À la une Sports

Santé
/ Le centre médico-sportif reste ouvert en juillet

Le médecin du sport de la Ville rappelle qu’il s’agit de l’une des périodes les plus propices pour les athlètes de tous niveaux de se rendre au centre médico-sportif. La sempiternelle cohue du mois de septembre peut être évitée, a fortiori concernant les certificats médicaux des licences sportives.
Le centre médico-sportif de Saint-Denis est situé 9, avenue Roger Sémat. © Adrien Verrechia
Le centre médico-sportif de Saint-Denis est situé 9, avenue Roger Sémat. © Adrien Verrechia

Certains passent devant ou à côté sans s’en rendre compte ou mesurer son intérêt. Le centre médico-sportif (CMS), à gauche de l’entrée du palais des sports Auguste-Delaune, possède pourtant une signalétique sur sa façade depuis un an.

Véritable volonté municipale depuis 1970, il accueille les personnes débutant ou pratiquant une activité sportive de tous niveaux. Le personnel présent se compose d’un médecin du sport (le lundi de 16h à 19h), d’une diététicienne (le mardi de 16h à 20h), d’un conseiller médico-sportif (le vendredi de 16h à 18h).

« C’est une activité saisonnière. On est rempli en juin, septembre et octobre. Les autres mois de l’année, il y a une capacité à avoir des rendez-vous soit la semaine même ou à une semaine près. Par exemple, on sera là tout le mois de juillet. Je ne pense pas que ça va être plein à craquer. Les gens peuvent déjà préparer leur rentrée et venir dès maintenant », incite le docteur responsable du centre Anne-Louise Avronsart. Les visites médicales liées aux certificats exigés par les fédérations qui remplissent une bonne partie de son agenda à chaque rentrée peuvent s’anticiper dès à présent. 

LIRE AUSSI : Licenciés : Quand faire son certificat médical ?
 

Labellisé Centre références ressources

Cette visite est toutefois évitable si déjà passée dans un délai inférieur à trois ans. Il faut néanmoins répondre au préalable à un questionnaire sur le site du gouvernement nommé « QS Sport » auquel une seule réponse positive (en cas de nouveau traitement médical, perte de connaissance récente, etc.) sera synonyme de nouveau contrôle médical obligatoire. Pour les sports tels que le rugby, la plongée sous-marine et les sports de combat pouvant provoquer un KO (boxe, etc.), cette visite médicale reste obligatoire chaque année.

Le rôle du CMS consiste à dresser un bilan, consulter, diagnostiquer, conseiller, suivre le patient ou ordonner des examens complémentaires. Le docteur Avronsart l’affirme : « On a l’image du médecin du sport qui va faire nous arrêter le sport parce qu’on est blessé. C’est complètement faux ! Le but pour un médecin du sport est toujours de pouvoir continuer l’activité le plus possible. De l’aménager, pour pouvoir la poursuivre. » Comme à travers le sport-santé pour les personnes en méforme ou malades (reprise du sport, obésité, diabète…), en partenariat avec des clubs sportifs de Saint-Denis.

Grâce à ces efforts, le CMS est labellisé « Centre références ressources Prescri’Forme » depuis janvier, le second du 93. Cela consiste à développer la mise en place de la prescription des activités physiques et sportives par les professionnels de santé. « On touche un public plus large que les seuls Dionysiens », se félicite le médecin. En 2018, plus de 700 passages ont été recensés au centre. Une fréquentation qui devrait être battue en 2019.
 

Adrien Verrecchia

Centre médico-sportif, palais des sports Auguste-Delaune (9, avenue Roger-Sémat). Tél. : 01 83 72 24 44. Consultations préventives (certificats médicaux) gratuites, consultations à tarif normal en traumatologie remboursées par les mutuelles.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur