En ville

Municipales 2020
/ La sécurité priorité des Dionysiens

Vendredi 5 juillet a eu lieu à l’école Daniel-Sorano la présentation des premiers résultats du questionnaire et des ateliers projets lancés suite à l’annonce de la candidature de Laurent Russier à sa réélection.
Présentation des premiers résultats du questionnaire et des ateliers projets lancés suite à l’annonce de la candidature de Laurent Russier à sa réélection  © Olivia Kouassi
Présentation des premiers résultats du questionnaire et des ateliers projets lancés suite à l’annonce de la candidature de Laurent Russier à sa réélection © Olivia Kouassi

Le grand gymnase de l’école Daniel-Sorano se rempli timidement ce vendredi 5 juillet. C’est le dernier jour de classe avant le début des grandes vacances : l’occasion idéale pour faire un premier retour avant l’été sur le questionnaire lancé par Laurent Russier dans le cadre de sa campagne municipale « Vivons Saint-Denis en grand ». Une cinquantaine de personnes est venue assister à la présentation des résultats du questionnaire lancé en avril pour « établir une photographie sans filtre de ce que pensent les Dionysiens, détaille Sofia Boutrih avant de lancer la réunion. Le but est d’affirmer l’orientation à donner à la campagne en construisant les premières propositions avec les habitants

Voir aussi : Les lecteurs du JSD font le bilan avec Laurent Russier (VIDEO)

804 Dionysiens ont répondu aux huit questions posées dans le cadre de cette consultation. Parmi eux, 10 réponses seulement (1,8%) émanent de personnes ayant moins de 20 ans, 13 % ont entre 20 et 30 ans, 21 % entre 31 et 40 ans, 38 % entre 41 et 69 ans et 23 % des répondants ont plus de 60 ans. Si plus de 42 % des 804 Dionysiens ont répondu se sentir « bien » dans leur ville, la sécurité arrive en tête des priorité. 54,3 % considèrent que cette question doit être prioritaire pour la ville. Pour un quart des répondants les effectifs de police devraient être renforcés. L’éducation est la deuxième priorité des répondants à 45,7 %. La propreté à 33 % est sur le podium, talonnée par le logement à 30 %. Des thématiques que l’on retrouve au moment d’apprécier les réalisations municipales du mandat. Arrive en tête de liste de celles jugées les plus utiles (citée par 35,8 % des répondants), l’augmentation des effectifs de la police municipale et le déploiement de caméras. Viens ensuite avec 32,8 % la création de la brigade verte et citée par 32,1 % des personnes interrogées, la mise en place du permis de louer pour lutter contre les marchands de sommeil et de l’habitat indigne.

Une sous-représentation de la jeunesse

Peu de jeunes ont répondu au questionnaire et cela se ressent. « On a l’impression que les habitants ne veulent pas plus d’équipements sportifs et culturels, pourtant c’est ce qui fait que les jeunes aiment cette ville », détaille Laurent Russier. Car en effet, l’ouverture de deux nouveaux espaces jeunesse, d’infrastructures sportives ou encore de la création de parcs entre 2014 et 2020 arrivent en dernières positions des réalisations municipales jugées les plus utiles. Dans une ville où 47 % population a moins de 30 ans, la jeunesse est pourtant « notre priorité absolue », confère Laurent Russier. «Il faut arriver à mobiliser les jeunes, s’exclame un homme au premier rang. Il faut travailler davantage sur l’éducation et l’insertion pour faire baisser les incivilités ». « Les jeunes ne sont pas écoutés, il faut leur donner envie d’avancer et pour cela ils ont besoin d’être encadrés », renchérit une mère de famille. Pour Adrian qui enseigne au lycée, c’est aux « plus vieux de participer à leur prise de conscience ». Après tout, « le combat, on le mène pour eux. »

Olivia Kouassi

Pour remplir le questionnaire : www.laurentrussier2020.fr

Réactions

Bonjour. A moins d'un an des élections, les équipes de Laurent Russier ont monté un questionnaire, dépouillé pour enfin accoucher et dire que la sécurité était la priorité des habitants de la ville... Déjà, je note une avancée notable, on ne parle plus de tranquillité publique comme Florent HAYE était si coutumière de dire. Il y a de l'insécurité et pas seulement "un sentiment". Mais à un des élections, je pensais à avoir des premières propositions et on est toujours dans le constat... C'est encore une fois navrant. Je vais donner un conseil aux équipes de Laurent Russier. Sortez de votre bureau... Et passer du temps dans la ville, marchez, questionnez les habitants, les commerçants, les usagers de la gare (qui ne pas tous habitants), à la sortie des écoles.... Vous sentirez le pouls de la ville. Au lieu de bâtir un questionnaire pour conforter les militants PCF... N'attendez pas le retour des habitants. Prenez les devants.
Quelle surprise ! En tête des préoccupations des dionysiens on trouve le trio sécurité, éducation, propreté. Ne s'agit- il pas d'un échec cuisant pour la majorité municipale ? Et derrière quelles mesures correctives ? Comment faire de nouveau confiance à une majorité qui a échoué et surtout qui a menti sur la situation de la ville ?
Ah oui, j'oubliais ceux qui me fustigeait car je parlais que de sécurité et de propreté... Je ne vous entends plus du tout... Votre silence est assourdissant. Quand je me plaints de l'insécurité dans la ville, ça ne passe pas. Mais la, silence. Didier, le bon vivre à Saint Denis, c'est comment??? Le bilan fait il encore sens? @Mourad, des actions correctives, ils viennent juste d'accepter le mot insécurité... Faut pas les brusquer les soutiens de Laurent Russier.
En décembre 1994 amazon employait quatre salariés et son avenir était incertain. En juillet 2019 cette société emploie cinq cent milles personnes dont quarante mille dans sa ville de naissance. Même si certaines échouent, les startups d'aujourd'hui constituent les emplois de demain. Quelles sont les idées des différentes listes de Laurent Russier de Bally Bagayoko de Mathieu Hanotin et de Houari Guermat pour attirer les startups à Saint-Denis et à Plaine Commune ?
Ainsi, même les cocos ne se reconnaissent enfin plus dans Braouezec: l'insécurité et la saleté ne sont plus des "sentiments". Gageons qu'il ne vont pas tarder à déplorer la bétonisation à outrance, autre aberration dionysienne. Bobos, "fachos" et cocos se rejoignent dans le rejet de la politique de l'équipe municipale Russier, Bagayoko,... Encore 1 an !
Un problème de sécurité et de propreté... Il fallait bien un questionnaire pour connaître lavis des dyonisiens. Ah la déconnexion municipale me fait penser au tour de France de Macron pour connaître les besoins des français. Bref un enfumage, il suffit de se balader 10 minutes dans la ville et discuter avec les gens pour savoir qu'ils ne veulent plus du tout de construction, vivre dans un environnement serein et propre. Plutôt que de faire un questionnaire, les élus peuvent aller sur un site : https://www.ville-ideale.fr
Pour la sécurité, Russier est le digne successeur de braouezec et paillard. Son bilan est nul. Mieux, son bilan est négatif. Et que propose t il comme mesure pour un meilleur cadre de vie? Un arrêté municipal contre les ventes d'alcool forts.. il a peut-être oublié que le véritable fléau dans la consommation d'alcool, ce sont les bières que des groupes boivent dans toute la ville. Et ces bières ne sont pas considérées comme des alcools forts. Mathieu hanotin, en 1 an de campagne, n'a encore rien proposé en terme de sécurité. Bally bagayoko s'est exclu de lui-même. Il est contre la police municipale et les caméras. Seul houari guermat a proposé une mesure forte qui est la tolérance zéro contre les incivilités. Comment se fait il qu'aucun candidat à part le candidat udi ne fasse des propositions pour la sécurité ? Surtout que l'insécurité est le véritable fléau de la ville. Il faut proposer, c'est urgent
Bonjour. Je reprends vos mots "804 Dionysiens ont répondu aux huit questions posées dans le cadre de cette consultation. Parmi eux, 10 réponses seulement (1,8%) émanent de personnes ayant moins de 20 ans, 13 % ont entre 20 et 30 ans" Cette faible participation est du qu'on a infantiliser les jeunes en leur disant qu'on s'occupe de tout... tu ne touches à rien. Pas un moment, on leurs laisse pas prendre des responsabilités... Regardez la moyenne d'age des élus de cette ville jeune... Braouezec 70 ans qui veut encore rempilez!!!!

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur