Cultures

Le Salon de l’UAP s’ouvre à la photo

Sa 53e édition accueillera, conjointement à la centaine d’artistes exposants, quatre invités d’honneur. Deux sculpteurs, un peintre et pour la première fois un photographe.

C’est un samedi ordinaire au cinquième étage de l’immeuble du 15, rue Catulienne. Tout au fond des couloirs, l’Union des arts plastiques (UAP) a ouvert son atelier de peinture, dessin et sculpture avec modèle vivant. Celui-ci prend la pose et une petite dizaine d’artistes se met au travail. Samedi ordinaire et pourtant les responsables de l’association, qui compte aujourd’hui plus d’une soixantaine d’adhérents, s’affairent à l’organisation du 53e Salon de l’UAP, qui se déroulera salle de la Légion d’honneur du 22 novembre au 4 décembre. Près d’une centaine d’artistes, dont environ la moitié vient de Saint-Denis, y présentera plus de deux cents œuvres, dessins, peintures, sculptures. « À ceux-ci s’ajoutent nos quatre invités d’honneur », indique Véronique Aubouy, massière de l’association. « Il s’agit d’un vieux terme d’atelier qui désigne celui ou celle qui organise les activités collectives de celui-ci », précise-t-elle en souriant. Parmi ces quatre invités, deux sont sculpteurs, un peintre et un… photographe. « Nous avons l’intention de nous ouvrir à d’autres techniques artistiques. Peter Winfield est anglais et vit en France. Il a travaillé pour la pub et il possède un regard décalé sur le quotidien, où surgit une pointe d’humour », explique Hervé Rainon, trésorier de l’UAP.

Le visiteur pourra élire
son œuvre préférée…

Les autres invités d’honneur sont Danièle Dekeyser, sculptrice, « qui est une pointure?! », s’écrit Véronique Aubouy?: « Elle a obtenu de nombreuses récompenses et a déjà exposé en tant qu’invitée d’honneur dans une trentaine de salons en France. » À Saint-Denis, elle présentera sept bronzes, des nus sensuels et vigoureux. Autre sculpteur, Dakkis, qui travaille et interroge la forme et la matière. Enfin, Michel Portier est dessinateur et exposera des œuvres réalisées au fusain, à travers lesquelles il explore le corps humain.
« La grande nouveauté de cette année est l’organisation d’un prix du public », annonce Patricia Baro, secrétaire de l’association. En fait, deux?: l’un réservé aux adultes et l’autre aux enfants. « Chaque visiteur se verra remettre une petite fiche où il devra indiquer les trois œuvres qu’il préfère. Et le dépouillement aura lieu à la fin du Salon. » Et Véronique Aubouy d’ajouter que l’UAP organise également un accueil de plusieurs classes des écoles dionysiennes, en mettant au point un parcours ludique de découverte des œuvres exposées. Un salon à la fois fidèle à ce qui a fait son succès au fil des ans et recelant pour cette édition des nouveautés proposées par le conseil d’administration rajeuni de l’UAP, toujours présidé par José Mendès.
Benoît Lagarrigue

53e Salon de l’UAP du 22 novembre au 4 décembre, tous les jours de 14?h à 19?h. Salle de la Légion d’honneur, 6, place de la Légion-d’honneur. Entrée libre.
Vernissage samedi 22 à 11?h?30.
Soirée croquis vendredi 28 de 18?h à 20?h. Tél.?: 01?49?33?66?53.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur