Sports

Football
/ Le Racing défie Reims en Coupe de France

Malgré une première partie de saison calamiteuse en championnat, le Racing Club de Saint-Denis veut repartir sur des bases saines en cette nouvelle année 2020.
© Stéphane Vague (Archives)
© Stéphane Vague (Archives)

Après une série de dix défaites consécutives, les Dionysiennes, lanternes rouges au classement de D2 féminine, ont arraché un nul salvateur à Grenoble (2-2) fin décembre.

Un premier point au compteur qui a remobilisé des troupes encore loin d’être sorties de leur mission maintien. À six points du barragiste niçois (10e), il faudra compter sur une série de résultats positifs pour revenir dans la course. Paul Mert, président du Racing Club de Saint-Denis, furieux après la déconvenue des siennes face à l’OGC Nice en novembre, a repris confiance en ses protégées. « Le moral est revenu dans le vestiaire », explique-t-il avant d’ajouter : « Un gros travail est effectué depuis trois matches du côté du staff et des joueuses, nous faisons ce qu’il faut pour atteindre notre principal objectif qui est le maintien en fin de saison. » Celui qui a rassemblé ses équipes le week-end dernier autour de la traditionnelle galette des rois est désormais satisfait que la bonne humeur règne à nouveau dans son club.

LIRE AUSSI : Le Racing avec les moyens du bord

La coupe pour rêver

Si la D2 féminine a été compliquée cette saison, la Coupe de France féminine a apporté davantage de satisfaction. Pour la deuxième fois dans l’histoire du football dionysien, un des clubs de la ville atteint les seizièmes de finale de la Coupe nationale (1). Pour y arriver, les Dionysiennes ont écarté Val d’Europe (R1) au premier tour fédéral (1-0) puis Bréquigny Rennes (R1) en 1/32e de finale (2-0). Pour accéder aux 8es de finale de la compétition, les joueuses de Michel-Ange Gims vont devoir écarter le Stade de Reims, actuel 9e de la D1 féminine. Bien que les Champenoises n’aient pas besoin d’être présentées au regard du passé historique du club, le Racing croit en ses chances.

« Cela va être un match difficile, nous en sommes conscients mais les joueuses sont motivées pour ce beau challenge », déclare Paul Mert. Le président voit ce match de gala comme « un plus » et un moyen de créer un engouement auprès de la population pour la suite des échéances. « Bien sûr que nous serons très contents de battre Reims mais l’objectif reste le championnat », rappelle-t-il. Cependant, afin d’enflammer le stade Auguste-Delaune, ce dimanche 12 janvier à 14 h 30, Paul Mert appelle tout Saint-Denis à venir encourager ses filles : « Nous voulons des supporters, pas des spectateurs, car les Rémois savent se déplacer et faire du bruit. »

Côté terrain, le Racing peut saisir l’occasion de faire douter les joueuses de l’élite. Le Stade de Reims reste sur une série de trois matches consécutifs sans victoire en championnat : deux défaites face à Bordeaux et le PSG et un nul contre Guingamp. Saint-Denis peut donc profiter des doutes champenois du moment pour enfoncer le clou et continuer à écrire une nouvelle page de son histoire.

Christopher Dyvrande

Stade Auguste-Delaune (9, avenue Roger-Sémat), dimanche 12 janvier à 14 h 30. (1) En 2018, le Racing avait été éliminé (0-5) à ce stade de la compétition par Soyaux-Charente (D1).

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur