À la une Sports

Rugby
/ Le Sdus, co-leader de la Fédérale 3

Saint-Denis a gagné (33-5) contre Auxerre pour la 6e journée de Fédérale 3 dimanche 21 octobre
Saint-Denis a gagné (33-5) contre Auxerre pour la 6e journée de Fédérale 3 dimanche 21 octobre

Les Dionysiens se sont imposés avec autorité (33-5) contre Auxerre pour la 6e journée de Fédérale 3 dimanche 21 octobre. « À nous de taper encore plus fort et de marquer les esprits pour la suite », confiait non sans ambition le coach Jonathan Marquet à la fin du match. Son équipe a une nouvelle fois impressionné, dès l’entame de match, contre le RC Auxerrois. Un essai était refusé au Sdus dès la première minute de jeu sur un en-avant, avant que les Dionysiens ne concrétisent quelques instants après. Si la réplique des joueurs de l’Yonne à la 13e minute n’a pas tardé, Saint-Denis ne sera pratiquement plus inquiété lors du reste de la rencontre. Au contraire, les Bleu et Blanc ont globalement dominé les débats et sont rentrés au vestiaire avec un écart déjà conséquent en leur faveur, 21-5. La deuxième mi-temps sera dominée par les Auxerrois mais ils manqueront de réalisme. Au total, Saint-Denis a inscrit cinq essais, empochant le bonus offensif grâce à cette victoire 33-5.

Les blessures, seul point noir

« Le travail sur la conquête commence à payer, notamment avec les nouveaux joueurs. Le projet de jeu prend de plus en plus vie. Malgré le fait qu’il y a des jeunes joueurs derrière qui sont montés de la réserve. Ils se sont très bien adaptés au projet. On ne voit quasiment pas la différence sur le résultat final », se réjouit l’entraîneur. Hélas, à force de piocher dans l’équipe réserve en raison des blessures, celle-ci se retrouve appauvrie avec des compositions qui changent d’une week-end à l’autre. En manque de repères, elle s’est ainsi inclinée contre ces mêmes Auxerrois en levée de rideau 22-35. Claudy Fleurius, le n°22, a d’ailleurs écopé d’un carton bleu qui protège les joueurs victimes de commotion. Il sera absent au moins trois semaines et devra consulter un neurologue.

Heureusement, une semaine de repos interviendra après le match face à Gretz-Tournan-Ozoir (GTO) et avant une série de matches compliqués dont le choc face à Courbevoie, co-leader avec Saint-Denis (28 points), dimanche 11 novembre à Auguste-Delaune. Jonathan Marquet le reconnaît : « Finir premier, on l’a tous un peu dans un coin de la tête. On pourra vraiment se jauger quand on jouera Courbevoie. Mais avant, il y a GTO qui a gagné encore à l’extérieur (à Clamart 25-30, ndlr) et fait partie des équipes qui peuvent créer des surprises. »

Adrien Verrecchia

 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur