent faire leur autocritique. C’est grâce à cet état d’esprit qu’on pourra faire la différence. »

Aziz Oguz

Un point sur le Cosmos, le Racing et l'AB Saint-Denis

Pendant ce temps, le Cosmos a fait nul (2-2) contre Neuilly (2e, 17 pts). Après 8 matches, le club dionysien est 3e de Départemental 2 (14 pts). Les joueuses du Racing ont perdu (1-3) face à Orléans lors de la 12e journée de Division 2, restant en position de barragiste (10e, 12 pts). En Régional 3 féminine, l’AB Saint-Denis est 2e avec 14 pts.

(1) Dans l'édition papier du journal (n°1190), nous avons parlé de six victoires. Or, les Dionysiens ont bien gagné sept matches après dix journées de championnat. 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur