À la une En ville

Commerces
/ Le marché du centre-ville rouvre mardi 19 mai

Pour le moment, seuls les commerces alimentaires sont autorisés à rouvrir.  (C) Yann Mambert
Pour le moment, seuls les commerces alimentaires sont autorisés à rouvrir. (C) Yann Mambert

Quasiment deux mois après sa fermeture, le marché du centre-ville de Saint-Denis rouvrira ses portes ce mardi 19 mai aux jours (mardi, vendredi, dimanche) et horaires habituels. La réouverture de celui de la Plaine aura lieu samedi 23 mai, a annoncé la municipalité. Évoquant une reprise pour cette fin de semaine, la Ville a finalement décidé de se laisser quelques jours supplémentaires. 

« On a essayé d’ouvrir ce week-end, mais les contraintes imposées par la préfecture ne pouvaient pas être toutes respectées, du fait de l’importance du marché de Saint-Denis comparé à un plus petit marché. On ne voulait pas prendre le risque d’ouvrir et de devoir refermer sur décision du préfet », justifie Laurent Guisez, directeur du développement commercial de la Ville. En effet, la préfecture de Seine-Saint-Denis peut décider la fermeture d’un marché en cas de non-respect des mesures sanitaires.

LIRE AUSSI : Le déconfinement de A à Z à Saint-Denis

Ce délai supplémentaire agace le responsable du syndicat des commerçants du marché. « C’est dommage que l’on ouvre aussi tard, alors que d’autres marchés ont déjà rouvert. Si la Ville et le syndicat avaient travaillé ensemble, comme on a su le faire dans le passé, on aurait pu déballer plus tôt », regrette Mourad Mekhloufi.

Seuls les commerçants alimentaires sont autorisés à revenir. À ce jour, la préfecture n’a donné « aucune visibilité » pour les autres, indique Laurent Guisez. « C’est un coup dur pour eux. Ils ont fermé avant nous, ils vont ouvrir après nous », pointe le président du syndicat. 

Filtrage 

Le marché retrouvera une configuration expérimentée avant sa fermeture complète le 24 mars. Ainsi, un système de filtrage sera de nouveau mis en place autour de la halle pour réguler l’affluence à l’intérieur du périmètre du marché. « L’idée, c’est que les gens circulent en flux constant et facilement à l’intérieur du périmètre pour éviter des bouchons aux entrées », explique le responsable du service commerce.

Dans les sept points d’accès, du gel hydroalcoolique sera mis à disposition des clients. Sans être obligatoire, le port du masque est fortement recommandé par la Ville. Comme l’oblige la préfecture, un sens unique de circulation sera mis en place autour et à l’intérieur de la halle. Côté rue Gabriel-Péri, il sera possible d’accéder à la halle par la grande entrée principale, les deux allées sur les côtés serviront de sorties. Rue Pierre-Dupont, cela sera l’inverse : les clients entreront par les deux allées et sortiront par le milieu. Tous les points d’accès latéral à la halle seront fermés. « La circulation se fera dans le sens des aiguilles d’une montre », précise Laurent Guisez. Le sens sera indiqué et signalé. Seul le commerçant pourra servir et interdiction pour les clients de toucher les produits. Les marchands auront l’obligation de protéger les étals avec du film plastique ou du plexiglas. 

À la Plaine, le même dispositif sera mis en place, sauf qu’il sera plus simple à mener étant donné qu’il n’y a qu’une seule allée. Par ailleurs, indique Laurent Guisez, le drive-piéton continue dans le centre-ville les jours de marché. La Ville « réfléchit à mettre en place un coupe-file » pour faciliter le retrait des commandes.   

Aziz Oguz 

Réactions

Les cafetiers et restaurateurs de Seine-Saint-Denis peuvent mettre en place les mesures sanitaires nécessaires à la lutte contre le virus Sars-Cov-2, sens de circulation et distance sociale. Qu'est-ce qu'attend le Préfet Georges-François Leclerc pour leur permettre de rouvrir ? Que tous les restaurateurs et cafetiers de Seine-Saint-Denis aient fait faillite ? Les séquano-dionysiennes/iens ne sont pas des citoyennes/ens de seconde zone. Elles et ils connaissent les gestes barrière et appliquent la distanciation sociale. Ne laissons pas ce Préfet plonger notre département dans le chômage massif ! Ensemble demandons la réouverture des restaurants et cafés au mardi 2 juin 2020.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur