Sports

Rugby
/ Le Sdus fait la moitié du chemin

DR
DR

Une maigre mais essentielle avance. Au rugby, une pénalité ou un drop valent trois points. Et c’est le faible écart qui sépare Saint-Denis de Compiègne avant leur confrontation retour, ce dimanche 26 mai (15h) à Auguste-Delaune. Le Sdus peut toutefois se réjouir d’être revenu de l’Oise avec la victoire (22-25). D’autant plus que le vainqueur de ce seizième de finale de Fédérale 3 validera son ticket pour la Fédérale 2, l’objectif de toute une saison côté dionysien. Et que le succès à l’extérieur fut long et difficile à se dessiner.

« Je ne sais pas si c’est le stress, mais en première mi-temps on les a observés. On n’a pas du tout respecté le plan de match. On a pris énormément de pénalités sévères. Cela nous a freiné et a haché le match. Mais dès qu’on avait un ballon, on était dangereux »,résume l’entraîneur Jonathan Marquet. Le tableau d’affichage indique 15 à 10 pour Compiègne à la pause, chose rare pour Saint-Denis que d’être mené cette saison. Les bleu et blanc, supérieurs physiquement, n’ont cependant pas encore tout donné contrairement aux locaux. 

LIRE AUSSI : Le Sdus a un pied en 16es
 

Trois essais refusés 

À la reprise, le Sdus commence à reprendre le dessus. Même si l’essai de la gagne n’intervient qu’à deux minutes de la fin. De quoi rendre fier Jonathan Marquet : « En deuxième mi-temps, on a été meilleur dans la gestion, dans le respect du plan de jeu. Pourtant on était toujours beaucoup pénalisés, et malgré le fait qu’on nous refuse trois essais, on arrive à gagner. Plus que d’habitude, les joueurs ont joué avec le cœur. » 

L’arbitrage, une nouvelle fois, a pourtant bien failli coûter cher à ses protégés. Au cours de la rencontre, Saint-Denis écope de trois cartons jaunes en plus de ses trois essais refusés. Des décisions parfois « dures » à encaisser au sein du club dionysien.

Une avance plus conséquente n’aurait pas été de trop avant le match retour. Néanmoins le Sdus pourra compter sur le retour de joueurs blessés, dans son pack d’avant notamment, et sur le soutien de ses supporters. Fidèle à ses habitudes, le coach Marquet ne s’emballe pas pour autant: « Ça va être un match dur encore mais la balle est dans notre camp. »

Adrien Verrecchia

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur